Amelie Sarn

Amelie Sarn
Amélie Sarn a deux gros défauts : la gourmandise et la curiosité. Pas seulement pour ce qui se mange, mais aussi pour l'écriture, les voyages, les jeux, pour ses enfants, ses amis... et pour tout ce qui fait rire ! Evidemment, ça lui fait beaucoup de choses à raconter ! Aujourd'hui, elle vit et travaille à Bordeaux. Elle est l'auteur de nombreux contes, récits, histoires parues aux éditions Milan.
Amélie Sarn a deux gros défauts : la gourmandise et la curiosité. Pas seulement pour ce qui se mange, mais aussi pour l'écriture, les voyages, les jeux, pour ses enfants, ses amis... et pour tout ce qui fait rire ! Evidemment, ça lui fait beaucoup de choses à raconter ! Aujourd'hui, elle vit et travaille à Bordeaux. Elle est l'auteur de nombreux contes, récits, histoires parues aux éditions Milan.

Avis (6)

  • Couverture du livre « La couleur de la peur » de Amelie Sarn et Malorie Blackman aux éditions Milan

    0.2

    manue fais-moi peur sur La couleur de la peur de Amelie Sarn - Malorie Blackman

    J’ai beaucoup aimé ce roman.
    Il y a des nouvelles assez courtes mais ce que j’ai vraiment apprécié c’est qu’elles se rejoignent et qu’elles ont toutes un point commun : nos cauchemars.

    En effet Kyle va devoir affronter les peurs et les cauchemars des autres avant d’être confronté à ses...
    Voir plus

    J’ai beaucoup aimé ce roman.
    Il y a des nouvelles assez courtes mais ce que j’ai vraiment apprécié c’est qu’elles se rejoignent et qu’elles ont toutes un point commun : nos cauchemars.

    En effet Kyle va devoir affronter les peurs et les cauchemars des autres avant d’être confronté à ses propres peurs.
    J’ai trouvé l’idée intéressante et les cauchemars assez réalistes.
    On arrive très facilement à passer d’un cauchemar à l’autre et j’ai parfois été un peu frustrée de ne pas en savoir plus ou qu’ils se terminent trop brusquement. Je pense que cela pourrait être le vrai bémol de l’histoire. Ce sont des nouvelles j’en suis consciente mais elles ne durent vraiment que peu de temps parfois deux ou trois pages seulement et je trouve cela vraiment trop court.
    Certaines auraient pu être facilement plus approfondies. Je pense que le roman aurait pu être un coup de cœur si vraiment les cauchemars avaient été plus détaillés.
    Selon moi j’ai trouvé que certaines manquaient de descriptions que ce soit par rapport aux physiques des personnages mais aussi et surtout par rapport à ce qu’ils pouvaient ressentir.

    Ce qui est un peu dommage c’est que le voyage n’ait pas plus de place dans le roman. J’aurais peut-être apprécié que Malorie Blackman nous fasse partager le quotidien et les relations que pouvaient avoir les élèves entre eux. J’ai trouvé ces derniers peu évoqués et pas assez approfondis.
    J’ai par contre beaucoup aimé les souvenirs du personnage principal concernant sa famille. Le petit bémol serait que l’auteur ne les développe pas suffisamment. J’ai eu l’impression que les souvenirs restaient trop en surface et étaient seulement évoqués. Je ne suis donc pas totalement arrivée à entrer dans la vie quotidienne de Kyle.
    De plus je trouve que l’accident de train est un peu irréaliste ou du moins il n’y a pas assez de détails de ce côté-là pour que l’on s’imagine vraiment ce qui a pu arriver.

    La fin est intéressante, j’aurais peut-être apprécié une fin dans la lignée des cauchemars plutôt qu’une fin plus réaliste comme on peut en voir dans les informations de la vie quotidienne.
    En résumé, un très bon roman, qui a cause des nouvelles trop courtes, n’a pas été un coup de cœur pour moi.


    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2015/12/affaire-n116-la-couleur-de-la-peur-de.htmlgit sta

  • Couverture du livre « Entre chiens et loups » de Amelie Sarn et Malorie Blackman aux éditions Milan

    0.25

    Rebecca Sorriaux sur Entre chiens et loups de Amelie Sarn - Malorie Blackman

    Une série addictive et bouleversante, parlant du racisme et de la xénophobie avec une justesse désarmante.
    Un monde dur, cruel et injuste représentatifs de certaines personnes.
    On suit durant quatre tomes la trame de cette histoire compliquée qui se déroule sur plusieurs générations.
    Dans un...
    Voir plus

    Une série addictive et bouleversante, parlant du racisme et de la xénophobie avec une justesse désarmante.
    Un monde dur, cruel et injuste représentatifs de certaines personnes.
    On suit durant quatre tomes la trame de cette histoire compliquée qui se déroule sur plusieurs générations.
    Dans un premier temps, on suit l’histoire de Callum et Sephy, chacun représentant un extrême d’une communauté. Moins bornés et aveugles que les adultes de cette société, ils se fréquentent depuis l’enfance, puis tombent amoureux. Séparés par leurs familles dont les convictions divergent, ils se retrouvent.
    On suit ensuite Sephy, qui souffre de la mort de Callum, puis ensuite leur fille.
    Chacun des personnages possède ses blessures, les rendant plus fragiles, plus humains.
    Comme quoi, la lutte pour la liberté et l’égalité prend du temps.
    Cette série est une véritable leçon de vie qui nous touche et nous émeut.
    Pour ne rien gâcher, cette édition est sublime !git sta

  • Couverture du livre « Thorgal T.1 ; l'enfant des étoiles » de Jean Van Hamme et Amelie Sarn et Grzegorz Rosinski aux éditions Milan

    0.2

    keith hodebourg sur Thorgal T.1 ; l'enfant des étoiles de Jean Van Hamme - Amelie Sarn - Grzegorz Rosinski

    Excellent, la bande dessiné à été trés agréable à lire !git sta

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com