Andrea Cremer

Andrea Cremer

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (23)

  • Couverture du livre « Le secret de l'inventeur T.1 ; rébellion » de Andrea Cremer aux éditions Lumen

    Mlle_Javotte_Books sur Le secret de l'inventeur T.1 ; rébellion de Andrea Cremer

    Une mise en place rapide de l’intrigue qui se complexifie et des personnages qui prennent de la profondeur au fil des pages, un rythme actif qui va crescendo en tension et mystère, des questions qui trouvent des réponses tout en posant de nouveaux enjeux, tous les ingrédients pour une belle...
    Voir plus

    Une mise en place rapide de l’intrigue qui se complexifie et des personnages qui prennent de la profondeur au fil des pages, un rythme actif qui va crescendo en tension et mystère, des questions qui trouvent des réponses tout en posant de nouveaux enjeux, tous les ingrédients pour une belle aventure livresque.

    Contrairement à ce que l’on peut parfois reprocher aux premiers tomes d’une saga, dans ce tome 1 l’intrigue se met rapidement rapidement en place. Avec des faux airs de Terminator, dans un univers où les machines de l’Empire sèment la terreur, un groupe d’enfants, fils et filles de révolutionnaires américains, vivent cachés dans un réseau de grottes souterraines jusqu’à ce que leur entrée dans la majorité leur permettre de rejoindre le groupe des adultes révolutionnaires. Charlotte, 16 ans, est une jeune fille intrépide, qui sauve de la mort un jeune garçon amnésique et le ramène dans son clan, dirigé par son frère et dont les membres sont plutôt hétéroclites et mystérieux quant à leur passé. On est vite pris dans l’intrigue qui démarre très vite. L’obligation de partir, une mission au milieu des rangs de l’ennemi pour avoir certaines réponses, l’intrigue se complexifie et devient très palpitante. Les évènements s’enchaînent selon un rythme assez soutenu et c’est très plaisant à lire.

    Les personnages sont très attachants, on en apprend un peu plus sur chacun d’eux au fil des pages et même les personnages secondaires prennent de l’ampleur et laissent augurer d’une intrigue à ramifications multiples fort intéressante et travaillée.

    Pour un premier tome, l’auteure a su mettre tout de suite le lecteur dans le bain et attiser suffisamment sa curiosité pour avoir envie de découvrir la suite. On ne s’ennuie pas, il n’y a pas de lenteurs, de passages trop explicatifs, tout est orchestré très adroitement et même si certaines “clefs” de l’histoire sont assez convenues pour un roman ado, cela n’est absolument pas gênant et ce premier tome fut un excellente lecture qui m’a donné envie de poursuivre l’aventure aux côtés de Charlotte et ses amis.

    Bref, une excellente mise en bouche d’une aventure à rebondissements.

    https://mllejavottebooks.wordpress.com/2018/12/03/le-secret-de-linventeur-tome-1-rebellion-andrea-cremer/

  • Couverture du livre « Le secret de l'inventeur T.3 ; le pari du traître » de Andrea Cremer aux éditions Lumen

    Hidès sur Le secret de l'inventeur T.3 ; le pari du traître de Andrea Cremer

    https://hidesbouquine.blogspot.fr/2018/01/le-pari-du-traitre-le-secret-de.html

    A travers les deux précédents romans, Andrea Cremer a su tisser un univers d’une grande richesse, où brille une héroïne née pour mener le combat pour la liberté !

    Un univers steampunk qui s’est révélé étonnant,...
    Voir plus

    https://hidesbouquine.blogspot.fr/2018/01/le-pari-du-traitre-le-secret-de.html

    A travers les deux précédents romans, Andrea Cremer a su tisser un univers d’une grande richesse, où brille une héroïne née pour mener le combat pour la liberté !

    Un univers steampunk qui s’est révélé étonnant, d’une incroyable richesse. On se retrouve plongé dans le monde du XIXe siècle alternatif où l’empire Britannique a écrasé la rébellion qui a donné naissance aux Etats-Unis d’Amérique. Un monde fait de monstres d’aciers, de ville flottante, de gadgets excentriques, de magie vaudou, où couve la résistance.


    Une page se tourne avec Le pari du traître, clôturant en beauté cette trilogie. Même si ce dernier tome laisse une certaine impression de facilité…


    Si l’univers du Secret de l’inventeur fascine toujours autant, l’histoire quant à elle, est toujours aussi prenante ! Charlotte vous entraîne dans une course contre la montre épique et prenante, alternant révélations et rebondissements. Une véritable chasse à l’homme traine dans son sillage… Considérée comme traitre à sa cause, ennemie de l’Empire, notre héroïne n’a pas d’autre choix que de prendre la fuite, de faire ses preuves plus tard tout en démasquant la taupe qui se cache au cœur de la Résistance…


    J’ai été de nouveau envouté par l’univers steampunk de cette histoire. Personnellement je n’ai pas eu l’impression que cet univers était très peu présent, surtout quand on assiste à l’aventure palpitante et même incroyable que va vivre Charlotte et même Grave…


    Le pari du traître a un côté « politique » plus assumé, ce qui n’est pas vraiment déplaisant, bien au contraire, c’est même plutôt intéressant. Ce monde alternatif se voit vivre ses dernières heures, va bientôt se retrouver bouleversé. En effet leur du combat est proche, une certaine tension s’installe. La résistance est de plus en plus forte, prête à tout pour leur cause et mettre fin à la domination implacable de l’Empire.


    Si Charlotte a grandi au fur et à mesure de l’aventure du Secret de l’inventeur. Ce tome-ci, est celui de la maturité. Elle prend beaucoup d’ampleur, n’hésite plus à s’imposer et à prendre ses responsabilités. Une héroïne est vraiment née dans ce récit !


    Je dois avouer que je suis un peu déçu, disons plutôt attristé. Certains personnages sont malheureusement très peu présents. On s’était beaucoup attachés à leurs multiples personnalités. Le récit se concentre beaucoup plus sur Jack, Linnet et Grave qui sont au cœur de cette histoire, nous permettant ainsi d’assister à de belles évolutions pour eux.


    Les pages du Pari du traître se tournent rapidement. Ce livre se laisse dévorer avec une certaine facilité, clôturant en beauté cette trilogie. Une aventure qui se révélera trépidante, prenante, ne souffrant d’aucun temps mort !

  • Couverture du livre « Le secret de l'inventeur T.3 ; le pari du traître » de Andrea Cremer aux éditions Lumen

    April the seven sur Le secret de l'inventeur T.3 ; le pari du traître de Andrea Cremer

    Je suis toujours un peu triste quand je termine une saga. Dire au revoir à des personnages que j’ai suivis durant des années, tourner une dernière fois la page d’un univers que j’apprécie… Eh bien c’est un peu ce que j’ai ressenti ici. Le secret de l’inventeur est une série que j’affectionne...
    Voir plus

    Je suis toujours un peu triste quand je termine une saga. Dire au revoir à des personnages que j’ai suivis durant des années, tourner une dernière fois la page d’un univers que j’apprécie… Eh bien c’est un peu ce que j’ai ressenti ici. Le secret de l’inventeur est une série que j’affectionne beaucoup, car elle est la première à m’avoir introduit au steampunk.

    Dans ce troisième opus, nous retrouvons Charlotte dans de nouvelles et dangereuses aventures. La jeune fille traverse des temps houleux, puisque les pratiques des rebelles ne lui conviennent pas. Alors qu’elle lutte toujours activement contre l’emprise de l’Empire, elle est contrainte de fuir afin de protéger ses amis. Pourtant, quelque chose se trame en interne, et Charlotte est persuadée qu’un traitre se cache parmi ses alliés.

    Sans surprise, il m’a fallu un petit moment avant de retrouver mes marques dans l’histoire. Lorsqu’un laps de temps d’un an s’est écoulé entre deux tomes, j’ai un mal fou à me resituer dans les premières pages. Une fois la période de réadaptation passée, j’ai de nouveau été charmée par la plume savoureuse d’Andrea Cremer.

    Le gros point fort de ce troisième opus réside dans la manière dont sont traités les personnages. Ils ont tous fait beaucoup de chemin depuis le début et forment une véritable famille à laquelle on a l’impression de faire un peu partie, nous aussi. Charlotte en est l’exemple flagrant. Elle m’a impressionnée dans Le pari du traitre, car elle fait preuve d’un courage et d’un sang-froid exemplaires. C’est clairement une héroïne avec de belles aspirations et prête aux plus grands sacrifices pour les atteindre. J’ai vibré et tremblé à ses côtés.

    Car oui, les émotions sont bien au rendez-vous. Le rythme de l’histoire ne nous permet pas de souffler à un seul moment. Tout s’enchaîne avec naturel et les rebondissements font loi. Trahisons, manigances et mensonges sont les maîtres mots de ce troisième opus. Pourtant, je suis restée un peu sur ma faim en ce qui concerne l’identité du traitre. Je m’attendais à un bouleversement supplémentaire qui n’est pas venu. Je pense que cela tient du fait que l’auteur a choisi de faire beaucoup de révélations au début, laissant ainsi peu de place aux recherches personnelles du lecteur. Ce manque de suspens a constitué un problème en ce qui me concerne, car j’en désirais davantage de ce côté-là.

    En revanche, j’ai beaucoup aimé le soin apporté par Andrea Cremer en ce qui concerne les résolutions des intrigues. Rien n’est laissé au hasard et tous les mystères finissent par trouver leurs dénouements. Toutefois, j’ignore si c’est parce que je n’étais pas prête à quitter Charlotte, Jack, Grave et les autres, mais la fin m’a semblé trop rapide et trop précipitée, malgré un très bel épilogue. Encore une fois, je n’aurais pas dit non à quelques chapitres supplémentaires, car Andrea Cremer a réellement su construire un univers saisissant et haut en couleur.

    En résumé, ce troisième tome est pour moi un peu en dessous des deux premiers, malgré de belles qualités et une intrigue qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. Andrea Cremer m’a complètement fait voyager au cœur d’une uchronie unique en son genre, où les personnages sont bougrement attachants. Je suis un peu déçue du manque de suspens général et par la fin trop rapidement expédiée, mais j’ai tout de même passé un bon moment. Je relirai cette série à l’occasion et je suis certaine d’en tirer le même plaisir !

    Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/science-fiction/le-secret-de-linventeur-tome-1-la-rebellion-andrea-cremer

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com