Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Anny Duperey

Anny Duperey
Anny Duperey débute dans le théâtre et tourne son premier film en 1967, "Deux ou trois choses que je sais d'elle" de Jean-Luc Godard. Populaire et solaire, elle s'illustre dans des comédies à succès : "Bye bye, Barbara" (1969), "Les Malheurs d'Alfred" (1972), "Un éléphant, ça trompe énormément" (... Voir plus
Anny Duperey débute dans le théâtre et tourne son premier film en 1967, "Deux ou trois choses que je sais d'elle" de Jean-Luc Godard. Populaire et solaire, elle s'illustre dans des comédies à succès : "Bye bye, Barbara" (1969), "Les Malheurs d'Alfred" (1972), "Un éléphant, ça trompe énormément" (1976), second rôle pour lequel elle est nommée pour le César de la meilleure actrice. En 2003, elle succède à Fanny Ardant pour incarner sur les planches le monstre sacré Sarah Bernhardt dans "Sarah" de John Murrell. Également écrivaine, elle compose des récits autobiographiques poignants, dont "Le Voile noir" (1992), qui touche un large public, ainsi que des romans, tels que "L'Admiroir" (1976) et "Le Nez de Mazarin" (1986).

Avis sur cet auteur (24)

  • add_box
    Couverture du livre « Allons voir plus loin, veux-tu ? » de Anny Duperey aux éditions Seuil

    Frédérique CAMPS sur Allons voir plus loin, veux-tu ? de Anny Duperey

    Ce livre fait tout simplement du bien. Anny Duperey écrit de belles histoires toutes simples, on a une seule envie aller plus loin avec elle. Lu et relu je ne me lasse pas de ce livre

    Ce livre fait tout simplement du bien. Anny Duperey écrit de belles histoires toutes simples, on a une seule envie aller plus loin avec elle. Lu et relu je ne me lasse pas de ce livre

  • add_box
    Couverture du livre « Les chats de hasard » de Anny Duperey aux éditions Points

    Corinne Smeesters sur Les chats de hasard de Anny Duperey

    Au-delà d’une histoire de félins, ce roman autobiographique est une réflexion sur le travail de l’écrivain, sur les rencontres, sur la vie mais aussi sur le deuil et la mort.

    « Les chats de hasard » est une petite merveille d’écriture, d’humour, de sensibilité, d’émotion…

    A découvrir...
    Voir plus

    Au-delà d’une histoire de félins, ce roman autobiographique est une réflexion sur le travail de l’écrivain, sur les rencontres, sur la vie mais aussi sur le deuil et la mort.

    « Les chats de hasard » est une petite merveille d’écriture, d’humour, de sensibilité, d’émotion…

    A découvrir absolument !

  • add_box
    Couverture du livre « Le nez de Mazarin » de Anny Duperey aux éditions Libra Diffusio

    Nina Capuchon sur Le nez de Mazarin de Anny Duperey

    Claire a tué Jean et s'est condamnée au silence à perpétuité. Pourtant, un an plus tôt, amoureux l'un de l'autre, ils étaient parfaitement heureux. Un grain de sable, presque rien, une petite défaillance va faire glisser, jour après jour, Claire dans la folie jusqu'au dénouement fatal. On...
    Voir plus

    Claire a tué Jean et s'est condamnée au silence à perpétuité. Pourtant, un an plus tôt, amoureux l'un de l'autre, ils étaient parfaitement heureux. Un grain de sable, presque rien, une petite défaillance va faire glisser, jour après jour, Claire dans la folie jusqu'au dénouement fatal. On assiste frustré et impuissant au mécanisme inéluctable qui va faire vaciller la raison de Claire. On connaît l'élément déclencheur mais ce qu'on apprend à la dernière page du livre nous fait prendre toute la mesure de cet immense gâchis.
    L'écriture est fluide, le lent naufrage de Claire bien décrit.
    Bien des années après sa lecture, je n'ai pas oublié ce livre. Il a trouvé une résonance particulière en moi. C'est un drame né du silence, des mots qui n'ont pas été prononcés. Je le conseille à tous ceux qui un jour n'ont pas trouvé le chemin de la parole qui libère.

  • add_box
    Couverture du livre « Les chats de hasard » de Anny Duperey aux éditions Points

    Ghislaine Moreau sur Les chats de hasard de Anny Duperey

    Pour les amateurs de chats uniquement car cela manque de style

    Pour les amateurs de chats uniquement car cela manque de style