Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Anne Icart

Anne Icart
Ariégeoise de coeur, parisienne depuis toujours, Anne Icart est née en 1968. Elle exerce la profession de rédactrice juridique. Prix 2010 des Lycéens de la Fondation Prince Pierre de Monaco, Les Lits en diagonale, son premier livre, fait le récit de sa relation avec son frère handicapé et a été t... Voir plus
Ariégeoise de coeur, parisienne depuis toujours, Anne Icart est née en 1968. Elle exerce la profession de rédactrice juridique. Prix 2010 des Lycéens de la Fondation Prince Pierre de Monaco, Les Lits en diagonale, son premier livre, fait le récit de sa relation avec son frère handicapé et a été traduit dans cinq pays. Son deuxième ouvrage, Ce que je peux te dire d'elles, a obtenu le prix du Premier roman « Méo Camuzet » en 2013 et le prix du premier roman de la ville de Saint-Lys. Il est suivi de Si j'ai bonne mémoire, paru en 2015 aux éditions Robert Laffont.

Avis sur cet auteur (17)

  • add_box
    Couverture du livre « Lettres de Washington Square » de Anne Icart aux éditions Robert Laffont

    Aa2liiinee sur Lettres de Washington Square de Anne Icart

    Avec "Lettres de Washington Square" d'Anne Icart on découvre une histoire sur le fameux
    Voir plus

    Avec "Lettres de Washington Square" d'Anne Icart on découvre une histoire sur le fameux

  • add_box
    Couverture du livre « Ce que je peux te dire d'elles » de Anne Icart aux éditions Pocket

    Corinne J sur Ce que je peux te dire d'elles de Anne Icart

    Emportée par le tourbillon des accidents de la vie de Babé, Justine, Angèle, Blanche et Violette.
    Certes, je vis mes lectures ; certes, je suis émotive ; certes, un rien me bouleverse ; certes, j'ai la larme facile... mais au cours de cette découverte littéraire, mes yeux furent humides dès la...
    Voir plus

    Emportée par le tourbillon des accidents de la vie de Babé, Justine, Angèle, Blanche et Violette.
    Certes, je vis mes lectures ; certes, je suis émotive ; certes, un rien me bouleverse ; certes, j'ai la larme facile... mais au cours de cette découverte littéraire, mes yeux furent humides dès la page 14...
    Les personnages sont "attachantes" et on a vite envie de les accompagner jusqu'à la dernière ligne.

  • add_box
    Couverture du livre « Lettres de Washington Square » de Anne Icart aux éditions Robert Laffont

    Frederique Letilleul sur Lettres de Washington Square de Anne Icart

    Une belle lecture, qui mets à l’aise par une écriture fluide et authentique. Ce roman parcourt l’histoire de trois générations entre Zélie la petite fille qui découvre les lettres comme le lecteur, Michel le père et Baptiste le grand père,. A travers ces lettres, le lecteur va découvrir colle...
    Voir plus

    Une belle lecture, qui mets à l’aise par une écriture fluide et authentique. Ce roman parcourt l’histoire de trois générations entre Zélie la petite fille qui découvre les lettres comme le lecteur, Michel le père et Baptiste le grand père,. A travers ces lettres, le lecteur va découvrir colle Zelie des secrets, des non-dits et avoir la chance d’entendre la voix de son grand-père raconter son amour filial. Car qu’il s’agit Ici, au delà du temps, de découvrir un portrait d’un père et de sa relation avec son fils. . Ce père démuni et déchiré par la perte de son épouse à la naissance de leur premier bébé. Anéanti, cet homme n’a pourtant jamais rien lâché et, sa vie durant, il n’a eu de cesse de tenter, coûte que coûte, d’écrire à son fils. Avec le même amour, la même douceur, et un espoir invincible. Le drame est la séparation qui amène père et fils à avoir des vies séparés. Mais le lecteur est porté par un espoir, les lettres n’ont pas été retrouvées par hasard par Zélie....et un sentiment doux de résilience permet d’achever cette lecture en se sentant bien, heureux de ce doux moment de lecture.
    #NetgalleyFrance #lettresdewashingtonsquare

  • add_box
    Couverture du livre « Lettres de Washington Square » de Anne Icart aux éditions Robert Laffont

    Nine sur Lettres de Washington Square de Anne Icart

    Roman facile à lire, très distrayant. On est tenu en haleine jusqu'au bout, c'est assez émouvant également. Très sympa.

    Roman facile à lire, très distrayant. On est tenu en haleine jusqu'au bout, c'est assez émouvant également. Très sympa.