Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Alain Badiou

Alain Badiou
Alain Badiou est l'un des philosophes français les plus reconnus sur le plan international, l'un des plus traduits, avec une oeuvre considérable dans plusieurs registres comme celui de l'ontologie des mathématiques, mais aussi de la politique et du théâtre. Il croit encore à la possibilité de mod... Voir plus
Alain Badiou est l'un des philosophes français les plus reconnus sur le plan international, l'un des plus traduits, avec une oeuvre considérable dans plusieurs registres comme celui de l'ontologie des mathématiques, mais aussi de la politique et du théâtre. Il croit encore à la possibilité de modifier notre destin, même s'il a abandonné l'illusion des lendemains qui chantent. Parmi ses derniers ouvrages parus : La République de Platon et Pornographie du temps présent (Fayard) et Le fini et l'infini (Bayard, Petites conférences).

Articles en lien avec Alain Badiou (1)

  • À lire ou à relire pour le festival d’Avignon
    À lire ou à relire pour le festival d’Avignon

    Qu’on prenne la direction du grand raout théâtral de l’année, qu’on veuille briller en société sans avoir à fouler la cour d’honneur du Palais des Papes ou qu’on souhaite s’imaginer sa propre mise en scène, voici une sélection de livres joués en Avignon cet été.

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Trump » de Alain Badiou aux éditions Puf

    Itzamna librairie sur Trump de Alain Badiou

    Dans ce livre, le propos de Badiou porte sur notre démocratie et notre système politique qui est capable de porter au pouvoir des hommes comme Trump, Berlusconi ou Bolsonaro, ou encore Sarkozy. Badiou place ces hommes du côté des gangsters, soit au sens des chefs de gang, soit au sens de voyous,...
    Voir plus

    Dans ce livre, le propos de Badiou porte sur notre démocratie et notre système politique qui est capable de porter au pouvoir des hommes comme Trump, Berlusconi ou Bolsonaro, ou encore Sarkozy. Badiou place ces hommes du côté des gangsters, soit au sens des chefs de gang, soit au sens de voyous, sexistes, racistes et vulgaires. Ce qui m'a intéressé ici, c'est l'analyse de cette arrivée au pouvoir de tels personnages. Nous sommes parvenus selon lui dans un monde qui veut nous faire croire qu'il n'y a aucune alternative au capitalisme global que la grande majorité des êtres humains subit dans la misère et la souffrance. Il pointe le fait que le débat politique s'est déplacé sur la droite de l'échiquier et que finalement ce sont des tempéraments qui s'affrontent et non plus des stratégies différentes : toutes les alternatives lors des élections recrutent dans un même camp, celui de la défense du système capitalisme dans toute sa violence.
    Je ne sais quel mot il faudrait utiliser, mais il est certain qu'un monde où 267 personnes possèdent autant d'argent que 7 milliards d'autres ne peut satisfaire personne. Un monde où des gens dorment dans la rue, errent à travers le monde à la recherche de travail ou d'une vie meilleure, tandis qu'une poignée d'autres ne savent pas comment dépenser leur fortune au point d'acheter des œuvres d'art des centaines de millions d'euros… ne peut pas faire rêver l'humanité. Ne le devrait pas. Jamais l'écart entre les plus riches et le reste de l'humanité n'a été aussi abyssal. Comment entendre encore ces politiques et ces journalistes qui nous rabâchent à longueur de journée qu'aucun autre système n'est possible, qu'il faut relancer la croissance, que les pauvres seront moins pauvres à mesure que les riches s'enrichiront… !
    La réflexion et la confrontation sont rafraichissantes, quand elles portent sur des alternatives réelles et essentielles, ce qui n'est malheureusement plus le cas dans nos médias où l'on recycle les mêmes débats creux au fil des émissions.
    https://itzamna-librairie.blogspot.com/2020/04/trump-alain-badiou.html

  • add_box
    Couverture du livre « Notre mal vient de plus loin ; penser les tueries du 13 novembre » de Alain Badiou aux éditions Fayard

    Lirealaurore sur Notre mal vient de plus loin ; penser les tueries du 13 novembre de Alain Badiou

    Toujours passionnant et enrichissant de lire les pensées d'Alain Badiou, il me semble toujours après l'avoir lu de pouvoir elargir ma façon de voir certains événements, de les analyser. C'est à mon sens primordial, fasse à une presse de plus en plus rébarbative, répétitive, dont les analyses si...
    Voir plus

    Toujours passionnant et enrichissant de lire les pensées d'Alain Badiou, il me semble toujours après l'avoir lu de pouvoir elargir ma façon de voir certains événements, de les analyser. C'est à mon sens primordial, fasse à une presse de plus en plus rébarbative, répétitive, dont les analyses si toute fois nous considérons qu'il y en ait, sont souvent très simplistes.

  • add_box
    Couverture du livre « Éloge de l'amour » de Alain Badiou et Nicolas Truong aux éditions Flammarion

    Sara Adrian sur Éloge de l'amour de Alain Badiou - Nicolas Truong

    Ce court livre comprend une retranscription retravaillée d'un dialogue public sur l'amour auquel l'auteur a pris part.
    Il y est question de l'amour en soi, mais également en lien avec la politique ou avec l'art.
    La première partie m'a davantage intéressée, avec des réflexions sur la vérité de...
    Voir plus

    Ce court livre comprend une retranscription retravaillée d'un dialogue public sur l'amour auquel l'auteur a pris part.
    Il y est question de l'amour en soi, mais également en lien avec la politique ou avec l'art.
    La première partie m'a davantage intéressée, avec des réflexions sur la vérité de l'amour pleines de sens.

    Ma critique complète est ici : http://viederomanthe.blogspot.fr/2015/10/eloge-de-lamour-alain-badiou.html

  • add_box
    Couverture du livre « L'hypothèse communiste » de Alain Badiou aux éditions Nouvelles Lignes

    Gael Paccard sur L'hypothèse communiste de Alain Badiou

    Pas encore fini.
    Comporte plus de défenses (coupables?) que d'idées engagentes.

    Pas encore fini.
    Comporte plus de défenses (coupables?) que d'idées engagentes.