Amanda Sthers

Amanda Sthers

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (28)

  • Couverture du livre « Les terres saintes » de Amanda Sthers aux éditions Lgf

    Aa2liiinee sur Les terres saintes de Amanda Sthers

    Ce roman étant construit sous forme de lettre et d'email je l'ai lu en une matinée. Amanda Sthers parle de la communication que ça soit entre les peuples ou en familles. L'écriture et simple mais émouvante. J'ai hâte de découvrir l'adaptation sur grand écran.

    Ce roman étant construit sous forme de lettre et d'email je l'ai lu en une matinée. Amanda Sthers parle de la communication que ça soit entre les peuples ou en familles. L'écriture et simple mais émouvante. J'ai hâte de découvrir l'adaptation sur grand écran.

  • Couverture du livre « De l'infidélité ; est-elle née avec l'amour ? » de Amanda Sthers aux éditions Plon

    Amandine Cirez sur De l'infidélité ; est-elle née avec l'amour ? de Amanda Sthers

    Lien : http://www.livresselitteraire.com/2018/07/de-linfidelite-de-amanda-sthers.html

    Drôle d’objet que cet abécédaire qui questionne sur l’amour bien sûr mais aussi sur la fidélité et l’infidélité. C’est évident, dans nos petites têtes, ça va de pair. On ne peut séparer les réflexions de...
    Voir plus

    Lien : http://www.livresselitteraire.com/2018/07/de-linfidelite-de-amanda-sthers.html

    Drôle d’objet que cet abécédaire qui questionne sur l’amour bien sûr mais aussi sur la fidélité et l’infidélité. C’est évident, dans nos petites têtes, ça va de pair. On ne peut séparer les réflexions de l’amour de celles de l’(in)fidélité.

    Dans une société encore dominée par les tabous, les idées reçues, les religions, le conservatisme, Amanda Sthers tente de remettre à plat tout cela à travers un dictionnaire que l’on pourrait appeler le dicto de l’infidélité. De Adultère à Zeus, en passant par des thèmes qui oscillent entre littérature, mythes, rock stars, Disney, cinéma ou simplement des mots (puritanisme, batard, volage, schizophrénie…), des coutumes et usages de tous les jours (SMS, Facebook…) elle se questionne sur ce qu’est l’amour, le couple, le désir, la possession et pourquoi l’autre a-t-il envie de satisfaire ses pulsions ailleurs. Peut-on aimer toute notre vie la même personne dans une société devenue sédentaire et connectée ? Y a-t-il un lien entre le désir et l’amour ? Quel est le poids de la religion dans tout cela ?

    Ne vous attendez pas à des réponses toutes faites, aucune n’existe. Amanda Sthers constate, part de ses expériences personnelles, de ses connaissances et recherches, remonte le cours de l’Histoire pour nous amener à notre tour à nous interroger, poser un regard sur nos amours passées, présentes et peut-être futures. Mais nullement, cette éternelle romantique, se veut moralisatrice. Ce n’est pas le but de cet ouvrage. Le but est d’en sortir la tête pleine de réflexions, de culture aussi. De plus, si vous connaissez un peu Amanda Sthers, vous savez que l’humour fera partie du voyage ! De l’Infidélité est tout simplement le regard posé d’une femme d’aujourd’hui sur notre société actuelle et ses évolutions dont on sent, entre les lignes, que si l’idée est universelle, la base de ce livre est quant à elle toute personnelle.

    Et si vous pensez que le sujet est trop lourd, picorez-le, puisqu’il s’agit d’un dictionnaire. Prenez-le dans le sens que vous voulez et papillonnez entre ces 230 pages (uniquement entre les pages !) mais ne vous privez pas d’un peu de « jus de cerveau » et de culture générale. C’est bon pour la société !

  • Couverture du livre « Les terres saintes » de Amanda Sthers aux éditions Lgf

    Entredeuxpages sur Les terres saintes de Amanda Sthers

    Ce roman est construit sous la forme d’un échange de lettres et d’e.mail. Je l’ai donc dévoré en quelques heures, lors d’une nuit de garde au travail!

    Les personnages sont tous plus touchants les uns que les autres ;
    Entre Harry, le père, juif qui vit en Israël et y élève des cochons (plutôt...
    Voir plus

    Ce roman est construit sous la forme d’un échange de lettres et d’e.mail. Je l’ai donc dévoré en quelques heures, lors d’une nuit de garde au travail!

    Les personnages sont tous plus touchants les uns que les autres ;
    Entre Harry, le père, juif qui vit en Israël et y élève des cochons (plutôt cocasse!), Monique, son ex-femme qui vit à Paris et que la maladie fait ressasser son histoire d’amour passée, Annabelle, cette charmante demoiselle en mal d’amour qui sort d’une histoire avec un homme marié, David, cet auteur à succès homosexuel qui ne cesse d’écrire à son père espérant une réponse, en vain.
    On entre dans l’intimité de cette famille, qui, de façon assez paradoxale a de gros problèmes de communication, mais qui ouvre finalement son cœur, qui se confie et qui livre parfois « les choses qu’on a pas dites »…

    Et puis en parallèle, il y a une correspondance touchante, parfois drôle et surtout très intéressante et profonde entre Harry et le Rabbin Mosbe.

    Amanda Sthers a su jouer subtilement avec l’humour, l’émotion, la dérision pour aborder la question israélienne de façon très intelligente. Et c’est avec une certaine légèreté qu’elle nous parle des choses qu’on ne dit pas (ou qu’on a pas su dire), qu’elle nous parle d’amour…

    Un joli chassé-croisé de correspondances qui lie humour, bienveillance et humanité!

  • Couverture du livre « Dans mes yeux » de Johnny Hallyday et Amanda Sthers aux éditions Plon

    DELPHINE MARTEL sur Dans mes yeux de Johnny Hallyday - Amanda Sthers

    Alors que le visage de johnny est partout dans les médias, je voulais essayer de mieux comprendre le bonhomme.
    J'aime le style d'Amanda Sthers et la personnalité qui va avec, alors je ne suis peut être pas objective...
    Ce qui est dit ici.est vrai, sans fioritures, j'ai entendu la voix de...
    Voir plus

    Alors que le visage de johnny est partout dans les médias, je voulais essayer de mieux comprendre le bonhomme.
    J'aime le style d'Amanda Sthers et la personnalité qui va avec, alors je ne suis peut être pas objective...
    Ce qui est dit ici.est vrai, sans fioritures, j'ai entendu la voix de Johnny à travers ces mots. Quelle vie pour accoucher d'une telle personnalité. Ce mélange de timidité avec la clairvoyance d'un enfant construit en kit et sans structure solide m'a plu.
    Voilà, grâce à Amanda, j'ai pu avoir ''mon'' moment Johnny...

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com