Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Angelique Villeneuve

Angelique Villeneuve

Angélique Villeneuve est née en 1965. Auteur de sept romans, elle a vécu en Suède et en Inde avant de s’installer tout près de Paris. Ses portraits de femmes meurtries sont ceux, toujours, de corps debout.

Son roman, Maria, est paru en février 2018 chez Grasset. Nuit de septembre, un récit de de...

Voir plus

Angélique Villeneuve est née en 1965. Auteur de sept romans, elle a vécu en Suède et en Inde avant de s’installer tout près de Paris. Ses portraits de femmes meurtries sont ceux, toujours, de corps debout.

Son roman, Maria, est paru en février 2018 chez Grasset. Nuit de septembre, un récit de deuil lumineux, est publié deux ans plus tôt chez le même éditeur. Les fleurs d’hiver (en poche chez Libretto) est lauréat de quatre prix, dont Le Prix Millepages.

Elle écrit aussi pour la jeunesse des albums tendres et poétiques, peuplés de jardins, de forêts.

Crédit photo : JF Paga, Grasset

Articles en lien avec Angelique Villeneuve (1)

Avis sur cet auteur (39)

  • add_box
    Couverture du livre « La belle lumière » de Angelique Villeneuve aux éditions Le Passage

    Camille Seyot sur La belle lumière de Angelique Villeneuve

    Les explorateurs de la rentrée littéraire - Avis de la page 100

    En ce début de roman, nous suivons Kate Keller, jeune femme mariée à un homme qu'elle ne désire pas, maîtresse d'une plantation en Alabama en 1880, et mère de Helen, une petite fille de cinq ans qui devient sourde, aveugle et...
    Voir plus

    Les explorateurs de la rentrée littéraire - Avis de la page 100

    En ce début de roman, nous suivons Kate Keller, jeune femme mariée à un homme qu'elle ne désire pas, maîtresse d'une plantation en Alabama en 1880, et mère de Helen, une petite fille de cinq ans qui devient sourde, aveugle et muette suite à une forte fièvre. Entre haine et amour, il s'agit maintenant de se battre pour donner une vie aussi normale que possible à cette enfant.
    L'écriture m'a demandé un temps d'adaptation, elle est aussi difficile que l'histoire contée, hachée, morcelée, comme la vie de cette petite fille. J'ai pour l'instant du mal à rentrer vraiment dans le livre. Mais j'y retourne !

  • add_box
    Couverture du livre « La belle lumière » de Angelique Villeneuve aux éditions Le Passage

    Vnss Chttl sur La belle lumière de Angelique Villeneuve

    Mon avis à la page 100 :
    Le texte m'a plongé dans une certaine langueur. Au travers des mots, je sens la chaleur du Sud, la torpeur d'être une femme en 1880 en Alabama, la souffrance silencieuse et la tortureuse culpabilité d'une mère dont la fille est devenue aveugle et sourde. L'auteur me met...
    Voir plus

    Mon avis à la page 100 :
    Le texte m'a plongé dans une certaine langueur. Au travers des mots, je sens la chaleur du Sud, la torpeur d'être une femme en 1880 en Alabama, la souffrance silencieuse et la tortureuse culpabilité d'une mère dont la fille est devenue aveugle et sourde. L'auteur me met à distance dans la peau de Kate, la mère d'Helen Keller, je perçois les odeurs sucrées des roses, et l'écorchure de leurs épines. La douce et lente suffocation de cette femme, vers quoi va t'elle me mener ? vers une belle lumière ? J'y retourne, et plongez-y.

  • add_box
    Couverture du livre « La belle lumière » de Angelique Villeneuve aux éditions Le Passage

    Régine Bramnik sur La belle lumière de Angelique Villeneuve

    C'est une histoire de résilience ....
    Miracle en Alabama ....Helen Keller ....cette petite fille sourde, aveugle et muette dans l'amérique de la fin du 19eme...sauf que l'histoire ici est contée du point de vue de Kate , la mère ....sa résilience à elle !!!
    Mère courage, mère aimante et...
    Voir plus

    C'est une histoire de résilience ....
    Miracle en Alabama ....Helen Keller ....cette petite fille sourde, aveugle et muette dans l'amérique de la fin du 19eme...sauf que l'histoire ici est contée du point de vue de Kate , la mère ....sa résilience à elle !!!
    Mère courage, mère aimante et terriblement
    Rongée par le mal qui repousse sa fille à la marge de la bonne société sudiste ...la prose se déploie ample et généreuse portée par un souffle quasi épique....hâte de m'y replonger...

  • add_box
    Couverture du livre « La belle lumière » de Angelique Villeneuve aux éditions Le Passage

    Lautre-Magda sur La belle lumière de Angelique Villeneuve

    Mon avis de la page 100
    ( Explorateurs de la rentrée littéraire 2020)

    Je suis envoûtée par l'écriture charnelle et odorante de l'écrivaine, par le personnage de Kate Keller, son amour puissant pour la petite Helen, dans la touffeur de l'Alabama.

    Je suis amoureuse de cette écriture et de...
    Voir plus

    Mon avis de la page 100
    ( Explorateurs de la rentrée littéraire 2020)

    Je suis envoûtée par l'écriture charnelle et odorante de l'écrivaine, par le personnage de Kate Keller, son amour puissant pour la petite Helen, dans la touffeur de l'Alabama.

    Je suis amoureuse de cette écriture et de l'amour des personnages transmis. En outre, je vibre avec les odeurs, sons, sentiments depuis les tripes, si bien dépeints par l'autrice.
    Et plus encore...
    J'y retourne.