Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Aki Shimazaki

Aki Shimazaki
Née au Japon, Aki Shimazaki vit à Montréal depuis 1991 et publie son ½uvre chez Leméac / Actes Sud. Elle est l'auteur d'une pentalogie intitulée Le Poids des secrets, qui comprend Tsubaki (1999 ; Babel n° 712), Hamaguri (2000, Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec ; Babel n° 783), Tsub... Voir plus
Née au Japon, Aki Shimazaki vit à Montréal depuis 1991 et publie son ½uvre chez Leméac / Actes Sud. Elle est l'auteur d'une pentalogie intitulée Le Poids des secrets, qui comprend Tsubaki (1999 ; Babel n° 712), Hamaguri (2000, Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec ; Babel n° 783), Tsubame (2001 ; Babel n° 848), Wasurenagusa (2003, Prix Canada-Japon ; Babel n° 925) et Hotaru (2004, Prix du Gouverneur général du Canada ; Babel n° 971). Mitsuba (2007) est le premier volet de son second cycle romanesque, qui se poursuit avec Zakuro (2009), Tonbo (2011) et Tsukushi (2012).

Avis sur cet auteur (98)

  • add_box
    Couverture du livre « Mitsuba » de Aki Shimazaki aux éditions Actes Sud

    Bill sur Mitsuba de Aki Shimazaki

    J'ai mis la main récemment sur les cinq volumes du Cycle 'Au cœur du Yamato' d'Aki Shimazaki qui commence par Mitsuba (trèfle).

    Dans ce court roman qui se situe au début des années 80, Aki Shimazaki nous raconte la vie de Takashi Aoki, employé modèle de la compagnie Goshima de Tokyo, où son...
    Voir plus

    J'ai mis la main récemment sur les cinq volumes du Cycle 'Au cœur du Yamato' d'Aki Shimazaki qui commence par Mitsuba (trèfle).

    Dans ce court roman qui se situe au début des années 80, Aki Shimazaki nous raconte la vie de Takashi Aoki, employé modèle de la compagnie Goshima de Tokyo, où son propre père s'est épuisé.

    Corvéable à merci comme tous les jeunes gens à potentiel, il est régulièrement réquisitionné le week-end pour accompagner des visiteurs étrangers dans la découverte du Japon, ses compétences linguistiques étant très appréciées. On lui a même promis un poste d'attaché commercial à Paris ... 

    Il tombe amoureux de Yûko Tanase, la belle et jeune réceptionniste. Ils se retrouvent dans un café après leurs cours de français et tombent amoureux, envisagent le mariage ... 

    Mais le fils du banquier et principal financier de la firme Goshima a des vues sur Yûko ... 

    Dans son style toujours simple et précis, avec peu de mots, Aki Shimazaki nous montre ici la fêlure qui s'élargit peu à peu entre l'attachement de Takashi à son employeur et ses sentiments amoureux, le besoin d'équilibre entre vies personnelle et professionnelle, si évident pour nous mais totalement impensable dans le Japon des années 80.

    Dans un Japon encore bien féodal, l'assujetissement des employés est de mise, et la prise d'indépendance ne se peut que par une rupture brutale.

    La conclusion de ce roman, située quelques années plus tard, montre l'évolution de Takashi ... 

    Ce premier volume d'une pentalogie, m'a donnée envie de me plonger rapidement dans le tome suivant :) 

    A suivre, donc !

  • add_box
    Couverture du livre « Sémi » de Aki Shimazaki aux éditions Actes Sud

    Didine Bm sur Sémi de Aki Shimazaki

    Un conte asiatique sur le vieillesse et surtout la tendresse. C'est d'une poésie folle !

    Un conte asiatique sur le vieillesse et surtout la tendresse. C'est d'une poésie folle !

  • add_box
    Couverture du livre « Sémi » de Aki Shimazaki aux éditions Actes Sud

    Anne-Marie Lemoigne sur Sémi de Aki Shimazaki

    Depuis que son épouse Fugiko a commencé à développer des signes d'Alzeimer, c'est dans une confortable résidence pour aînés que Tetsuo et Fugoko Niré se sont installés . Ils y vivent sereinement jusqu'au jour où Fugiko ne reconnaît plus Tetsuo comme son époux. Elle ne voit en lui qu'un futur...
    Voir plus

    Depuis que son épouse Fugiko a commencé à développer des signes d'Alzeimer, c'est dans une confortable résidence pour aînés que Tetsuo et Fugoko Niré se sont installés . Ils y vivent sereinement jusqu'au jour où Fugiko ne reconnaît plus Tetsuo comme son époux. Elle ne voit en lui qu'un futur mari possible et impose un paravent dans leur chambre. La politique de la résidence étant « d'écouter avec patience et ne pas contrarier », Mr Niré accepte de jouer le rôle de fiancé sans chercher à convaincre son épouse de son erreur.
    La musique classique émeut particulièrement Fugiko et un soir, la suite d'une émission musicale à la télévision elle implore à plusieurs reprises son « fiancé » de rendre au célèbre chef d'orchestre qui dirige le concert une somme d'argent importante de trois cent mille yens qu'il lui aurait un jour donnée …....
    Les obsessions des personnes atteintes d'Alzeimer ayant, dit-on, leurs racines dans le passé de ces malades, Mr Niré est troublé .Quelles relations son épouse aurait-elle pu entretenir avec cette célébrité de la musique ? Il interroge ses proches, croise des informations et finit par comprendre …

    Un roman sobre, tout en douceur et en émotion qui offre une méditation sur la vieillesse, cette étape de la vie où les fantômes du passé viennent hanter le présent …..

    A sa lecture, bien sûr, on se lamente, mais on sourit parfois, on s'attendrit aussi .

  • add_box
    Couverture du livre « Sémi » de Aki Shimazaki aux éditions Actes Sud

    Mimosa sur Sémi de Aki Shimazaki

    Un petit livre pudique pour raconter le paradoxe de la maladie d'Alzheimer:on ne reconnaît plus ses proches mais le passé revient avec précision.Qu'est-ce qu'un couple?Le père biologique prévaut-il sur celui qui l'a élevé?
    Douceur,tendresses et non-dits...

    Un petit livre pudique pour raconter le paradoxe de la maladie d'Alzheimer:on ne reconnaît plus ses proches mais le passé revient avec précision.Qu'est-ce qu'un couple?Le père biologique prévaut-il sur celui qui l'a élevé?
    Douceur,tendresses et non-dits...

Récemment sur lecteurs.com