Quand les auteurs de la rentrée littéraire nous embarquent autour du monde

mercredi 04 octobre 2017

Quand les auteurs de la rentrée littéraire nous embarquent autour du monde

En cette rentrée littéraire, comme souvent, les auteurs nous embarquent autour du monde, dans le passé ou le présent, mais toujours pour notre plus grand plaisir.

Nous avons repéré quelques titres que nous aimons déjà, et nos lecteurs aussi. On vous en parle ici !

Et vous ? Lesquels lisez-vous en ce moment ? Quel voyage avez-vous fait ?

 

 

 

 

 

 

 

  • A Haïti

    • Couverture du livre « Belle merveille » de James Noel aux éditions Zulma

      Belle merveille de James Noel

      Aurélien Vicentini, lecteur :
      "Ce roman choral est extraordinaire et c'est un de mes coups de cœur de cette rentrée littéraire.
      C'est un texte d'une grande richesse, plein de fulgurances et de jubilation, que l'on a envie de relire."

  • Aux États Unis

    • Couverture du livre « Underground railroad » de Colson Whitehead aux éditions Albin Michel

      Underground railroad de Colson Whitehead

      Ce qu'en dit Virginie SAGRADO, lectrice,et nous sommes totalement d'accord :
      "Une pure merveille...
      Ce livre décrit la condition des esclaves dans le sud des États Unis. Tous les exemples sont tirés de véritables témoignages d esclave.
      À lire absolument."

  • A Cuba

    • Couverture du livre « Le fils du héros » de Karla Suarez aux éditions Metailie

      Le fils du héros de Karla Suarez

      De la mort d’un père à la solitude d’un fils obsédé par la quête de ce père inconnu, Karla Suarez signe un magnifique roman qui nous en apprend plus sur l’histoire et la famille, dessinant le portrait d’une génération figée par la vision et les mensonges du pouvoir, subissant des années de souffrance et de guerre sous le règne de Fidel Castro.

  • En Algérie

    • Couverture du livre « L'art de perdre » de Alice Zeniter aux éditions Flammarion

      L'art de perdre de Alice Zeniter

      Ce qu’en dit Isabelle PURALLY-BOISSEL nous donne réellement envie de le découvrir : « un livre magistral, un livre qui habite longtemps le lecteur avec des personnages qui au fil des pages deviennent des compagnons de route pour lesquels on a de la tendresse, qui vous font vibrer et partager leurs souffrances, leurs amours, leurs vies.
      Ce livre, c’est « L’art de perdre » d’Alice Zeniter, une saga familiale foisonnante qui débute dans l’Algérie des années 30. »

  • En Jamaïque

    • Couverture du livre « By the rivers of Babylon » de Kei Miller aux éditions Zulma

      By the rivers of Babylon de Kei Miller

      La Jamaïque telle qu’on ne la connait pas, les Rastafaris, les croyances, la révolte des quartiers pauvres d’Augustown, et un magnifique vent d’amour et de liberté qui souffle dans les pages poétiques et parfois terribles de Kei Miller.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Où trouver « Underground railroad » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com