Les incontournables des 0 à 3 ans.

jeudi 21 juin 2018

Adeline Macera, directrice du pôle jeunesse de la librairie Mollat (Bordeaux) nous propose sa sélection de livres pour les 0 à 3 ans.

Les incontournables des 0 à 3 ans.

Créer le contact entre un livre et un enfant qui ne sait pas encore lire peut sembler farfelu ou inutile. Et pourtant, c'est une chose très importante pour le développement des petits.

Durant les premiers mois, les bébés ont, certes, une capacité d’attention aux images et de compréhension des histoires assez limitée, cependant leur imagination commence à se développer. Dans un premier temps, ils veulent surtout mordiller, manipuler le livre, le lancer, etc.

Mais très vite, vers un an, l'enfant commence à s'intéresser réellement aux images. Le livre devient alors une source de plaisir et de partage. Les livres jeunesse pour les tout-petits connaissent un essor incroyable ces dernières années. Grâce à de multiples formes, ils proposent  des jeux ludiques qui favorisent le développement.

Même à 4 ou 5 mois, le contact d’un enfant avec les livres l’aide notamment dans l’essor du langage avec, par exemple, les livres sonores ou encore lorsque l'adulte nomme et pointe les images. Par ailleurs, le rapport aux livres en tant qu'objets est à lui seul un réel avantage. Avant d'aller à l'école et sans même s’en rendre compte, le bébé apprend comment agir avec un livre, découvre de nouveaux mots, mais aussi les bases de l’écrit : on lit de gauche à droite, on tourne les pages, etc. De petits signes qui ont une grande importance. 

Adeline Macera, directrice du pôle jeunesse de la librairie Mollat (Bordeaux) nous propose sa sélection de livres pour les 0 à 3 ans. 

Catherine Pont-Humbert

 

  • Que leur lire ?

    • Couverture du livre « Bon voyage bébé ! » de Beatrice Alemagna aux éditions Helium

      Bon voyage bébé ! de Beatrice Alemagna

      C’est l’histoire d’un bébé qui part en voyage. On assiste à toute la préparation pour le grand départ : choisir les jouets à ranger dans sa valise, enfiler la tenue adaptée, embrasser papa et maman (et le chat), surtout ne pas oublier son livre préféré et… rejoindre son lit ! En effet… la destination finale n’est autre que le monde des rêves. Cet album aborde avec humour et tendresse le rituel quotidien - si important mais aussi parfois très angoissant - du moment du coucher chez les tout-petits. En le transformant ainsi en un voyage drôlement organisé, le moment de retrouver son lit est envisagé plus sereinement par les enfants. Une jolie histoire accompagnée de très belles illustrations. (à partir de 18 mois)

    • Couverture du livre « Regarde dans la nuit » de Catherine Jousselme aux éditions Nathan

      Regarde dans la nuit de Catherine Jousselme

      Ce livre appartient à une série, Regarde dans le cielRegarde dans la neige, etc.

      Regarde dans la nuit est un bel album où l'enfant peut compter, page après page, les éléments qui illuminent la nuit. Il y trouve notamment une lune, deux yeux, trois fenêtres, quatre phares de voiture, cinq lucioles et... des milliers d'étoiles ! Et sur chaque page, un chat tout doux, en relief, l’accompagne dans sa découverte. Cet ouvrage se situe dans une démarche d’observation, qui permet à l’enfant d’éveiller ses sens. Il y a un travail au niveau des couleurs, avec un fort contraste entre chacune d’elles, mais aussi de la matière. Devoir trouver le chat en relief par le toucher permet à l’enfant de développer ses sensations. Cet album appelle à l’éveil de l’enfant et grâce à des questions (est-ce que tu vois, est-ce que tu sens le chat, etc.) il amorce un dialogue entre l’enfant et l’adulte avec qui il parcourt le livre. (à partir de 18 mois)

    • Couverture du livre « Bonne nuit petit monstre vert » de Ed Emberley aux éditions Kaleidoscope

      Bonne nuit petit monstre vert de Ed Emberley

      Le livre est conçu avec des découpes, chaque partie du corps du petit monstre vert se dévoilant au fur et à mesure que l’on tourne les pages. D’abord les deux yeux jaunes apparaissent, puis son nez, ses oreilles jusqu’à ce que le petit monstre soit totalement visible. Une fois qu’il est entièrement représenté, apparait la première étoile. Il est alors l’heure de se coucher et de dire au revoir à notre ami vert, qu’on déconstruit jusqu’à n’avoir plus que les étoiles. Car monstre ou pas, le personnage principal est comme tous les enfants, dès que la première étoile brille dans le ciel, il faut se mettre au lit. L’enfant et le petit monstre vert s’endorment ainsi ensemble au fil des pages. (à partir de 18 mois)

    • Couverture du livre « De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête » de Werner Holzwarth et Wolf Erlbruch aux éditions Milan

      De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête de Werner Holzwarth - Wolf Erlbruch

      Il s’agit d’un des grands classiques des livres pour enfants. Comme tous les soirs, la petite taupe sort de terre pour voir si le soleil a disparu. C’est alors qu’elle reçoit une crotte sur la tête ! Mais qui a osé faire ça ? Pour le découvrir elle mène son enquête en interrogeant plusieurs animaux. Cheval, lièvre, chèvre, pigeon, vache… Ils prouvent tous leur innocence en montrant la manière dont ils font leur crotte. Après tout, rien de plus naturel ! Pour trouver le coupable, la petite taupe devra finalement interroger des experts en la matière… les mouches. Et elle ne manquera pas de se venger ! Ce livre allie originalité du sujet - le caca-, intrigue- car on veut vraiment connaitre le responsable-, et pédagogie. Il permet en effet aux enfants d’apprendre les différentes formes d'excréments des animaux. Tout grâce à une histoire rigolote qui amuse beaucoup les petits et finit souvent en éclats de rire… (à partir de 2 ans)

    • Couverture du livre « Noir sur blanc » de Tana Hoban aux éditions Kaleidoscope

      Noir sur blanc de Tana Hoban

      Avant même de percevoir les couleurs, les bébés discernent les contrastes, le noir sur le blanc et le blanc sur le noir. Ce petit livre tout en carton est conçu de façon à s’adapter à la vision aléatoire des tout-petits, pour qu’ils puissent correctement distinguer les images. Grâce à ce kaléidoscope imagier en noir et blanc, ils reconnaîtront les objets de leur univers familier. Pas d’histoire, ni de texte, uniquement des images puisqu’avant deux ans l’essentiel est le développement de l’enfant et non le récit. Ici ce qui compte c’est la manipulation de l’objet, pour se familiariser avec les livres, et l’observation des images pour commencer à connaitre et comprendre le monde. En faisant participer bébé, l’intérêt tient aussi à l’interaction entre l’adulte et l’enfant.

    • Couverture du livre « Bébé loup se cache » de Emiri Hayashi et Christel Denolle aux éditions Nathan

      Bébé loup se cache de Emiri Hayashi - Christel Denolle

      Ce petit livre appartient à la jolie série « Bébé loup ». C’est un livre interactif puisque l’enfant doit chercher où le petit loup s’est caché. Il le fait avec l’aide de la famille Loup : papa Loup le cherche au marché, dans le jardin, Maman loup chez Mamie Loup, à la ferme, dans les placards à gâteaux. L’enfant est alors amené à soulever des volets en feutrine à chaque page pour voir si bébé Loup s’y cache. A chaque fois, une nouvelle surprise ! Jusqu'à la dernière page où l'on retrouve celui que l'on cherchait. L’histoire est courte et facile d’accès pour les tout-petits. Il s’agit plus d’une aventure, d’un jeu ludique auquel l’enfant participe et qui permet d'expérimenter le principe d’absence/présence ainsi que d'associer les gestes à la parole. 

    • Couverture du livre « Le livre des bruits » de Soledad Bravi aux éditions Ecole Des Loisirs

      Le livre des bruits de Soledad Bravi

      Ici pas d’histoire, mais des images qui permettent à l’enfant  de faire travailler ses sens, notamment la vue et l’ouïe. Il doit associer les images qu’il perçoit à des sons. C’est un livre très évolutif qui permet aux plus petits d’avoir une première approche du langage et de le développer. Le premier mode d’expression chez l’enfant passe par le fait de désigner ce qu’il voit avec des bruits, c’est que ce livre propose de travailler. Ainsi, lorsqu’il voit le camion de pompier il sait qu’il fait « pin pon », que le loup fait « oouuuh » ou encore que le hibou fait « hou-hou ». Une façon de s’approprier le monde et de le décrypter de manière ludique.

    • Couverture du livre « La nature » de Marion Billet aux éditions Gallimard-jeunesse

      La nature de Marion Billet

      Il s’agit d’un livre sonore qui fonctionne sur le principe simple : un mot, un son, une image. Ici grâce à une puce sur laquelle l’enfant appuie, il découvre la nature et les bruits qu’elle fait. Le hibou, la grenouille, la pluie, l’oiseau, le bruit de la mer : autant de choses que l’enfant découvre en illustrations et sons. Les livres sonores connaissent d’ailleurs un essor considérable ces dernières années. Et pour cause, le principe plait beaucoup aux enfants puisqu’il leur procure une autonomie. Ils lancent en effet la lecture quand ils veulent et cela leur permet de se familiariser avec les bruits et sonorités du monde qui les entoure.

    • Couverture du livre « Petite main, petit pouce » de Martine Perrin aux éditions Seuil Jeunesse

      Petite main, petit pouce de Martine Perrin

      C’est un livre-jeu interactif pour inciter les tout-petits à jouer avec leurs mains et avec leurs doigts. On va se promener. D’abord on pose les mains sur des cailloux, ensuite on dessine la coquille d’un escargot, on suit un chemin avec ses doigts, on toque à la porte, puis on entre chez Léo, on chatouille le chat, on fait un bisou au nounours, et enfin on écoute Léo dormir... avant d'être invité à revenir jouer ! L’enfant est sollicité car il doit prendre des décisions, agir et composer avec les contraintes. Tour à tour, il manipule, découvre, créé, imagine et s’amuse. Un livre ludique et bien pensé pour le développement de l’enfant, avec des images et un texte qui se répondent et qui le poussent à s’interroger.

    • Couverture du livre « Si le loup y était ; coffret marionnette » de Philippe Jalbert aux éditions Milan

      Si le loup y était ; coffret marionnette de Philippe Jalbert

      "Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... Si le loup y était, il nous mangerait..." Voilà des paroles qui vous rappellent certainement quelque chose… Si le loup y était est une version revisitée de la célèbre comptine. Il s’agit d’un livre à toucher qui comprend des matières différentes à chaque page et une incrustation de la comptine pour lire et relire l’une des plus célèbres ritournelles des tout-petits. Pas à pas, l’enfant suit le loup quand il s'habille et peut toucher les différents vêtements. A la fin, une gueule de loup menace de manger les doigts du petit. L’enfant se fait donc peur, mais sait également qu’il peut refermer l’album et ainsi échapper à la gueule du loup. (dès 1 an)

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Où trouver « Bonne nuit petit monstre vert » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum de discussion

Afficher plus de discussions