Allen Ginsberg

Allen Ginsberg
Allen Ginsberg est né le 3 juin 1926 à Newark dans une famille juive. Son père est professeur d'anglais et poète ; sa mère, Naomi, milite au parti communiste. Adolescent, Allen découvre Walt Whitman. À Columbia University, il rencontre William Burroughs et Jack Kerouac. Il publie Howl en 1956. Ce... Voir plus
Allen Ginsberg est né le 3 juin 1926 à Newark dans une famille juive. Son père est professeur d'anglais et poète ; sa mère, Naomi, milite au parti communiste. Adolescent, Allen découvre Walt Whitman. À Columbia University, il rencontre William Burroughs et Jack Kerouac. Il publie Howl en 1956. Ce long poème en prose, qui relate les expériences de Ginsberg avant 1955 ainsi qu'une histoire de la Beat Generation, dont il est l'un des membres fondateurs, fait scandale à cause de son langage cru. Il est temporairement interdit à la vente pour obscénité avant qu'un juge ne reconnaisse l'importance de l'oeuvre pour son époque. En 1961, il publie Kaddish for Naomi Ginsberg, où il relate la maladie paranoïaque de sa mère et leur relation angoissée. Dans les années 60, Ginsberg part en Inde en quête d'un guide spirituel (expérience qu'il relate dans Les journaux indiens). Le bouddhisme tibétain restera une influence importante. Suite à la mort de Jack Kerouac (1969), il compose son élégie Memory Gardens. En 1972, The Fall of America est récompensé par le National Book Award pour la poésie. Il figure ensuite parmi les finalistes du prix Pulitzer avec Cosmopolitan Greetings. Allen Ginsberg meurt le 5 avril 1997 à New York d'un cancer du foie.

Avis (1)

  • Couverture du livre « Howl » de Allen Ginsberg aux éditions Christian Bourgois

    Guillaume Tirard-Marais sur Howl de Allen Ginsberg

    Ce poème est un hurlement lancé à la face de l'Amérique puritaine et conservatrice. Jamais la poésie n'a été aussi descriptive, voguant dans les bas-fonds New-Yorkais parmi les drogués, les homosexuels, cette jeunesse qui refuse le conformisme dans lequel on voudrait la confiner afin de suivre...
    Voir plus

    Ce poème est un hurlement lancé à la face de l'Amérique puritaine et conservatrice. Jamais la poésie n'a été aussi descriptive, voguant dans les bas-fonds New-Yorkais parmi les drogués, les homosexuels, cette jeunesse qui refuse le conformisme dans lequel on voudrait la confiner afin de suivre le modèle de leurs prédécesseurs. Ce livre fut un énorme scandale à sa sortie. Voici comment il débute : "J'ai vu les plus grands esprits de ma génération détruits par la folie, affamés hystériques nus, se traînant à l'aube dans les rues nègres à la recherche d'une furieuse piqûre, initiés à tête d'ange brûlant pour la liaison céleste ancienne avec la dynamo étoilée dans la mécanique nocturne," C'est ce livre qui inspira à Bob Dylan sa chanson "Subterranean homesick blues".

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com