Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Alexandre Postel

Alexandre Postel

Alexandre Postel est né en 1982. Il est l'auteur de deux romans parus aux Éditions Gallimard : Un homme effacé (Goncourt du premier roman 2013, prix Landerneau découvertes) et L'ascendant (Prix du deuxième roman 2016).

Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

... Voir plus

Alexandre Postel est né en 1982. Il est l'auteur de deux romans parus aux Éditions Gallimard : Un homme effacé (Goncourt du premier roman 2013, prix Landerneau découvertes) et L'ascendant (Prix du deuxième roman 2016).

Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

Articles en lien avec Alexandre Postel (1)

Avis sur cet auteur (22)

  • add_box
    Couverture du livre « Un automne de Flaubert » de Alexandre Postel aux éditions Gallimard

    Jean François SIMMARANO sur Un automne de Flaubert de Alexandre Postel

    A un peu plus de cinquante ans, Flaubert écrivain fatigué et financièrement en panique, tente de se refaire la cerise en Bretagne où l'océan et son ami biologiste Pouchet sont sensés participer pour beaucoup à une remontada attendue. Mais tout n'est pas aussi simple et Alexandre Postel nous...
    Voir plus

    A un peu plus de cinquante ans, Flaubert écrivain fatigué et financièrement en panique, tente de se refaire la cerise en Bretagne où l'océan et son ami biologiste Pouchet sont sensés participer pour beaucoup à une remontada attendue. Mais tout n'est pas aussi simple et Alexandre Postel nous invite à comprendre comment l'auteur de la Bovary va rassembler ses ressources.
    Roman sur la création qui a le grand mérite de ne pas être un morceau de biographie ennuyeux comme on en lit beaucoup, cet Automne de Flaubert fait appel à notre sensibilité à la lumière et aux parfums de la côte Bretonne, ainsi qu'à toutes les activités et tous les spectacles des contemplatifs.
    Ce qui ne gâche rien, la science-naturelle s'invite dans cet ancêtre des séjours thalasso, avec une vraie réflexion sur le vivant. Rythmé par les marées et ramassé comme une courte branche de bruyère, ce roman est un délice.

  • add_box
    Couverture du livre « Un automne de Flaubert » de Alexandre Postel aux éditions Gallimard

    Les Lectures de Cannetille sur Un automne de Flaubert de Alexandre Postel

    A cinquante-trois ans, Flaubert est en 1875 en pleine crise existentielle : anéanti par les difficultés financières, dévasté par la perspective de devoir vendre sa chère maison en Normandie, il ne trouve même plus la consolation auprès de ses pairs et proches, dont beaucoup ont déjà quitté ce...
    Voir plus

    A cinquante-trois ans, Flaubert est en 1875 en pleine crise existentielle : anéanti par les difficultés financières, dévasté par la perspective de devoir vendre sa chère maison en Normandie, il ne trouve même plus la consolation auprès de ses pairs et proches, dont beaucoup ont déjà quitté ce monde. Il décide de fuir ce présent insupportable en se rendant à Concarneau, auprès de son ami le naturaliste Pouchet : il va y passer la parenthèse d’un automne, à ne penser qu’à manger et dormir, à se baigner et respirer l’odeur de sardine qui monte du port jusqu’à la fenêtre de sa petite pension, et à observer les travaux de dissection de sa scientifique relation. Saura-t-il retrouver la force et le goût d’écrire encore une ligne ?

    Comme le homard dont il observe la mue dans les aquariums du Docteur Pouchet, Flaubert se retrouve en suspension entre deux périodes de sa vie, moment d’angoisse et de vulnérabilité, où l’écrivain, comme à nu et écorché, se retranche dans cette petite ville fortifiée de Bretagne, le temps de retrouver les ressources nécessaires à la poursuite de son existence. Pendant cette période de flottement et d’attente, l’on découvre un homme sensible et mélancolique, ennemi de la médiocrité et désemparé de se voir tiré de son univers littéraire par des contingences matérielles, souffrant d’avoir perdu l’inspiration mais néanmoins bonhomme et bon vivant : un portrait tout en nuances et saisissant de vie, dans un style élégant qui incorpore très naturellement les mille détails fournis ou suggérés par la correspondance de l’écrivain.

    L’on y assiste aux affres de la création et de l’écriture, au long travail de maturation qui fait soudain couler l’idée, au travail d’orfèvre de l’auteur qui cisèle son texte, le tout reconstitué à partir des avants-textes et des manuscrits de La Légende de Saint Julien l’Hospitalier, l’un des Trois Contes que Flaubert publiera deux ans plus tard, peu avant la fin de sa vie.

    Admirablement documenté et réussissant à redonner vie avec simplicité et naturel à l’homme qu’était le grand écrivain, ce texte très abouti fait aussi vivre de l’intérieur le processus créatif et la lente gestation d’une œuvre devenue intemporelle.

  • add_box
    Couverture du livre « Un homme effacé » de Alexandre Postel aux éditions Gallimard

    Elizabeth Neef-Pianon sur Un homme effacé de Alexandre Postel

    Un professeur d’université, veuf, est plutôt solitaire.
    Un jour, il est arrêté pour détention de photos pédophiles sur son ordinateur.
    Son monde bascule.
    C’est un premier roman publié en 2013
    Un magistral premier roman.
    J’espère qu’Alexandre Postel ne s’arrêtera pas là.
    L’écriture est...
    Voir plus

    Un professeur d’université, veuf, est plutôt solitaire.
    Un jour, il est arrêté pour détention de photos pédophiles sur son ordinateur.
    Son monde bascule.
    C’est un premier roman publié en 2013
    Un magistral premier roman.
    J’espère qu’Alexandre Postel ne s’arrêtera pas là.
    L’écriture est belle et parfaitement maîtrisée.
    Mais surtout, les personnages sont très soignés.
    L’analyse de Damien North est remarquable.
    La transformation de sa personnalité lors de son séjour en prison puis de son retour à la maison démontre l’impact d’évènements traumatisants sur une vie.
    Il n’est pas spécialement sympathique ce Damien North, mais on ne peut s’empêcher de compatir à son sort et d’espérer qu’il se sortira de ce bourbier.
    J’aime bien ces livres achetés par hasard, dont on ne sait rien, et qui se révèlent de si belles découvertes.

  • add_box
    Couverture du livre « Un automne de Flaubert » de Alexandre Postel aux éditions Gallimard

    Joëlle Guinard sur Un automne de Flaubert de Alexandre Postel

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2020/03/un-automne-de-flaubert-dalexandre-postel.html

    1875. A cinquante-trois ans, Gustave Flaubert traverse une grosse crise dépressive. Il a déjà écrit les romans qui le rendront célèbre (Madame Bovary, L'éducation sentimentale...) mais, menacé de...
    Voir plus

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2020/03/un-automne-de-flaubert-dalexandre-postel.html

    1875. A cinquante-trois ans, Gustave Flaubert traverse une grosse crise dépressive. Il a déjà écrit les romans qui le rendront célèbre (Madame Bovary, L'éducation sentimentale...) mais, menacé de ruine financière, il ne parvient plus à écrire, l'inspiration l'a quitté, il se sent fini... Il décide de partir à Concarneau pour y passer l'automne. Il va séjourner dans une pension de famille dont les chambres donnent sur le port, il rejoint là-bas son ami Pouchet qui dirige la station de biologie marine et étudie les mystères de la vie dans la solitude de son laboratoire.

    Pendant deux mois, Flaubert côtoie Pouchet et un autre ami, deux hommes de science bien éloignés de la littérature. Les trois hommes se promènent sur la côte, prennent des bains de mer et dégustent les fruits de mer locaux. Flaubert observe les pêcheurs et regarde son ami disséquer des poissons vivants. Il se ressource auprès de ces scientifiques à l'esprit cartésien et peu à peu sort de son état dépressif. Un jour, dans sa petite chambre d’hôtel, il commence à écrire un conte médiéval d’une grande férocité...

    Alexandre Postel s'est inspiré d'éléments avérés pour imaginer ce séjour de Flaubert en Bretagne. D'une plume incontestablement très élégante il décrit l'ambiance du port de Concarneau, les bateaux de pêche et leur cargaison de sardines, les odeurs de sardine, les cris des goélands, les marins qui raccommodent leurs filets bleus, le charme des lieux est merveilleusement bien restitué. Les passages où Flaubert sort de sa mélancolie et se remet à écrire m'ont particulièrement intéressée car Alexandre Postel décortique précisément le processus de création littéraire. La complémentarité entre science et littérature traverse ce récit de part en part mais j'ai trouvé éprouvantes et superflues les nombreuses descriptions très réalistes de dissection de poissons vivants. Un récit très documenté à partir de sources que l'auteur indique à la fin de son roman. Un moment de lecture plaisant.