Pépites de la rentrée littéraire 2017 "Trois saisons d’orage" de Cécile Coulon

jeudi 09 février 2017

La chronique de Bénédicte

Pépites de la rentrée littéraire 2017 "Trois saisons d’orage" de Cécile Coulon

Trois saisons d’orage de Cécile Coulon est paru aux éditions Viviane Hamy le 5 janvier.

Cécile Coulon, la plus prometteuse des jeunes auteurs français, publie un 6e roman où la force des liens familiaux et le magnétisme irrésistible des Trois-Gueules révèlent une fresque originale entre roman naturaliste et roman de mœurs.

Après deux ans de silence, elle revient, à contrecourant des romans actuels mêlant exo fiction et autofiction, avec une saga familiale digne d'Emile Zola où les descriptions de la réalité et du contexte physiologique de trois générations rendent le texte vivant et puissant. On ressent tout le travail de l'auteure sur le "lieu" en tant que concept et la ruralité en opposition avec la ville et son effervescence. La mise en perspective du milieu où vivent les personnages comme l'une des raisons de leurs comportements en fait une étude sociale très réussie.

"Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu d’un pays qui s’en fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu d’une terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue."

Quand André quitte Lyon pour s'installer aux Fontaines, c'est pour mieux fuir quelques démons et l'agitation de la ville qui le fatigue. L'arrivée aux Fontaines est très contrastée avec sa vie d'avant. Le village va finalement patiemment l'assimiler comme l'un des siens et son activité de médecin de campagne y est bien sûr pour beaucoup car qui soigne les corps connait aussi les âmes.

"Aux Fontaines, on croyait toujours que le danger venait de l’extérieur, qu’on aurait le temps de l’appréhender, personne ne posait la question des tremblements intérieurs, des mouvements sous la surface, le soir, quand les cloches se taisaient."

Bénédict, le fils d'André va reprendre l'activité de son père et s'installer avec lui à La Cabane, une maison sur les Haut-Bois qui sera le théâtre de bien des rebondissements et de surprenantes révélations. Bérangère enfin, la fille de Bénédict et Agnès, et la petite-fille d'André est née aux Trois-Gueules. Elle bénéficie alors d'un droit du sol particulier et cela change tout dans son intégration à la vie du village. Respectée et aimée, elle portera néanmoins sur ses épaules tout le poids des erreurs de ses aïeuls. Mais Bérangère est aussi le personnage qui permet d'aborder la légèreté des amours adolescents et la nostalgie des personnages plus âgés sur ce temps révolu.

"Valère était tombé amoureux de sa capacité à trouver sa place, à l'occuper pleinement. elle était différente, si sûre d'elle, de son pouvoir sur Les Fontaines, de sa famille."

Mais "Trois saisons d'orage" c'est aussi et surtout un hymne à la nature, aux bruissements des feuilles, à la couleur d'un ciel, aux odeurs du petit jour. On retrouve dans ce roman la Cécile Coulon, amoureuse des grands espaces qui permettent de révéler l'humain dans toute sa vérité. Mêlant histoire intime, dimension sociale, hymne à la nature et tout cela avec une forte dimension Trans générationnelle, le roman de Cécile Coulon est diablement bien maitrisé. A chaque page, le suspense croît et l'art du récit entraine le lecteur dans un moment de fiction salvateur, telle une bouffée d'oxygène dans un monde pollué de considérations nombrilistes voire nihilistes.

Un grand roman naturaliste qu'il faut découvrir d'urgence.

© Bénédicte Junger

 

Cette chronique vous a donné envie de lire ce roman ?

Pour découvrir vos prochaines lectures, vous pouvez suivre les avis de Bénédicte sur son mur.

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « Trois saisons d'orage » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de cet article

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !