Adelaide De Clermont-Tonnerre

Adelaide De Clermont-Tonnerre
Adélaïde de Clermont-Tonnerre, ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, est journaliste et romancière. Son premier ouvrage, Fourrure (Stock) a été récompensé par cinq prix littéraires, dont le prix des Maisons de la Presse et le prix Sagan. Il était également finaliste du Goncourt du premier... Voir plus
Adélaïde de Clermont-Tonnerre, ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, est journaliste et romancière. Son premier ouvrage, Fourrure (Stock) a été récompensé par cinq prix littéraires, dont le prix des Maisons de la Presse et le prix Sagan. Il était également finaliste du Goncourt du premier roman.

Avis (18)

  • Couverture du livre « Le dernier des nôtres » de Adelaide De Clermont-Tonnerre aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Nathalie Bullat sur Le dernier des nôtres de Adelaide De Clermont-Tonnerre

    LE DERNIER DES NOTRES de Adelaïde de Clermon-Tonnerre Grasset 2016( prix de l’Académie Française)
    Résumé Nathalie Bullat 18 06 2018
    « Sommes nous condamnés à porter les crimes ou les souffrances de nos aïeux ? »
    C’est la question centrale de ce roman qui mêle une vraie page d’histoire à...
    Voir plus

    LE DERNIER DES NOTRES de Adelaïde de Clermon-Tonnerre Grasset 2016( prix de l’Académie Française)
    Résumé Nathalie Bullat 18 06 2018
    « Sommes nous condamnés à porter les crimes ou les souffrances de nos aïeux ? »
    C’est la question centrale de ce roman qui mêle une vraie page d’histoire à une passion amoureuse avec une bonne dose de suspens.
    Un page-turner disent les anglo-saxons !
    Cela démarre avec légèreté par un coup de foudre en plein Manhattan en 1969 où tous les excès étaient permis.
    Au chapitre suivant nous sommes sous les terribles bombardements de Dresde en 1945. Dans la ville en ruine une jeune Allemande mourante accouche d’un petit garçon nommé Werner. Elle le confie en disant qu’il est « le dernier des nôtres ».
    Je vous laisse découvrir par quel biais l’enfant sera adopté aux USA. En 1970 lors d’un repas dans la riche famille de Rebecca, la présence de Werner provoquera un choc. Rebecca disparait. Werner comprendra alors qu’il y a des sérieuses zones d’ombre quant à ses origines. IL se lancera dans un longue et difficile quête qui le mènera sur l’histoire tragique d’une famille allemande.
    Plus intéressant que les amours et les ambitions du jeune homme , on y apprend cette incroyable opération méconnue de l’histoire (du vrai nom opération paper clip) où un grand nombre de scientifiques nazis qui travaillaient sur les fameux V2 se sont rendus aux américains, échappant ainsi aux Russes et plus tard au procès de Nuremberg. Les américains leur attribuèrent des postes importants dans la recherche scientifique à fort Bliss au Texas.
    Vous passerez un très bon moment avec cette histoire à rebondissements écrit dans un style direct et fluide. Cela fera un très bon film sans aucun doute !!

  • Couverture du livre « Le dernier des nôtres » de Adelaide De Clermont-Tonnerre aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Lexx54000 sur Le dernier des nôtres de Adelaide De Clermont-Tonnerre

    "Le Dernier des nôtres" est une fresque amoureuse et historique entre l'Europe de l'après-guerre et le New York de la fin des années 60, début des années 70.

    L'intrigue vous tient, l'écriture est assez simple et fluide… le personnage principal est assez attachant, on a envie de suivre son...
    Voir plus

    "Le Dernier des nôtres" est une fresque amoureuse et historique entre l'Europe de l'après-guerre et le New York de la fin des années 60, début des années 70.

    L'intrigue vous tient, l'écriture est assez simple et fluide… le personnage principal est assez attachant, on a envie de suivre son histoire et de savoir pourquoi il est le dernier des siens..

    L'histoire de la seconde guerre mondiale et surtout des conséquences engendrées est assez proche de la réalité, un vrai travail a été fait pour faire revivre l'Allemagne d'Hitler et des camps de concentration dans ce livre.
    On sent que l'auteur maîtrise parfaitement les événements historiques liés à de cette période trouble de l'histoire. Les protagonistes y trouvent leur place et sont crédibles.

  • Couverture du livre « Le dernier des nôtres » de Adelaide De Clermont-Tonnerre aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Madame Tapioca sur Le dernier des nôtres de Adelaide De Clermont-Tonnerre

    Attention page turner !
    Je sais que ce mot est pour certains péjoratif mais soyons un peu honnête avec le lecteur (la lectrice) que nous sommes, un livre où l’on prend du plaisir et que l’on dévore, ne peut pas être un mauvais livre sous prétexte que l’écriture n’est pas alambiquée et que notre...
    Voir plus

    Attention page turner !
    Je sais que ce mot est pour certains péjoratif mais soyons un peu honnête avec le lecteur (la lectrice) que nous sommes, un livre où l’on prend du plaisir et que l’on dévore, ne peut pas être un mauvais livre sous prétexte que l’écriture n’est pas alambiquée et que notre intellect n’est pas stimulé à 200%. Sans compter que parvenir à écrire un page turner, tout en décrochant le Prix du Roman de l’Académie Française, relève quand même de la performance.
    Adélaïde de Clermont Tonnerre est une conteuse hors pair et vous aurez du mal à lâcher votre bouquin.
    Deux époques et deux lieux s’entremêlent (Manhattan, 1969 et Dresde, 1945) pour nous raconter l’histoire d’un amour improbable qui se construit sur les fantômes de la seconde guerre mondiale.
    1969, Werner Zilch, jeune loup de l’immobilier, tombe sous le charme de Rebecca Lynch, artiste et riche héritière d’une des plus grande famille new-yorkaise. Dans cette ville en pleine effervescence, nos amoureux croisent Warhol, Patti Smith , Bob Dylan et même Donald Trump. Leur amour est total mais quand Werner rencontre pour la première fois la mère de Rebecca, celle-ci s'effondre en voyant son visage.
    1945, sous une pluie de bombes, une jeune femme agonise en mettant au monde un petit garçon. Ces derniers mots seront « Ne changez pas son prénom, il est le dernier des nôtres ».
    Les deux histoires se chevauchent, un chapitre par époque, jusqu’à ce qu’elles se rejoignent et que tout s’explique.
    Ce feuilleton est redoutablement efficace. Histoire d'amour, roman historique, suspens, on est captivé du début à la fin.
    Certes parfois les personnages se révèlent être une chouille caricaturaux et c’est une lichette manichéen mais ne boudez pas votre plaisir, laissez-vous emporter par le souffle romanesque de l’auteure.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com