Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Anne Icart

Anne Icart
Ariégeoise de coeur, parisienne depuis toujours, Anne Icart est née en 1968. Elle exerce la profession de rédactrice juridique. Prix 2010 des Lycéens de la Fondation Prince Pierre de Monaco, Les Lits en diagonale, son premier livre, fait le récit de sa relation avec son frère handicapé et a été t... Voir plus
Ariégeoise de coeur, parisienne depuis toujours, Anne Icart est née en 1968. Elle exerce la profession de rédactrice juridique. Prix 2010 des Lycéens de la Fondation Prince Pierre de Monaco, Les Lits en diagonale, son premier livre, fait le récit de sa relation avec son frère handicapé et a été traduit dans cinq pays. Son deuxième ouvrage, Ce que je peux te dire d'elles, a obtenu le prix du Premier roman « Méo Camuzet » en 2013 et le prix du premier roman de la ville de Saint-Lys. Il est suivi de Si j'ai bonne mémoire, paru en 2015 aux éditions Robert Laffont.

Avis sur cet auteur (17)

  • add_box
    Couverture du livre « Ce que je peux te dire d'elles » de Anne Icart aux éditions Pocket

    Chantal Duez sur Ce que je peux te dire d'elles de Anne Icart

    Ce roman est une saga, l'histoire des femmes d'une même famille et d'un univers presque totalement féminin, qui s'étend sur une soixantaine d'années. Ces femmes que la vie a réunies dés leur plus tendre enfance, ces femmes qui sont restées soudées et unies, qui ont toutes été marquées par la...
    Voir plus

    Ce roman est une saga, l'histoire des femmes d'une même famille et d'un univers presque totalement féminin, qui s'étend sur une soixantaine d'années. Ces femmes que la vie a réunies dés leur plus tendre enfance, ces femmes qui sont restées soudées et unies, qui ont toutes été marquées par la vie, qui ont chacune une histoire, un bagage, des forces et des faiblesses, des doutes et des certitudes.

    C'est l'histoire d'Angèle, l'aînée, de Justine et de Babé, la cadette, élevées comme des sœurs par leur grand-mère, c'est celle de Blanche, la fille d'Angèle, élevées par les trois précédentes et c'est celle de Violette, la fille de Blanche, elle aussi élevée par les quatre précédentes.

    C'est donc à travers l'histoire de cette tribu de femmes et de mères, qui commence dans les années 60 et qui s'étend jusqu'à nos jours, que le lecteur peut explorer les relations maternelles, mais aussi les dessous de la couture et de la haute couture, ou encore ceux du journalisme le tout sur fond d'émancipation et de féminisme.

    Blanche est la narratrice. Elle revient sur sa vie, celle de sa mère et de ses tantes pour répondre à sa fille qui lui a demandé, il y a des années, " D'où je viens? Qui je suis? (...) Qui est mon père, Maman?" Sa fille qui vit à Paris, qui ne lui parle plus et qui vient d'accoucher d'un garçon, mais qui n'avait rien dit de sa grossesse à sa mère. Il est temps. Et c'est au cours du trajet en TGV qui relie Toulouse à Paris, que Blanche nous dévoile son histoire, leurs histoires, leur histoire.

    Je me suis laissée happer par ce roman et je n'ai pas pu le lâcher avant la fin. J'ai aimé les personnages, ces femmes qui sont toutes, à leur manière, à la fois fortes et indépendantes mais aussi si fragiles et dans lesquelles on se retrouve forcément un peu.

  • add_box
    Couverture du livre « Ce que je peux te dire d'elles » de Anne Icart aux éditions Pocket

    Nathalie CAMBIER sur Ce que je peux te dire d'elles de Anne Icart

    Un livre agréable qui se lit assez vite ; pas d'intrigue, mais l'histoire de plusieurs vies mêlées. Un beau récit de femmes et de filles, tout simplement !

    Un livre agréable qui se lit assez vite ; pas d'intrigue, mais l'histoire de plusieurs vies mêlées. Un beau récit de femmes et de filles, tout simplement !

  • add_box
    Couverture du livre « Ce que je peux te dire d'elles » de Anne Icart aux éditions Pocket

    Catherine saunier sur Ce que je peux te dire d'elles de Anne Icart

    J'ai aimé ce roman.
    Tout d'abord, parce que l'action se déroule dans une région que je connais pour y avoir résidé.
    Par ailleurs, j'ai toujours un petit faible pour les "histoires de femmes" ; celle-ci très révélatrice d'une époque a été un moment de lecture.

    J'ai aimé ce roman.
    Tout d'abord, parce que l'action se déroule dans une région que je connais pour y avoir résidé.
    Par ailleurs, j'ai toujours un petit faible pour les "histoires de femmes" ; celle-ci très révélatrice d'une époque a été un moment de lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Ce que je peux te dire d'elles » de Anne Icart aux éditions Pocket

    Nicole Conter sur Ce que je peux te dire d'elles de Anne Icart

    nous nous retrouvons toutes dans ces personnages. Nous sommes toutes, à un moment ou un autre de notre vie, Angèle, Justine, Elisabeth, Blanche ou Violette.
    Très joli roman.

    nous nous retrouvons toutes dans ces personnages. Nous sommes toutes, à un moment ou un autre de notre vie, Angèle, Justine, Elisabeth, Blanche ou Violette.
    Très joli roman.