Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Adeline Fleury

Adeline Fleury
Adeline Fleury a été journaliste pendant quinze ans au Journal du dimanche. Aujourd'hui romancière et essayiste, auteur d'un essai remarqué sur le désir, Petit éloge de la jouissance féminine (François Bourin), elle se fait reporter de l'intime pour explorer la féminité.

Articles en lien avec Adeline Fleury (1)

Avis sur cet auteur (20)

  • add_box
    Couverture du livre « Ida n'existe pas » de Adeline Fleury aux éditions Francois Bourin

    Emma Vando sur Ida n'existe pas de Adeline Fleury

    Mon avis à la page 100 (Les Explorateurs 2020):

    C'est le récit d'une femme tourmentée, à la fois dur et beau. C'est un mélange de pensées sans filtre, affolant presque, entre un passé traumatisant et un présent qui se prépare à un futur libérateur. Enfin, c'est la confession d'une femme,...
    Voir plus

    Mon avis à la page 100 (Les Explorateurs 2020):

    C'est le récit d'une femme tourmentée, à la fois dur et beau. C'est un mélange de pensées sans filtre, affolant presque, entre un passé traumatisant et un présent qui se prépare à un futur libérateur. Enfin, c'est la confession d'une femme, d'une mère, sur un amour incompris et ressenti comme une maternité animale. Une lecture effectuée dans l'appréhension face au désir de libération de cette femme.

    Ma Chronique :

    « Je déborde de tout, de cet amour insensé pour Ida, de cet amour détestation pour Alfonse, de mes souffrances du passé. Je suis une femme débordée. Il faut que ça cesse. Le temps presse. C’est maintenant. »

    Ce récit c’est le récit d’un voyage, un moment très court pendant lequel une femme se prépare, elle emmène sa fille, Ida, à la mer, elle est tourmentée cette femme, par le passé, par les douloureux souvenirs, elle n’a pas eu ce qu’on appelle « la vie facile ». Elle est crue cette femme, dans ses mots, dans ses pensées, même dans son amour. Elle nous livre le récit d’un amour bestial, qui mène à la folie. A moins que la folie ne date d’avant ?

    Comment aimer un livre pareil ? Comment ne pas aimer cette confession ? J’ai aimé ne pas être ménagée par l’auteure. Elle nous livre un récit cru, avec des phrases courtes : comme son personnage elle va droit au but. J’ai aimé effectuer cette lecture dans l’appréhension après le chapitre 0. Au-delà du besoin de libération que nous transmet ce personnage, l’auteur fais ressentir tout l’amour animal de cette femme pour Ida. Il m’a fallu discerner le vrai du faux et l’amour de la folie. Je vois ce livre comme un témoignage des pensées qui fusent, à une vitesse affolante, de cette « femme-zèbre » face à la maternité, face à la vie. Cette « maternité muette », répond à une enfance traumatisante, à travers laquelle l’auteur dresse un portrait du Gabon, d’une tribu. J’ai aimé découvrir tout cela, j’ai aimé être le réceptacle de ce témoignage.

    Mais est-ce que je peux dire que j’ai aimé le récit en lui-même ? Je l’ai trouvé dur, cru, terrifiant et beau à la fois. Je l’ai fini au bord de la mer, à la plage (saisirez-vous l’ironie…) à la fois perplexe et confuse, mais aussi reconnaissante d’avoir connu un fragment de cette femme débordée.

  • add_box
    Couverture du livre « Ida n'existe pas » de Adeline Fleury aux éditions Francois Bourin

    Soraya_bouquine sur Ida n'existe pas de Adeline Fleury

    Un récit qui s’apparente à la confession d’une femme tourmentée. Tourmentée par sa vie, son enfance, son mariage et sa maternité. Quand les démons du passé viennent des décennies plus tard la hanter, elle s’apprête à commettre un geste, qui elle en est persuadée, sera libérateur et salvateur....
    Voir plus

    Un récit qui s’apparente à la confession d’une femme tourmentée. Tourmentée par sa vie, son enfance, son mariage et sa maternité. Quand les démons du passé viennent des décennies plus tard la hanter, elle s’apprête à commettre un geste, qui elle en est persuadée, sera libérateur et salvateur.
    C’est une rétrospection dans son Gabon natal, là où petite fille elle a souffert de sa différence, sa grande intelligence. Elle a été abusée, exclue et maltraitée par les femmes de sa famille à qui elle voue une haine sans pareil. Un témoignage sur sa maternité qu’elle vit mal, un amour maternel ambivalent pour un bébé qu’elle aime tout autant qu’elle déteste.
    La narratrice livre un récit intime, sans filtre, intense et ambivalent. Une confession sur sa féminité violée, sa maternité non désirée, ses instincts inavouables et ses atroces souffrances.
    J’ai été happée par ce récit que j’ai lu d’une traite, j’ai ressenti toute l’urgence dans l’écriture et dans l’entreprise de la narratrice. C’est à la fois émouvant et bouleversant, j’ai ressenti toute la souffrance de la narratrice jusqu’à me questionner sur sa santé mentale. Qu’est ce qui est de l’ordre du rationnel ou de l’irrationnel ? Les voix, les souvenirs, les cultes et les coutumes ancestrales… Un roman poignant dans l’intimité d’une femme.

  • add_box
    Couverture du livre « Rien que des mots » de Adeline Fleury aux éditions Francois Bourin

    Marie Hélène Fasquel sur Rien que des mots de Adeline Fleury

    Vous connaissez mon amour des livres, ma passion de la littérature, ma mission d’enseignante de littérature américaine ! Vous imaginez à quel point la quatrième de couverture de ce roman d’anticipation m’a interpellée !
    Ce récit des mots mais aussi de la folie, de la peur, de l’amour total, de...
    Voir plus

    Vous connaissez mon amour des livres, ma passion de la littérature, ma mission d’enseignante de littérature américaine ! Vous imaginez à quel point la quatrième de couverture de ce roman d’anticipation m’a interpellée !
    Ce récit des mots mais aussi de la folie, de la peur, de l’amour total, de l’écriture et de la lecture, des relations familiales exacerbées, du talent littéraire, de notre monde technologique, de la passion dévorante, de l’addiction est bien une ode à la littérature ! Bien sûr, le trait est parfois grossi et il s’agit d’une caricature de ce que notre monde pourrait devenir, mais ça fait justement partie du principe, du charme et des atouts de ce livre hors norme.
    Un livre qui nous fait réfléchir, qui nous fait rêver, nous redonne espoir et nous touche, que demander de plus ?
    C'est pourquoi je le recommande chaleureusement ! Un véritable cadeau pour les amoureux des livres !

  • add_box
    Couverture du livre « Femme absolument » de Adeline Fleury aux éditions Lattes

    Emma C sur Femme absolument de Adeline Fleury

    Adeline Fleury questionne : Qu’est ce que la féminité ? Qu’est ce que le féminisme ? et sont ils compatibles ou au contraire opposés ?
    L’auteur cherche simplement par son expérience de femme, de mère et d’amoureuse et d’amante à comprendre qu’est ce qu’être une femme ici et aujourd’hui.
    Dans...
    Voir plus

    Adeline Fleury questionne : Qu’est ce que la féminité ? Qu’est ce que le féminisme ? et sont ils compatibles ou au contraire opposés ?
    L’auteur cherche simplement par son expérience de femme, de mère et d’amoureuse et d’amante à comprendre qu’est ce qu’être une femme ici et aujourd’hui.
    Dans un langage simple et clair, elle nous montre un panorama extrêmement riche de femmes qui ont toutes un point commun, leur humanité.
    Sans chercher à opposer les sexes, les genres, comment juste vivre ensemble de manière apaisée et en assumant ses propres contradictions.
    C’est absolument passionnant et devrait être mis entre toutes les mains, tant la bienveillance y est constante.