Les pépites de la rentrée littéraire 2017 : "Les jouisseurs" de Sigolène Vinson

lundi 04 décembre 2017

Est-ce que l’art et l’écriture peuvent donner un sens à la vie ?

Les pépites de la rentrée littéraire 2017 : "Les jouisseurs" de Sigolène Vinson

Rentrée littéraire oblige, nos lecteurs lisent, aiment et le disent.

Virginie a aimé Les jouisseurs, le dernier roman de Sigolène Vinson paru aux éditions de l’Observatoire, et nous dit pourquoi il faut le lire !

 

Olivier est un écrivain qui n’a plus d’inspiration. Dans un musée de Neuchâtel, il dérobe l’Écrivain, un automate capable d’écrire un roman. Olivier pense ainsi pouvoir rompre avec la page blanche. Mais, il découvre bientôt que c’est sa compagne Éléonore, une vendeuse pharmaceutique qui utilise elle-même sa cargaison, qui tire les ficelles de cet automate. Elle parvient ainsi, lors de ses délires psychotropes, à rédiger un roman, La caravane Wintherlig, que l’on découvre au fur et à mesure du roman. Nous sommes au XIXe siècle, dans le Maroc de Lyautey, à suivre les aventures d’Ole et Léonie, des contrebandiers d’alcool frelaté. Bien évidemment, ils sont les pendants d’Olivier et Éléonore et ces ressemblances s’accentuent, au point que le réel se mêle à la fiction ! L’histoire d’amour du couple réel et de papier est belle, forte tout en étant désespérée, engluée dans un monde où tout va mal, où il faut le courage de chercher une raison de vivre.

 

"Un roman trois-en-un"

C’est la première fois que je lis Sigolène Vinson et j’avoue que j’ai été assez déconcertée au départ par l’aridité de façade et le caractère absurde de l’histoire. Mais, je me suis laissée porter par son écriture elliptique et poétique et je n’ai pas pu le lâcher par la suite. Ce roman « trois-en-un » (le roman, le roman écrit avec l’automate et la rédaction d’une notice technique de l’automate) nous invite à réfléchir à notre condition humaine, à notre difficulté à vivre tout en interrogeant aussi le processus de création.

Est-ce que l’art, l’écriture permettent de donner un sens à la vie ? De bien jolies et nécessaires interrogations. Je ne peux que vous recommander la lecture !

 

© Virginie Vertigo

 

Merci à Virginie de savoir donner envie, avec ses mots, sa passion, merci pour cette chronique !

 

Résumé: Ils sont quatre : Olivier et Éléonore, Ole et Léonie. Tous jouisseurs.
Atteint du syndrome de la page blanche, Olivier dérobe un automate, l'Écrivain, pour composer le roman qu'il n'arrive pas à créer. Sa compagne, Éléonore, visiteuse médicale, dévore sa propre cargaison de psychotropes et, dans ses hallucinations fantasques, s'empare de l'Écrivain pour imaginer Ole et Léonie.
Dans le Maroc de Lyautey, à deux siècles de là, ces derniers traversent le désert à bord de leur caravane de débauche, instillant le vice et l'alcool à mesure des escales. Comme Olivier et Éléonore, les contrebandiers cherchent à tromper leur mélancolie.
Des glaciers suisses aux dunes marocaines, du XIXe au XXe siècle, existe-t-il une jouissance assez puissante pour échapper à la brutalité de l'instant terrestre et accéder à la joie de vivre ?

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « Les jouisseurs » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de cet article

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com