Adelaide Bon

Adelaide Bon

Adélaïde Bon est une comédienne et écrivain née en 1981.

La petite fille sur la banquise est son premier livre, publié chez Grasset en 2018.

Avis (10)

  • Couverture du livre « La petite fille sur la banquise » de Adelaide Bon aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Mes écrits d'un jour sur La petite fille sur la banquise de Adelaide Bon

    La petite Adélaïde a été violée à l’âge de 9 ans. Ce jour-là fera d’elle une enfant échouée sur la banquise luttant contre les méduses. « Elle souffre de son isolement forcé et de son manque de sincérité en famille, mais elle ne sait pas franchir l’océan des larmes contenues. » Une atroce...
    Voir plus

    La petite Adélaïde a été violée à l’âge de 9 ans. Ce jour-là fera d’elle une enfant échouée sur la banquise luttant contre les méduses. « Elle souffre de son isolement forcé et de son manque de sincérité en famille, mais elle ne sait pas franchir l’océan des larmes contenues. » Une atroce souffrance qu’elle traînera jusqu’à cet appel, 23 ans plus tard, la brigade des mineurs aurait un suspect. « La vie n’abandonne jamais, au tréfonds des océans, dans les ténèbres, elle luit. »

    Ce témoignage est à mes yeux et à mon cœur impossible à chroniquer. Comment imaginer, ressentir, lire l’insoutenable. Adélaïde Bon est une femme courageuse, se livrer sur un sujet si douloureux est remarquable. Elle le fait de façon humaine, intimiste et surtout militante. Adélaïde Bon déterre l’impensable, celui planqué au plus profond des victimes, celui qui fait mal et brise à jamais. Elle incite les personnes abusées à parler afin de rendre justice et les aider ainsi à se reconstruire.
    J’ai un GRAND respect et une GRANDE admiration pour cette GRANDE auteure qui torpille le tabou du viol.

    http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2018/06/21/36504988.html

  • Couverture du livre « La petite fille sur la banquise » de Adelaide Bon aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Isabelle PURALLY-BOISSEL sur La petite fille sur la banquise de Adelaide Bon

    J’écris ces lignes en pensant à un petit ange, elle en portait le nom. Angélique avait treize ans, sur les photos elle souriait à la vie jusqu’à ce que son chemin croise celui d’un pervers et meure sous les coups qu’il lui asséna après l’avoir violée.

    Le drame vécu par Adélaïde Bon fait échos...
    Voir plus

    J’écris ces lignes en pensant à un petit ange, elle en portait le nom. Angélique avait treize ans, sur les photos elle souriait à la vie jusqu’à ce que son chemin croise celui d’un pervers et meure sous les coups qu’il lui asséna après l’avoir violée.

    Le drame vécu par Adélaïde Bon fait échos à celui d’Angélique et de toutes ces enfants, jeunes filles ou jeunes femmes qui se sentent salies et coupables à jamais pour avoir croisé la route d’un être immonde .

    Adélaïde Bon avait 9 ans lorsqu’elle a été violée par un voisin. Elle a dû essayer de vivre avec « ses méduses », ses colères, ses rebellions d’adolescente.
    Elle a mis 20 ans à se reconstruire, jusqu’à ce qu’on retrouve son agresseur qui va finalement être jugé. Une étape déterminante pour mettre un terme à ces années de souffrance.

    Aujourd’hui mariée et mère de famille, la jeune femme se bat pour qu’aucune enfant ne se retrouve seule sur la banquise au milieu des méduses qui la dévorent peu à peu.

    Je peine à imaginer le courage qu’il a fallu à l’auteure pour mettre des mots sur cette souffrance indicible.
    « La petite fille sur la banquise » est un document magnifique et émouvant, d’une grande force d’évocation.
    Ce livre permet d’ouvrir les yeux sur les souffrances subies comme une honte par des milliers d’enfants abusés.
    Merci aux Editions Grasset et à NetGalley pour ce partenariat.

  • Couverture du livre « La petite fille sur la banquise » de Adelaide Bon aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Martine MOYSAN BLAIS sur La petite fille sur la banquise de Adelaide Bon

    J'ai découvert ce roman suite au passage d'Adélaïde Bon dans l'émission La grande librairie sur France 5.
    Son élocution, son histoire, sa prestance, sa façon d'être, sa façon de se raconter, de raconter ce qui lui est arrivé, de raconter sa vie après l'atrocité m'ont donné l'envie de me plonger...
    Voir plus

    J'ai découvert ce roman suite au passage d'Adélaïde Bon dans l'émission La grande librairie sur France 5.
    Son élocution, son histoire, sa prestance, sa façon d'être, sa façon de se raconter, de raconter ce qui lui est arrivé, de raconter sa vie après l'atrocité m'ont donné l'envie de me plonger dans son roman.
    Son histoire, Adélaïde la raconte sous la forme d'un simple roman. Elle se décrit à travers Elle, très peu de Je, elle laisse une distance entre sa vie à elle et ce qui lui est arrivé.
    L'histoire commence par son viol, lorsqu'elle avait 9 ans. Elle nous raconte ensuite son parcours scolaire, ses relations avec ses amis, avec ses amants. Elle nous conduit jusqu'à l'arrestation du violeur, violeur de plus de 72 enfants, le procès durant 7 jours abominables, le verdict.
    Ces mots, son histoire, ses émotions sont très difficile à lire.
    Cette histoire de vie m'a bouleversé, j'en ai eu les larmes aux yeux.
    Un grand bravo pour cette histoire, pour cette libération, pour ce courage.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !