Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Loubna Serraj, lauréate du 3e Prix Orange du Livre en Afrique pour son roman "Pourvu qu’il soit de bonne humeur"

Le Prix récompense le premier roman de l'autrice marocaine, publié aux éditions La Croisée des chemins

Loubna Serraj, lauréate du 3e Prix Orange du Livre en Afrique pour son roman "Pourvu qu’il soit de bonne humeur"

Le 29 juin a été dévoilé le livre lauréat du Prix Orange du Livre en Afrique 2021. Le choix du jury s’est porté sur Pourvu qu’il soit de bonne humeur, de la marocaine Loubna Serraj, publié aux éditions La Croisée des chemins au Maroc.

Présidé par Véronique Tadjole jury a souligné la force de ce premier roman. « Cet ouvrage nous invite au voyage dans le passé à travers deux personnages, deux époques et deux couples, pour mieux nous faire cerner le présent. Loubna Serraj interpelle sa société et, partant, tous les pays où les femmes souffrent encore dans leur chair. C’est à une véritable (re)prise de la parole que les lecteurs sont conviés. Un tour de force pour ce premier roman. »

 

Un hymne à la liberté

Pourvu qu’il soit de bonne humeur, c’est l’histoire de deux femmes, l’une grand-mère de l’autre. 80 ans les séparent et une même rébellion les habite. Pour Véronique Tadjo, « l’auteure s’empare avec assurance et sensibilité d’un sujet hélas encore d’actualité : la violence conjugale. Sujet traité, ici, loin de tout manichéisme. La narration est menée jusqu’au bout et se déploie avec succès en plusieurs thèmes dont on relève : la transmission générationnelle du traumatisme, la résistance sous toutes ses formes, l’amour multidimensionnel, la dignité face à la souffrance, l’abnégation, mais aussi le désir de liberté. »

L’autrice marocaine a fait de sa passion, la lecture et l’écriture, son métier : elle est éditrice et chroniqueuse radio. « Dans ce livre, j’ai mis mes tripes, et je suis très heureuse qu’il ait suscité de l’émotion auprès des membres du jury du Prix Orange du Livre en Afrique. C’est pour moi un hommage immense que je rends ainsi à la vraie Maya » dit-elle.

Publié au Maroc aux éditions La Croisée des chemins en 2020 et en France aux éditions Au diable vauvert en 2021, ce roman à la portée universelle a été sélectionné parmi 74 livres proposés par 43 maisons d’édition de 16 pays du continent africain.

 

Une belle sélection 2021

Les membres du jury ont souligné la qualité des romans proposés pour cette troisième édition, ainsi que la richesse de la sélection proposée par les comités de lecture. « Les 6 livres du Prix Orange du Livre en Afrique sont de véritables voyages en terre africaine » nous explique Véronique Tadjo.

Outre Pourvu qu’il soit de bonne humeur, le jury avait sélectionné :

  • Ahmed GASMIA, Les peuples du ciel, éditions Frantz Fanon, Algérie
  • Ibrahima HANE, L’écume du temps, éditions L’Harmattan, Sénégal
  • Monique ILBOUDO, Carrefour des Veuves, éditions Les lettres Mouchetées, Congo
  • Davina ITTOO, Misère, L’Atelier des nomades, Maurice
  • Sami MOKKADEM, Le secret des Barcides, éditions Pop Libris, Tunisie

Un choix difficile pour les comités de lecture et le jury qui ont eu à cœur de donner à voir (et à lire !) la richesse et la diversité de la littérature africaine contemporaine.

 

Félicitations à Loubna Serraj, lauréate 2021 !

 

Photo de Loubna Serraj © Karim Tibari

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Prix Orange du Livre Afrique"

Commentaires (6)

  • Colette LORBAT le 18/07/2021 à 11h01

    Bravo à l'autrice. Maintenant que me voici de retour, je vais aller voir mon libraire...
    Un autre livre poignant sur le sort des femmes africaines : Que sur toi se lamente le tigre de Emilienne Malfatto

    thumb_up J'aime
  • danielle Cubertafon le 02/07/2021 à 14h21

    Liberte des femmes, se s exprimer bravo mais il faudrait qu elles soit entendue vis a vis de la justice cela commence un peu , mais il y a encore du chemin a faire ,un livre tres interessant a decouvrir avec plaisir

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 30/06/2021 à 13h12

    Bravo à cette écrivaine pour ce bel hymne à la liberté.

    thumb_up J'aime
  • Rachida le 30/06/2021 à 12h11

    Bravo à Loubna Serraj. J'aimerais lire ce roman. Les femmes sont à l'honneur des prix cette année !

    thumb_up J'aime
  • Fiction le 29/06/2021 à 23h57

    ATTAB Sabah, mardi 29 juin 2021 à 23h ( heure Maroc)

    Toutes mes félicitations pour l'écrivaine Loubna Serraj et ce couronnement pour la littérature marocaine de langue française et notamment des plumes des écrivaines!

    Pour vu qu'il soit de bonne humeur! est de bonne humeur dorénavant et même mieux, il jubile!
    Après le sacre du Goncourt de leila Slimani pour Chanson douce, en 2016, Youssef Amine El Lalamy, en 2020, Loubna Serraj perpétue l'ambition et la tradition des couronnements, en 2021.
    Mes compliments! Avec le son des you you!

    thumb_up J'aime
  • Sophie Wag le 29/06/2021 à 23h01

    Félicitations à la lauréate! Hâte de découvrir ce roman!

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com