Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Anne Percin

Anne Percin
Née en 1970 à Epinal, Anne Percin vit en Saône-et-Loire où elle partage sa vie entre l'enseignement et l'écriture pour les jeunes et les adultes. Elle est notamment l'auteur à succès de la série pour adolescents Comment (bien) rater ses vacances. En adulte, elle a publié dans la brune Bonheur fan... Voir plus
Née en 1970 à Epinal, Anne Percin vit en Saône-et-Loire où elle partage sa vie entre l'enseignement et l'écriture pour les jeunes et les adultes. Elle est notamment l'auteur à succès de la série pour adolescents Comment (bien) rater ses vacances. En adulte, elle a publié dans la brune Bonheur fantôme (2009) et Le Premier été (2011), à paraître en Babel en août, et adapté sur France 3 (diffusion ce printemps).

Avis sur cet auteur (51)

  • add_box
    Couverture du livre « Le premier été » de Anne Percin aux éditions Actes Sud

    PIERRE DARRACQ sur Le premier été de Anne Percin

    Fragile, il l'est ce deuxième roman d'Anne Percin (pour les adultes, car elle écrit beaucoup pour les adolescents). L'histoire, au départ banale, de deux soeurs se retrouvant pour vider la maison de leurs grands-parents en Haute-Saône et qui sera propice aux souvenirs, séduit très vite grâce à...
    Voir plus

    Fragile, il l'est ce deuxième roman d'Anne Percin (pour les adultes, car elle écrit beaucoup pour les adolescents). L'histoire, au départ banale, de deux soeurs se retrouvant pour vider la maison de leurs grands-parents en Haute-Saône et qui sera propice aux souvenirs, séduit très vite grâce à une écriture absolument magnifique. Il y a longtemps que je n'avais pas été aussi transporté par la plume d'un écrivain d'aujourd'hui.
    Tout sonne juste dans cette histoire. Le désoeuvrement de cette jeune fille en vacances à la campagne chez ses grands-parents est décrite avec une telle minutie que l'on ne s'ennuie jamais car l'auteur instille dans son récit les germes d'un drame à venir. Le soleil nous brûle, les herbes nous picotent les jambes, on croit entendre Etienne Daho, les coquelicots sont rouges comme le sang, nos sens sont en éveil comme ceux de l'héroïne qui découvrira un amour dont elle portera les stigmates toute sa vie.
    C'est court, c'est précis, c'est passionnant et l'on referme le livre bouleversé car cette histoire, menée comme un polar psychologique, vire, lentement mais sûrement, vers un univers vénéneux et cruel.
    Personnellement, et bien que je sois un garçon, j'ai retrouvé les émotions, les odeurs, les images de mes étés d'adolescent, où, partagé entre l'ennui et le hit parade d'Europe1, entouré d'un monde encore un peu agricole qui vivait ces derniers instants, je découvrais ces sensations nouvelles d'un sexualité balbutiante.
    Ce livre est pour moi une vraie madeleine de Proust mais surtout un roman parfaitement réussi. BRAVO!

  • add_box
    Couverture du livre « Comment bien rater ses vacances » de Anne Percin aux éditions Rouergue

    Lewis Plectrude sur Comment bien rater ses vacances de Anne Percin

    Maxime est un personnage absolument génial et drôle, son cynisme et ses sarcasmes tout au long du livre m'ont fait délirer. En plus il possède une culture générale assez impressionnante (et je dois dire que je suis béate devant ses connaissances en éco, si seulement il pouvait venir m'aider à...
    Voir plus

    Maxime est un personnage absolument génial et drôle, son cynisme et ses sarcasmes tout au long du livre m'ont fait délirer. En plus il possède une culture générale assez impressionnante (et je dois dire que je suis béate devant ses connaissances en éco, si seulement il pouvait venir m'aider à faire mon devoir). Bref c'est l'homme de ma vie, sauf qu'il a 17 ans, qu'il a déjà Pikachu (une fille sympa) et qu'il est dans un livre.
    Bref, ce livre est hyper touchant, et j'ai vraiment super adoré. Je le recommande, pour qui ignore comment rater ses vacances.

  • add_box
    Couverture du livre « Le premier été » de Anne Percin aux éditions Actes Sud

    Valérie Simonnot de DU PARC / ACTES SUD sur Le premier été de Anne Percin

    "Les leçons de courage sont des leçons de cruauté."
    Anne Percin est un auteur que j'apprécie beaucoup. J'avais déjà beaucoup aimé Bonheur Fantôme, ainsi que son roman pour adolescents, Comme des trains dans la nuit.
    Et Le premier été m'a tout autant plu, car j'y ai retrouvé tout ce...
    Voir plus

    "Les leçons de courage sont des leçons de cruauté."
    Anne Percin est un auteur que j'apprécie beaucoup. J'avais déjà beaucoup aimé Bonheur Fantôme, ainsi que son roman pour adolescents, Comme des trains dans la nuit.
    Et Le premier été m'a tout autant plu, car j'y ai retrouvé tout ce qui me plaît dans l'univers d'Anne Percin : une certaine mélancolie ou nostalgie, une écriture douce-amère, des personnages dont on se sent tout de suite très proches...
    Deux soeurs se retrouvent dans la maison de leurs grands-parents, aujourd'hui décédés. C'est le moment pour elles de se partager les objets souvenirs et aussi le moment de faire un bond en arrière, surtout pour la narratrice, la plus jeune des deux soeurs.
    Elle nous fait vite comprendre qu'elle vit avec un très lourd secret, depuis l'été de ses seize ans... Nous plongeons donc dans ses souvenirs, dans les années 80. Les deux soeurs passent tous les étés chez leurs grands-parents, en Haute-Saône. Tous les ans, elles réapprivoisent les gamins du village, et elles retrouvent les autres enfants de la colonie de vacances voisine.
    Mais cet été-là, tout est un peu différent, car l'amour va s'en mêler...
    Le lecteur pourrait alors s'attendre à une histoire assez classique, qui sent bon les souvenirs de vacances et des premières amours, mais Anne Percin arrive à nous surprendre via un retournement de situation dans l'intrigue.
    L'apprentissage de la vie d'adulte nous apprend aussi la honte et la cruauté... C'est la terrible leçon qu'apprendra l'héroïne de sa mésaventure, et c'est ce qui fait toute la force du roman d'Anne Percin.

  • add_box
    Couverture du livre « Comment bien rater ses vacances » de Anne Percin aux éditions Rouergue

    Elise Deschamps sur Comment bien rater ses vacances de Anne Percin

    Ce livre est bourré d'humour et ça fait vraiment du bien au moral ! J'ai adoré les nombreuses références et connotations à des choses de tout les jours (la musique, les films, les proverbes, les moyens de communication d'aujourd'hui, la télévision,...)

    On s'attache aux personnages de Maxime...
    Voir plus

    Ce livre est bourré d'humour et ça fait vraiment du bien au moral ! J'ai adoré les nombreuses références et connotations à des choses de tout les jours (la musique, les films, les proverbes, les moyens de communication d'aujourd'hui, la télévision,...)

    On s'attache aux personnages de Maxime et de sa grand-mère !Ils ont leurs délires bien à eux et ça fait plaisir de pouvoir imaginer qu'une relation entre deux générations opposées aujourd'hui est encore possible. De plus, on voit Maxime évoluer au fur et à mesure de la lecture.