Anne Percin

Anne Percin
Née en 1970 à Epinal, Anne Percin vit en Saône-et-Loire où elle partage sa vie entre l'enseignement et l'écriture pour les jeunes et les adultes. Elle est notamment l'auteur à succès de la série pour adolescents Comment (bien) rater ses vacances. En adulte, elle a publié dans la brune Bonheur fan... Voir plus
Née en 1970 à Epinal, Anne Percin vit en Saône-et-Loire où elle partage sa vie entre l'enseignement et l'écriture pour les jeunes et les adultes. Elle est notamment l'auteur à succès de la série pour adolescents Comment (bien) rater ses vacances. En adulte, elle a publié dans la brune Bonheur fantôme (2009) et Le Premier été (2011), à paraître en Babel en août, et adapté sur France 3 (diffusion ce printemps).

Avis sur cet auteur (51)

  • add_box
    Couverture du livre « Comment devenir une rock star (ou pas) » de Anne Percin aux éditions Rouergue

    Lewis Plectrude sur Comment devenir une rock star (ou pas) de Anne Percin

    J'ai adoré, je me suis régalée, je l'ai dévoré. L'histoire, l'écriture, les personnages, toute la culture musicale (livresque et autres), tout est délicieux dans ce bouquin. Bien entendu je suis folle de Maxime (punaise pourquoi j'en avais pas des comme ça dans mon lycée?), mais j'ai grave eu un...
    Voir plus

    J'ai adoré, je me suis régalée, je l'ai dévoré. L'histoire, l'écriture, les personnages, toute la culture musicale (livresque et autres), tout est délicieux dans ce bouquin. Bien entendu je suis folle de Maxime (punaise pourquoi j'en avais pas des comme ça dans mon lycée?), mais j'ai grave eu un coup de foudre pour Julius (il est grave trop bien *o* je veux le rencontrer). J'ai - encore - eut du mal avec Natacha, mais elle m'a moins énervé que dans le deux (encore que y a un passage qui m'a donné des envies de giffles). J'ai surkiffé Kevin et Alex (ET OMG un passage m'a fait bondir), la mamie. J'ai pas mal aimé tonton Christian (même si un peu déprimé) et la mère-grand (j'adore toujours la grand-mère). J'ai ris, j'ai pleuré, j'ai grincé des dents, j'ai sautillé, j'ai applaudis, j'étais à fond dedans. Et j'ai vibré en même temps que Maxime pour l'occasion.
    Bref voilà, c'était génial (et j'en veuuuuux d'autres, encore!)
    Ma soeur va l'adorer (aussi) ! Et je vous le recommande, à fond.

  • add_box
    Couverture du livre « Né sur X » de Anne Percin aux éditions Thierry Magnier

    Lewis Plectrude sur Né sur X de Anne Percin

    La terre vu au travers les yeux d'un alien, un enfant qui viendrait d'une autre planète, la planète X et qui vit maintenant chez ses "Gloums".
    Une histoire vraiment sympa, qui m'a fait rire et m'a ému, pas toujours facile aussi. Nicolas est adorable, et j'aime sa façon de voir le monde, la...
    Voir plus

    La terre vu au travers les yeux d'un alien, un enfant qui viendrait d'une autre planète, la planète X et qui vit maintenant chez ses "Gloums".
    Une histoire vraiment sympa, qui m'a fait rire et m'a ému, pas toujours facile aussi. Nicolas est adorable, et j'aime sa façon de voir le monde, la manière dont il évolue et comprends les choses autour de lui. Et comment il imagine X sa planète. Pour comprendre que tous les terriens ne sont pas horribles, et que la terre c'est peut-être pas si mal.
    Ce livre prouve au moins une chose : j'adore Anne Percin.

  • add_box
    Couverture du livre « Comment (bien) gérer sa love story » de Anne Percin aux éditions Rouergue

    Lewis Plectrude sur Comment (bien) gérer sa love story de Anne Percin

    Voici la suite de : "comment (bien) rater ses vacances" et c'est un véritable plaisir de retrouver Max vous pouvez pas savoir. Toujours aussi acerbe, toujours aussi mordant, il nous parle de son histoire avec Natacha (Pikachu), pas toujours facile d'ailleurs comme histoire.
    Si j'ai rougis à...
    Voir plus

    Voici la suite de : "comment (bien) rater ses vacances" et c'est un véritable plaisir de retrouver Max vous pouvez pas savoir. Toujours aussi acerbe, toujours aussi mordant, il nous parle de son histoire avec Natacha (Pikachu), pas toujours facile d'ailleurs comme histoire.
    Si j'ai rougis à certains passages (à peu près autant que Max lui-même j'imagine), je me suis bien bidonner à d'autres. Je n'apprécie pas forcément le personnage de Natacha cependant, mais Max est tellement bien, sa façon de parler, de répondre, j'étais sans arrêt écroulé de rire.
    De plus il va garder un enfant qui a Asperger et donc mon intérêt s'est encore trouvé réhaussé, j'avais hâte de voir la relation qu'il entretiendrai avec le gosse, j'ai trouvé d'ailleurs un peu dommage qu'on ne le voit pas plus mais tant pis.
    Par contre la fin n'en est pas une et ça va être affreux de devoir attendre la suite. Bon bien sûr je le recommande à quiconque aurait lu et aimer comment (bien) rater ses vacances, rien que pour se marrer quand Max joue de la guitare dans le local à poubelles.

  • add_box
    Couverture du livre « Le premier été » de Anne Percin aux éditions Actes Sud

    Véronique SALAMAN sur Le premier été de Anne Percin

    j'ai aimé ce livre. C'est mon libraire qui me l'a conseillé. Dubitative au début, encore une histoire de souvenir d'enfance, du premier amour... En fait, l'histoire part sur ce poncif et va bien plus loin avec originalité...et je l'ai lu avec énormément de plaisir et d'émotion.

    j'ai aimé ce livre. C'est mon libraire qui me l'a conseillé. Dubitative au début, encore une histoire de souvenir d'enfance, du premier amour... En fait, l'histoire part sur ce poncif et va bien plus loin avec originalité...et je l'ai lu avec énormément de plaisir et d'émotion.