Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

"May fly" : cap sur l'Irlande pour un polar pas comme les autres

Gérard Coquet signe un excellent roman policier, décoiffant et incisif

"May fly" : cap sur l'Irlande pour un polar pas comme les autres

Vous êtes de plus en plus nombreux à partager vos lectures sur ce site.

Nous mettons donc régulièrement en avant vos avis éclairés, comme celui de L'atelier de Litote sur May fly, de Gérard Coquet (Editions Jigal).

 

L'avis de L'atelier de Litote :

"Un polar d’excellente facture nous est livré à la faveur des battements d’ailes translucides de la May fly.

L’action se déroule en Irlande sur l’île de Inishbofin, c’est le lieu isolé et battu par les vents qu’à choisi Salvatore Bonato pour trahir les siens contre la protection de la Police, il ne divulguera ses secrets qu’à Ciara McMurphy. Un style unique très imagé, je ne me lasse pas des descriptions de ce qui fait l’Irlande, ses pubs, son whiskey, sa Guinness et ses joueurs de fléchettes.

Une plume mordante, incisive qui vient décoiffer et dépoussiérer nos habitudes de lecteurs. Un démarrage sur les chapeaux de roue avec un premier chapitre dur à encaisser et qui donne le ton de la violence à laquelle nous serons confrontés. Une intrigue riche à multiples facettes qui fait intervenir un grand nombre de personnages et aurait facilement pu me perdre mais c’était sans compter le talent de l’auteur pour nous mener à bon port.

On ne s’ennuie pas une seconde, de l’action comme s’il en pleuvait, on est parfaitement raccord avec le climat humide et frisquet de novembre. Les confessions de Bonato font avancer l’intrigue pas à pas et nous plonge en plein trafic mafieux des pays de l’Est. Le trio que forment Ciara, Cobra et Bryan (non, Bryan is not in the kitchen) est complémentaire et chacun à son rôle à jouer. Ils sont sous la houlette de leur cheftaine Margaret Robinson qui pourrait passer pour Margaret Thatcher et ce n’est pas peu dire.

Au fil des pages on rencontrera des personnages attachants comme certains vieux garants des traditions celtiques, on reste cependant en dehors du folklore dans une Irlande rude en prise avec la nature et les ressacs de la mer.

Quitte à prendre les choses à rebrousse poil, je vais m’empresser de lire les deux romans précédents de Gérard Coquet où Ciara McMurphy fait son apparition Connemara black et L’aigle des tourbières. Bonne lecture."

L'atelier de Litote

 

Pour découvrir les autres avis sur ce livre, c'est ici : May fly

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Paroles de lecteurs"

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires (3)