« Un beau désordre », revivez l’âge d’or du cinéma italien !

lundi 16 mars 2020

Un moment de lecture divertissant et agréable

« Un beau désordre », revivez l’âge d’or du cinéma italien !

Dans Un beau désordre, Marco Caramelli (Robert Laffont) se coule dans la peau de l’illustre réalisateur Fellini et réussit le pari d’une adaptation littéraire d’une œuvre cinématographique.

Michèle Finance, un des membres de Cercle livresque nous donne son avis

 

Cinéaste réputé, Massimo Barbiani réalise un nouveau long métrage et s'entoure des meilleurs acteurs. Mais, bien-sûr, tout ne se passe pas comme prévu, c'est toujours ainsi dans le monde du cinéma, d'autant que le film en question est un grand projet. Massimo déprime, sollicité de toutes parts et bousculé par l'arrivée de sa femme, de sa maîtresse et de Claudia Cardinale.

L'auteur reprend ici le chef-d’œuvre de Fellini "Huit et demi" et, en se glissant dans la peau du réalisateur, nous fait revivre l'âge d'or du cinéma italien. Que de souvenirs sont ici évoqués !

 

C'est plutôt bien réussi, parfois un peu déroutant, un moment de lecture divertissant et agréable à ne pas bouder.

 

© Michèle Finance

 

Vous avez aimé cette chronique qui vous a donné envie de lire Un beau désordre ?

N’hésitez pas à suivre ce lecteur pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Cercle livresque (ex Club des Explorateurs) dans  "Voir plus d'articles "Cercle livresque"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Pour aller plus loin :

Livres

Commentaires

Où trouver « Un beau désordre » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux