Angela Morelli

Angela Morelli
Parisienne d'adoption, Angéla Morelli a gardé de son enfance dans le Sud-Ouest un accent joyeux et le goût des histoires qui font rêver. Après des études de lettres et un passage à l'Éducation nationale, elle décide de se consacrer à plein temps à l'écriture. .

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « Ça a commencé comme ça » de Angela Morelli aux éditions Harlequin

    Emilie Nicolas sur Ça a commencé comme ça de Angela Morelli

    Cette lecture est une lecture fruitée et charmeuse. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.

    On rencontre Flore, une jeune maman qui a une petite fille qu’elle élève seule. C’est une femme qui travaille plus qu’elle ne le devrait pour pouvoir combler ses problèmes financiers. Séparée du...
    Voir plus

    Cette lecture est une lecture fruitée et charmeuse. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.

    On rencontre Flore, une jeune maman qui a une petite fille qu’elle élève seule. C’est une femme qui travaille plus qu’elle ne le devrait pour pouvoir combler ses problèmes financiers. Séparée du père de sa fille, elle habite chez son père, qui l’aide peu voire pas du tout… On retient surtout que Flore a la main sur le cœur, elle se laisse presque marcher sur les pieds mais elle est généreuse, un peu trop. Elle accepte tout et on pourrait croire qu’elle n’ose pas dire non, de peur de faire du mal aux autres.

    Au fil du récit, on va découvrir qu’elle va peu à peu se montrer et faire et dire ce qu’elle pense réellement. En tout cas j’ai bien rigolé par moment. De plus, il est difficile pour ne pas craquer complètement pour sa fille, Clélia, qui est adorable.

    Maintenant, parlons du mystérieux Corto, il m’a vraiment intrigué. Il paraît à première vue froid et distant. D’ailleurs il n’est pas forcément bavard. On ne le comprend pas aussi (je sais que j’ai cherché pourquoi il se comportait de telles manières pendant quelques minutes, je me pose trop de questions de toutes façons). Mais il a un côté rassurant, protecteur (mais je ne sais pas pourquoi).

    Angéla Morelli nous charme avec son style d’écriture. Cette lecture est drôle et a un petit quelque chose qui m’a énormément plus (ça doit être la confiture, j’adore la confiture). Elle a un côté original, touchant et sucré.

  • add_box
    Couverture du livre « 3 comédies romantiques - Made in Sud » de Angela Morelli et Cecile Chomin et Borelli Eve aux éditions Hqn

    Lectrice - Lambda sur 3 comédies romantiques - Made in Sud de Angela Morelli - Cecile Chomin - Borelli Eve

    Je remercie chaleureusement Angela MORELLI pour m’avoir envoyé cet ebook.
    Si vous avez l’occasion de la rencontrer, n’hésitez surtout pas et foncez ! C’est une femme adorable et agréable, qui vous mettra tout de suite à l’aise.

    Ce livre est un coffret comprenant trois histoires/nouvelles...
    Voir plus

    Je remercie chaleureusement Angela MORELLI pour m’avoir envoyé cet ebook.
    Si vous avez l’occasion de la rencontrer, n’hésitez surtout pas et foncez ! C’est une femme adorable et agréable, qui vous mettra tout de suite à l’aise.

    Ce livre est un coffret comprenant trois histoires/nouvelles écrites par des auteurs du sud de la France, publiées par Harlequin.
    Vous retrouverez donc Angela MORELLI avec « Et en plus, il cuisine », Cécile CHOMIN avec « Hot Love Challenge » et Eve BORELLI avec « Toi, moi, les éléphants et Dark Vador ».

    J’étais vraiment contente de commencer cette lecture car je n’avais lu aucune des histoires présentes dans ce coffret, ni encore découvert la plume de ces trois auteurs.
    C’était donc le bon moyen de faire un premier pas dans leurs univers.

    Alors que j’ai apprécié dans son ensemble ce coffret, je n’ai malheureusement pas été sensible de la même manière par ces trois histoires. Cela est tout simplement dû au fait que j’ai moins aimé les styles d’écritures de Cécile CHOMIN et d’Eve BORELLI, qui sont plus directes et familières dans leurs narrations. En plus, ce sont les histoires qui sont les plus longues ( plus de 150 pages contre une soixantaine de pages pour l’histoire d’Angela MORELLI / ces données sont celles qui apparaissaient sur ma liseuse ), alors j’avais vraiment l’impression à certains moments de ne plus en voir le bout.

    Le second point qui m’a un peu dérangée concerne l’histoire d’Eve BORELLI.
    Son récit se passe dans un zoo, dans lequel l’héroïne principale travaille. Alors que son patron est remplacé par son fils imbuvable qui traite tout le personnel comme des moins-que-rien, elle va faire la connaissance d’un journaliste au caractère bien trempé qui ne va pas la laisser indifférente.
    J’étais séduite par le lieu de l’histoire qui changeait des romances habituelles. Cependant, le récit prend une tournure irréaliste. Les évènements se succèdent et l’on se retrouve souvent à lever les yeux au ciel.
    Je n’ai vraiment pas réussi à rentrer dans cette histoire, malgré le fait que je reste certaine qu’elle doit plaire à d’autres lecteurs car cette romance n’est pas mauvaise en soi.

    « Hot Love Challenge » de Cécile CHOMIN est l’histoire qu’il faut continuer de lire pour commencer à vraiment la savourer.
    Elle met en scène Lydia, une jeune femme qui travaille dans la boîte d’un de ses amis d’enfance, Julien. Alors que leur relation est plutôt conflictuelle, ils vont se retrouver tous les deux pendant une semaine dans un château à préparer le mariage de leurs amis communs. Alors qu’ils vont retrouver leur petit groupe d’amis, ils vont peut-être se rendre compte que derrière leurs joutes verbales se cache autre chose qu’ils ne veulent pas voir.
    Alors qu’au début on peut être assez décontenancé par le style de l’auteur qui est très familier, on se laisse plutôt prendre dans cette histoire simple, mais efficace.
    Oui, il y a beaucoup de scènes remplies de clichés ; oui, la fin n’est pas surprenante, mais lorsque l’on lit ce genre de romance, on ne s’attend à rien d’autre qu’à ça.

    Enfin, l’histoire qui m’a le plus convaincue : « Et en plus, il cuisine » d’Angela MORELLI.
    Nous allons y faire la connaissance d’Agathe, qui retourne dans le sud-ouest de la France pour l’anniversaire de mariage de ses parents. Malheureusement, elle va devoir leur annoncer qu’elle n’est plus en couple avec son fiancé qui faisait l’unanimité dans la famille. Alors qu’elle pense que son séjour va être un cauchemar, revoir l’un de ses camarades d’école va rendre son quotidien plus agréable.
    J’ai vraiment été séduite par le style d’Angela MORELLI, plus posé que les deux autres auteurs, mais aussi par l’histoire qui est plus réaliste et mignonne.
    Le seul petit défaut est le format de cette histoire, qui est plus une nouvelle qu’un véritable roman. Il est difficile de bien développer une romance en une soixantaine de pages, de faire monter le suspens et la tension et c’est donc sur ce point-là que l’histoire a quelques défauts.


    En conclusion, ce « Coffret de trois comédies romantiques made in sud » a ses défauts et ses qualités. Cependant, pour le prix, il reste une bonne alternative pour faire un premier pas dans les univers vraiment différents d’Angela MORELLI, Cécile CHOMIN et Eve BORELLI.


    Un livre à lire pour passer un petit moment de lecture sympathique aux côtés de trois auteurs qui nous font voyager dans le sud de la France.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.fr/2016/11/3-comedies-romantiques-made-in-sud.html )

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme idéal (en mieux) » de Angela Morelli aux éditions Harlequin

    aurelie bailleul sur L'homme idéal (en mieux) de Angela Morelli

    Emilie a 35 ans. Cette professeur de français aime son métier et ses soirées entre copines. Mère d'une petite fille, Elizabeth, déjà bien avancée pour son âge, elle vit en colocation avec Clara, sa meilleure amie. Divorcée depuis dix-huit mois d'un homme qui l'a quitté pour une femme bien plus...
    Voir plus

    Emilie a 35 ans. Cette professeur de français aime son métier et ses soirées entre copines. Mère d'une petite fille, Elizabeth, déjà bien avancée pour son âge, elle vit en colocation avec Clara, sa meilleure amie. Divorcée depuis dix-huit mois d'un homme qui l'a quitté pour une femme bien plus jeune, Emilie peine à retrouver l'amour, du moins à retrouver un homme tout court. Peu sûre d'elle et des hommes en général, c'est par un grand hasard qu'elle retrouve le père d'un de ses anciens élèves dans la librairie que tient son amie. Samuel est beau, intelligent, mais surtout, il semble réellement intéressé par cette femme amusante et maladroite. Peut-elle enfin croire en quelqu'un ?

    L'homme idéal (en mieux) est une bonne comédie romantique. On rit et on s'amuse franchement grâce à Emilie, une héroïne qui ressemble vraiment à madame tout le monde. Quelques kilos en trop, une enfant qu'elle adore, un ex qui arrive toujours quand on ne l'attend pas et un boulot épuisant que peu de gens lui envient, elle ne laisse pas de place pour l'amour surtout après l'échec cuisant que fut son mariage avec Diego, un homme peu à l'écoute et assez superficiel. Heureusement, Emilie possède une bande de copines fantastiques qui vont l'aider à aller de l'avant.

    Déjà, ce qui m'a de suite plu, c'est qu'on ne cherche pas à relooker l'héroïne, rousse aux cheveux indisciplinés et avec semble-t-il quelques kilos superflus. Elle restera elle du début à la fin, ne souhaitant pas devenir quelqu'un qu'elle n'est pas, même pour séduire un homme comme Samuel. Et du coup, on se sent très proche d'elle et de sa maladresse en terme de séduction. La pauvre va vite s'effaroucher ou prendre peur dès que Samuel se montrera entreprenant, du moins au début, pour ensuite se laisser totalement aller dans cette relation nouvelle et qui va lui permettre de laisser parler tous ses sens. J'ai aimé l'évolution de leur relation. C'est au départ calme et plutôt platonique pour ensuite devenir très coquin et même si au passage les descriptions de leurs ébats m'ont vite lassé puisque l'auteur insiste bien trop à mon sens sur ce qu'ils font dans l'intimité de leur chambre, j'ai été séduite par cette romance.

    Emilie est une femme qui nous ressemble. Banale et sans aucune confiance en elle en matière d'hommes, elle n'est pas contre une soirée avec ses copines à boire des verres tout en pleurant leur absence de vie amoureuse. On rit avec elles et leur façon de juger les hommes. Les prochains opus promettent donc aussi de bien nous amuser !

    Quant au titre, non, Samuel n'est pas l'homme idéal, enfin presque. Beau, charmant, intelligent, affectueux et compréhensif il sait être honnête avec lui-même et avec les femmes et lorsqu'on comprend pourquoi il est célibataire, on ne peut qu'applaudir le personnage d'avoir enfin franchi le cap de refaire sa vie. Il m'a plu, mais je n'ai pas été non plus à deux doigts de faire un malaise devant ses performances sexuelles. Hahaha !

    Le roman se lit très vite, il se dévore et on passe un chouette moment en compagnie de notre couple qui redécouvre le plaisir d'avoir quelqu'un dans sa vie et ne plus être seul. Une romance chouette et qui fait du bien au moral, c'est certain ! Je recommande !