Agota Kristof

Agota Kristof

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (11)

  • Couverture du livre « La preuve » de Agota Kristof aux éditions Points

    Caro Caro sur La preuve de Agota Kristof

    Lucas vit seul à la frontière d’un pays au régime totalitaire. Frontière que seul son frère jumeau semble avoir réussi à franchir. Son père est mort en échouant, sa mère est morte en couches en même temps que sa petite soeur, ses grands-parents ont été exécutés comme tant d’autres… Seul, on le...
    Voir plus

    Lucas vit seul à la frontière d’un pays au régime totalitaire. Frontière que seul son frère jumeau semble avoir réussi à franchir. Son père est mort en échouant, sa mère est morte en couches en même temps que sa petite soeur, ses grands-parents ont été exécutés comme tant d’autres… Seul, on le dit fou et on le laisse tranquille.

    Ce livre raconte la vie de Lucas, du jeune homme solitaire à l’âge mûr, au gré de ses rencontres. Il y a d’abord Yasmine et son fils Mathias qu’il recueille, puis Clara la veuve dont il fait sa maîtresse, Victor le libraire alcoolique qui rêve d’écrire un livre, Peter le cadre du parti homosexuel… Autant de portraits d’hommes et de femmes meurtris dans leur chair ou leur âme, autant d’histoires tristes, de vies brisées , de solitudes que Lucas semble apaiser…

    Et puis il y a l’attente, celle de Claus, le jumeau qui aurait réussi à quitter le pays, auquel Lucas écrit sa vie dans un grand cahier, et qu’il attend, indéfiniment.

    Mais si tout cela n’était qu’un leurre ?

    Avec cette écriture que je qualifierai toujours d’étrangement détachée, Agota Kristof brosse encore une fois le portrait de la dictature dans ce qu’il a d’universel et de destructeur pour l’individu. On se laisse porter par l’histoire, la fresque, pour mieux tomber des nues à la fin, et hésiter entre affabulation, conte, schizophrénie, folie ou choc psycho-traumatique. Chacun imaginera ce qu’il voudra, chacun y trouvera ce qu’il souhaite.

    Un court roman qui ne m’a pas laissée indifférente, de même que L’ analphabète que j’avais lu précédemment.

    https://mesmotsmeslivres.wordpress.com/2017/09/30/la-preuve-de-agota-kristof/

  • Couverture du livre « Le grand cahier » de Agota Kristof aux éditions Points

    Sandrine Tosti sur Le grand cahier de Agota Kristof

    Un livre déroutant, dérangeant avec des scènes choquantes mais pourtant cela fonctionne.
    J'ai lu ce 1er tome et le 2ème en quelques heures. Je vais attaquer le 3ème dans la foulée.

    Lucas et Claus, frères jumeaux, sont des enfants plus que particuliers. Pendant la guerre, ils sont laissés à...
    Voir plus

    Un livre déroutant, dérangeant avec des scènes choquantes mais pourtant cela fonctionne.
    J'ai lu ce 1er tome et le 2ème en quelques heures. Je vais attaquer le 3ème dans la foulée.

    Lucas et Claus, frères jumeaux, sont des enfants plus que particuliers. Pendant la guerre, ils sont laissés à leur grand mère qui vit à la campagne et vont faire preuve de comportements plus qu'inhabituels de la part de jeunes enfants.

  • Couverture du livre « L'analphabète ; recit autobiographique » de Agota Kristof aux éditions Zoe

    Caro Caro sur L'analphabète ; recit autobiographique de Agota Kristof

    Ce très court récit autobiographique, comme l’auteure le sous-titre elle-même, est l’histoire condensée, en quelques souvenirs et événements marquants, de la vie d’Agota Kristof.

    Des images d’une enfance heureuse en Hongrie à la difficile arrivée en Suisse jusqu’à l’appropriation de la langue...
    Voir plus

    Ce très court récit autobiographique, comme l’auteure le sous-titre elle-même, est l’histoire condensée, en quelques souvenirs et événements marquants, de la vie d’Agota Kristof.

    Des images d’une enfance heureuse en Hongrie à la difficile arrivée en Suisse jusqu’à l’appropriation de la langue française et à sa nouvelle vie d’écrivain, Agota nous livre un récit sans fioritures, dans une langue maîtrisée mais presque dénuée d’émotion. Mais cette histoire est néanmoins bouleversante, on y ressent les sentiments de l’auteure, les regrets, les petites victoires et surtout son grand malheur, l’exil qu’elle vit si difficilement.

    J’ai beaucoup aimé ce livre qui pousse à la réflexion, tellement actuelle, sur les souhaits, les désirs, les refoulements et la vie de toutes ces personnes poussées sur les routes par les conflits, qu’avec nos yeux d’occidentaux on ne peut voir que gagnants en arrivant en Europe, alors qu’eux ont le sentiment d’avoir tout perdu…

    Je n’avais rien lu de cette écrivaine jusqu’à présent, mais j’ai maintenant très envie de découvrir son univers.

    https://mesmotsmeslivres.wordpress.com/2016/06/25/lanalphabete-de-agota-kristof/

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com