Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Amy Harmon

Amy Harmon
Amy Harmon fait partie de ces rares auteurs auto-édités figurant au palmarès des meilleures ventes de USA Today et du New York Times. Dès sa plus tendre enfance, Amy a su qu'elle voulait devenir auteur, partageant ainsi son temps entre l'écriture de chansons et celle de ses histoires. Chanteuse, ... Voir plus
Amy Harmon fait partie de ces rares auteurs auto-édités figurant au palmarès des meilleures ventes de USA Today et du New York Times. Dès sa plus tendre enfance, Amy a su qu'elle voulait devenir auteur, partageant ainsi son temps entre l'écriture de chansons et celle de ses histoires. Chanteuse, elle a également sorti un album de blues gospel en 2007, intitulé « What I Know ». Elle est l'auteur de huit romans pour jeunes adultes. Véritable phénomène de l'auto-édition aux États-Unis, Nos faces cachées a bouleversé la blogosphère et les lecteurs de tous âges.

Avis sur cet auteur (30)

  • add_box
    Couverture du livre « Un tourbillon de sable et de cendre » de Amy Harmon aux éditions Charleston

    Manonlitaussi sur Un tourbillon de sable et de cendre de Amy Harmon

    Un tourbillon de sable et de cendre
    De Amy Harmon

    1929, Angelo à perdu sa mère. Il quitte les Etats Unis et vit dans la famille d'Eva à Florence. Les deux enfants grandissent ensemble mais leur relation ne sera pas vraiment celle d'une sœur et d'un frère. Deux obstacles empêchent leur couple...
    Voir plus

    Un tourbillon de sable et de cendre
    De Amy Harmon

    1929, Angelo à perdu sa mère. Il quitte les Etats Unis et vit dans la famille d'Eva à Florence. Les deux enfants grandissent ensemble mais leur relation ne sera pas vraiment celle d'une sœur et d'un frère. Deux obstacles empêchent leur couple de vivre un amour. Angelo est destiné à devenir prêtre. Puis à partir de 1939, les lois changent et les juifs seront mis à l'écart de la société. Éva est juive, la priorité est de lui sauver la vie.
    En 1942, Angelo intègre un réseau au sein de l’Eglise destiné à cacher des juifs. Ce qui lui permet d'emmener Eva à Rome pour lui donner une chance de ne pas être arrêtée par les allemands.Si Eva se glisse dans une nouvelle identité, elle se rapproche, malgré elle, dangereusement de membres de l’armée allemande.
    On est pris dans la tourmente de l'Histoire avec ces deux personnages courageux et généreux. Ils luttent pour survivre mais aussi pour aider autour d’eux.
    Je n'avais pas lu, jusqu'ici, de livre sur les rafles allemandes en Italie durant la deuxième guerre mondiale. Je ne connaissais pas le rôle de l'Église face au traitement des juifs par les allemands. Amy Harmon a su trouver un juste équilibre entre l'histoire d'amour, l'Histoire et plusieurs intrigues pour rendre le roman captivant tout en relançant l’histoire savamment.
    Elle varie les rythmes et redonne sans cesse une nouvelle dynamique en relançant l’intrigue pour la rendre totalement haletante.
    J'avais adoré ce que murmure le vent et je trouve excellent que l'autrice se lance dans un contexte et un rythme totalement différents avec un roman tout aussi réussi.

  • add_box
    Couverture du livre « Un tourbillon de sable et de cendre » de Amy Harmon aux éditions Charleston

    karined1 sur Un tourbillon de sable et de cendre de Amy Harmon

    Dans "Un tourbillon de sable et de cendre" Amy Harmon nous emmène dans l'Italie des années 40. A travers l'histoire d'Eva et d'Angelo, une jeune juive et un jeune prêtre, élevés ensemble comme frère et soeur mais qui se découvrent des sentiments amoureux, nous parcourons Florence et Rome...
    Voir plus

    Dans "Un tourbillon de sable et de cendre" Amy Harmon nous emmène dans l'Italie des années 40. A travers l'histoire d'Eva et d'Angelo, une jeune juive et un jeune prêtre, élevés ensemble comme frère et soeur mais qui se découvrent des sentiments amoureux, nous parcourons Florence et Rome pendant les années noires de la seconde guerre mondiale.
    J'ai toujours beaucoup lu sur la seconde guerre mondiale, mais généralement l'action se situe en France ou en Allemagne. Je connais peu comment les juifs ont vécu cette période en Italie.
    Amy Harmon s'est beaucoup documenté pour nous proposer un ouvrage fouillé sur la vie des juifs italiens pendant la guerre, l'évolution des interdictions, les rafles, les déportations.
    Le point de vue de l'église, et du Vatican, y est aussi très développé ainsi que la résistance de certains prêtres et nonnes.
    J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune de Lilly charleston. Les avis des membres de mon groupe étaient partagés. Il y a ceux qui ont beaucoup aimé et ceux qui comme moi sont mitigés.
    Le contexte historique est très enrichissant. Eva et Angelo sont deux personnages attachants mais leur histoire n'est pas crédible et n'a d'intérêt que celui d'être le fil conducteur du livre et de nous faire traverser cette horrible période en naviguant entre les 2 mondes de ce livre, celui des juifs et celui des prêtres.
    En conclusion, à lire plus pour se cultiver sur cette période en Italie que pour l histoire elle même

  • add_box
    Couverture du livre « Nos faces cachees - nouvelle edition » de Amy Harmon aux éditions Robert Laffont

    Rêver de bouquins en livres sur Nos faces cachees - nouvelle edition de Amy Harmon

    Cela fait un moment que j'entendais parler de ce roman en très bien, et je voulais ainsi voir par moi-même ce qui avait autant touché chez d'autres lecteurs.

    Ce roman se découpe en deux parties : une première sur les années lycée des personnages, une seconde quelques années après. La...
    Voir plus

    Cela fait un moment que j'entendais parler de ce roman en très bien, et je voulais ainsi voir par moi-même ce qui avait autant touché chez d'autres lecteurs.

    Ce roman se découpe en deux parties : une première sur les années lycée des personnages, une seconde quelques années après. La première sert surtout à comprendre et voir les relations entre les personnages, les liens qu'ils ont construit et qui les amènera à ce que l'on aura dans cette seconde partie. Elle permet également de nous attacher aux personnages, de mieux les cerner et de voir ce qu'un événement peut engendrer comme conséquence pour ces personnes. La seconde elle, est plutôt penchée sur ce que je pense voulait raconter l'autrice, sur les sujets qu'elle voulait aborder.

    J'ai bien aimé cette histoire, qui se concentre plus sur l'humain que sur une dynamique soutenue dans l'intrigue. On est sur les relations entre les personnes, sur les différences, les choix et les conséquences qu'ils ont, les désillusions mais aussi l'espoir. J'ai aimé suivre cette histoire et j'ai trouvé la fin touchante, plus que cela ne l'a été pour le reste du roman. Mais c'est aussi un roman sur ce les séquelles que laissent la guerre, le terrorisme.

    Dans cette histoire, on suit plus particulièrement Ambrose et Fern, mais aussi Rita et Bailey. Je me suis attachée à ces différents personnages. Fern est une jeune femme un peu effacée face aux autres, sauf quand elle est avec ses amis avec qui elle partage beaucoup. C'est un personnage qui prend soin de ceux qu'elle aime, avec détermination. Ambrose, lui, est assez différent, puisque c'est au contraire quelqu'un qui est sous le feu des projecteurs du fait de ses performances sportives en lutte. Il ressent la pression que lui mettent sans forcément le vouloir les autres, la pression de ne pas décevoir.
    J'ai eu du mal au début, sur la description qui était faite du personnage, qui était à peu de chose près comparé à un dieu, au physique parfait et idéal, et ce à plusieurs reprises. J'ai du mal à envisager de décrire quelqu'un de "parfait" et "tel un dieu" qui a de plus de multiples talents.
    De l'autre côté, j'ai franchement bien aimé Bailey. C'est un personnage, qui du fait de sa maladie, voit les choses d'une manière différente des autres. J'ai aimé la manière dont il se comportait avec le monde et avec les autres. J'ai aussi apprécié Rita malgré qu'on la voit finalement assez peu par rapport aux autres personnages.
    Chacun d'eux permet de traiter de sujets différents, et c'est intéressant. C'est vrai que du fait de ces nombreux sujets, certains ne sont pas traités en profondeur, mais cela reste un des intérêts du roman qui se penche notamment sur la reconstruction, les traumatismes mais aussi sur le rapport entre les humains et l'amitié.

    Sur un autre pan, j'avoue que j'aurais aimé avoir plus de passages avec les pensées et les ressentis du personnage d'Ambrose, et j'ai l'impression que c'est justement ce qu'il m'a manqué personnellement pour être totalement touchée par le roman. En effet, j'ai apprécié ma lecture, mais je ne me suis pas prise la claque que je m'attendais à prendre. En dehors de la fin, à deux doigts de me prendre aux tripes, et encore, pas du fait des deux personnages principaux, je suis ressortie avec un "Ok, c'était sympa, mais il est où le pincement au coeur, elle est où l'envie de pleurer qui nous était vendus ?". Parce que c'est un peu ça qui ressortait des avis qu'on voyait pas mal au moment de sa sortie, et ce n'est pas les ressentis que j'ai eu durant ma lecture.


    En résumé, un roman sympathique mais qui, en dehors de la fin, ne m'a pas donné les ressentis promis. Une petite déception, qui en fait un roman sympathique et intéressant de part les thèmes soulevés, mais qui sûrement, ne laissera pas une trace indélébile des années durant.

    Note de 3,5/5 sur le blog

  • add_box
    Couverture du livre « Nos faces cachées » de Amy Harmon aux éditions R-jeunes Adultes

    Fantasybooksaddict sur Nos faces cachées de Amy Harmon

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/04/nos-faces-cachees-amy-harmon.html

    J'avais lu beaucoup d'avis positifs sur ce roman à l'époque de sa sortie. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai attendu aussi longtemps avant de le lire.

    En premier lieu, j'ai eu du mal à accrocher à la...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/04/nos-faces-cachees-amy-harmon.html

    J'avais lu beaucoup d'avis positifs sur ce roman à l'époque de sa sortie. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai attendu aussi longtemps avant de le lire.

    En premier lieu, j'ai eu du mal à accrocher à la première partie de l'intrigue car c'est très introductif et donc très long à se mettre en place. Le problème est que je me suis ennuyée. Pourtant, je comprends la choix de l'auteure ! En effet, cela nous permet de comprendre les tenants et aboutissants de l'histoire, ainsi que d'apprendre à connaître les divers personnages. De ce côté-là, je reconnais que le pari est réussi.
    On s'attache assez rapidement à Fern, fille de pasteur, qui est amoureuse d'Ambrose, la star de lycée. Cependant, elle n'est pas jolie et elle le sait. Elle en souffre beaucoup !
    Nous avons également son cousin, Bailey. Celui-ci apporte une touche d'autodérision et de rire à l'intrigue car il fait beaucoup d'humour pour dédramatiser les situations ! C'est vraiment quelqu'un d'entier et de touchant, avec une force intérieure énormissime ! Bien qu'il ne se fasse pas d'illusion, il voit toujours au-de-là de sa maladie, et n'hésite pas à se mettre en danger pour ses proches !
    Pour finir, nous découvrons Ambrose, à qui tout réussi ! Les attentats du 11 septembre vont le faire réagir et s'engager dans l'armée, mais celle-ci va le changer ! Ce retournement de situation est inattendu et intéressant à suivre car il se retrouve de l'autre côté de la barrière et il va avoir du mal à s'y faire. La culpabilité le tenaille autant que ce changement ! J'ai vraiment apprécié de pouvoir suivre son évolution !
    Comme vous l'avez compris, tous les personnages ont des personnalités différentes et des problèmes variés. Il y en a pour tous les goûts, bien que ma préférence aille à Bailey !

    Par ailleurs, ce roman est une belle leçon de vie ! J'ai trouvé intéressant que l'auteure aborde le thème de l'acceptation de soi car il parle à tout le monde ! Qui ne sait jamais trouvé moche, un jour dans sa vie ? Ceux du handicap et de la mort sont également présents, et font réfléchir ! Pourtant, malgré ces parties "sombres" de l'histoire, il s'agit d'un roman qui donne de l'espoir !

    Pour conclure, malgré une première partie assez longue, je n'ai pas pu m'empêcher d'accrocher aux thèmes abordés et aux personnages touchants, que nous propose l'auteure !