Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Andre Miquel

Andre Miquel
André Miquel est un des meilleurs spécialistes de l'histoire de la civilisation arabe et du monde de l'islam. Il a été de 1976 à 1997 titulaire de la chaire de langue et littérature arabes classiques au Collège de France, dont il a été l'administrateur général de 1991 à 1997, après avoir été celu... Voir plus
André Miquel est un des meilleurs spécialistes de l'histoire de la civilisation arabe et du monde de l'islam. Il a été de 1976 à 1997 titulaire de la chaire de langue et littérature arabes classiques au Collège de France, dont il a été l'administrateur général de 1991 à 1997, après avoir été celui de la Bibliothèque nationale de 1984 à 1987. Auteur de nombreux ouvrages, il a publié à Bayard Croire ou rêver.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Ousâma, un prince syrien face aux croisés » de Andre Miquel aux éditions Tallandier

    Laurent Lebourg de PRIVAT-CHAPITRE sur Ousâma, un prince syrien face aux croisés de Andre Miquel

    Les croisades vues par un prince Arabe du XIIe siècle. Ousâma est un seigneur musulman dont la forteresse domine les gorges de l'Oronte en Syrie. Âgé de plus de quatre vingt dix ans, conscient de sa fin imminente, il rédige d'une main tremblante de pieuses et sincères mémoires. En dépit des...
    Voir plus

    Les croisades vues par un prince Arabe du XIIe siècle. Ousâma est un seigneur musulman dont la forteresse domine les gorges de l'Oronte en Syrie. Âgé de plus de quatre vingt dix ans, conscient de sa fin imminente, il rédige d'une main tremblante de pieuses et sincères mémoires. En dépit des récentes victoires de Saladin, Ousâma se remémore douloureusement l'occupation de sa terre par les Francs, ces étrangers aux coutumes si déconcertantes. Son récit regorge d'anecdotes cocasses sur le choc des deux cultures. Il les utilise pour démontrer la supériorité de sa communauté sur de nombreux points comme la justice, l'hygiène, la santé. La liberté que les Francs concèdent à leurs épouses le choque au plus au point. Les éternelles luttes intestines de l'Orient le désolent encore plus. Pourtant, en relatant fièrement ses états de service auprès des différentes factions musulmanes, Ousâma feint d'ignorer sa part de responsabilité dans l'anarchie qui mine son camp. Les récits de ses nombreux combats démontrent cependant que sa vaillance l'emporte sur ses contradictions politiques. C'est d'ailleurs lors de ce genre de confrontations directes que ses préjugés s'effondrent radicalement. Ousâma le guerrier s'autorise alors à juger autrement son adversaire héréditaire. Le «démon» qu'il combat les armes à la main peut parfois faire preuve d'une toute aussi grande bravoure. Ce récit découvert par un orientaliste français du XIXe siècle reste un précieux et vivant document d'histoire sur le temps des croisades.