Anne-Sophie Monglon

Anne-Sophie Monglon

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (12)

  • Couverture du livre « Une fille, au bois dormant » de Anne-Sophie Monglon aux éditions Mercure De France

    0.1

    catherine airaud sur Une fille, au bois dormant de Anne-Sophie Monglon

    Challenge 68premièresfois 2017-2
    Ce premier roman nous fait rencontrer Berenice, documentariste dans une agence de publicité, No Logo (!!), mais au retour de son congés de maternité elle va être placardisée et elle va nous raconter alors cette drôle d’impression . Elle va participe à un stage...
    Voir plus

    Challenge 68premièresfois 2017-2
    Ce premier roman nous fait rencontrer Berenice, documentariste dans une agence de publicité, No Logo (!!), mais au retour de son congés de maternité elle va être placardisée et elle va nous raconter alors cette drôle d’impression . Elle va participe à un stage sur la voix, où elle va rencontrer Guillaume, avec qui elle va flirter un peu. Clara sa collègue amie qui va la conseiller, Hélène, sa DRH qui un jour va s'évaporer, comme le nomme poétiquement les japonais (lire d'ailleurs sur ce sujet « les évaporés » de Thomas Reverdy) Il y a aussi Mathieu, son mari, qui ne pense qu'à sa carrière et son jeune enfant, Pierre et son éveil à la Vie. BBD fait référence à quelques contes de fées, et il y a quelques références aux forêts et aux arbres. Une lecture plaisante mais sans plus.

  • Couverture du livre « Une fille, au bois dormant » de Anne-Sophie Monglon aux éditions Mercure De France

    0.2

    Violaine belouard sur Une fille, au bois dormant de Anne-Sophie Monglon

    Bérénice, l'héroïne de ce livre, pourrait aussi s'appeler par votre prénom ou celui d'une collègue / d'une amie / d'une sœur...

    Bérénice c'est la représentation féminine d'un mal sournois qui ronge parfois certaines femmes lors de leur retour au travail après un congé maternité, celui de la...
    Voir plus

    Bérénice, l'héroïne de ce livre, pourrait aussi s'appeler par votre prénom ou celui d'une collègue / d'une amie / d'une sœur...

    Bérénice c'est la représentation féminine d'un mal sournois qui ronge parfois certaines femmes lors de leur retour au travail après un congé maternité, celui de la culpabilité...ne pas se sentir à sa place, avoir peur de revenir, peur aussi de laisser son enfant, peur de devenir une autre.

    L'auteure de ce premier roman nous livre ici un récit assez dur sur un retour à la vie professionnelle. Le monde du travail n'est pas encore assez prêt, à mon avis, à voir revenir ces femmes qui choisissent de mener de front une vie familiale et une vie professionnelle. Pourtant à notre époque ce n'est plus extraordinaire...

    Malgré tout, les mœurs évoluent lentement et Bérénice aura la sensation d'en faire encore les frais alors que tout autour d'elle continuera de fonctionner comme avant son départ.

    Mais la maternité c'est aussi un moment privilégié pour avancer en tant qu'individu. Doit-on tout donner au travail pour avoir l'impression d'exister ? Doit-on continuer de faire semblant "oui moi j'arrive à tout mener de front" pour prouver que nous avons notre place ?

    Ce moment particulier de la vie est parfois aussi le point de départ d'une autre réflexion, celle qui amène un sens à la vie et qui permet de se positionner.

    Bérénice nous fera suivre son cheminement intérieur et découvrira qu'il existe autre chose que son bureau. Elle fera la connaissance d'un coach, Guillaume, qui sans le vouloir, amènera Bérénice à une réflexion profonde sur ce qu'elle souhaite pour son avenir.

    Ce livre n'a rien à voir avec un livre de développement personnel. Il commence à un point zéro et nous emmène avec Bérénice sur une autre voie que celle imaginée au début du récit.

    Une lecture vraiment très sympa dans le cadre des 68 premières fois, une écriture qui est agréable et fluide et un thème qui est d'actualité.

  • Couverture du livre « Une fille, au bois dormant » de Anne-Sophie Monglon aux éditions Mercure De France

    0.1

    Emmanuelle Mentec sur Une fille, au bois dormant de Anne-Sophie Monglon

    "Une fille au bois dormant" paru aux Editions Mercure de France en mai dernier est le premier roman d'Anne Sophie Monglon, conseil littéraire et spécialiste de l'écriture.

    J'ai lu ce roman grâce aux 68 premières fois, association faisant la promotion des premiers romans et des nouveaux...
    Voir plus

    "Une fille au bois dormant" paru aux Editions Mercure de France en mai dernier est le premier roman d'Anne Sophie Monglon, conseil littéraire et spécialiste de l'écriture.

    J'ai lu ce roman grâce aux 68 premières fois, association faisant la promotion des premiers romans et des nouveaux auteurs.

    Un titre qui fait rêver! S'agit-il d'un conte merveilleux? Mais de quoi va bien pouvoir nous parler ce roman? D'une princesse contemporaine? D'une belle endormie?

    "Et puis, la vie est ailleurs que dans ta vie, dans les films toujours, dans l'avenir peut être, dans le passé souvent, dans ces espaces vagues, diffus où mentalement tu te replies."

    Bérénice Barbaret Duchamp (BBD comme la Belle au Bois Dormant) est une toute jeune maman, cadre dans une grande agence de communication. Mais Bérénice fait partie de ces femmes discrètes, timides qui détestent être dans la lumière et qui ne sont pas vraiment actrices de leurs vies. Une sorte de belle endormie. A son retour de congés maternité, elle se sent complètement décalée. Elle est peu à peu mise à l'écart. Son amie et collègue Clara la pousse à réagir, à se ressaisir en l'inscrivant à un stage de développement personnel basé sur la voix. "Placer sa voix pour trouver sa voie". Guillaume, musicien, en est le formateur. Une amitié se lie entre Guillaume et Bérénice. Mais l'aidera-t-elle à réellement trouver sa voie?

    Un sujet actuel! En effet, pas toujours facile de trouver sa place en entreprise face aux différentes personnalités! "Il y a deux types de personnes dans une entreprise, les visibles et les invisibles, celles qui prennent la lumière et celles qui sont périphérisées." Un sujet intéressant, traité avec sérieux!

    Une belle écriture, harmonieuse, distinguée et équilibrée. Une originalité : le lecteur suit l'histoire de Bérénice au fil du carnet d'éveil de son fils comme si elle se réveillait elle aussi peu à peu au gré de l'éveil à la vie et des progrès de son bébé.

    Un petit bémol! Difficile à écrire pour moi tant l'écriture est belle et harmonieuse. Mais l'ensemble manque de vibration, de ressenti. J'ai lu ces belles pages sans réussir à créer un lien avec les personnages, sans ressentir d'émotions.J'ai suivi Bérénice mais de loin. Dommage!

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !