Les coups de cœur des lecteurs d'octobre

jeudi 15 novembre 2018

Des livres qui ont fait l'actualité du mois et vous ont émerveillés

Les coups de cœur des lecteurs d'octobre

Chaque mois est riche de nouvelles découvertes littéraires, et celui d'octobre n'a pas échappé à la règle.

Voici donc une liste non-exhaustive des coups de cœur de la communauté de lecteurs.com.

 

Un grand merci à celles et ceux qui ont pris le temps de partager leurs découvertes : humour, drame, roman social, suspense…

Il y en a pour tous les goûts, et après avoir passé en revue les avis ci-dessous, on n’a plus qu’une seule envie : dévorer encore plus de pages le mois prochain !

  • Les émotions littéraires d'octobre 2018

    • Couverture du livre « Des mirages plein les poches » de Gilles Marchand aux éditions Aux Forges De Vulcain

      Des mirages plein les poches de Gilles Marchand

      "Lire Gilles Marchand c’est se plonger dans une écriture où les mots dansent la sarabande, où le rêve s’acoquine avec la réalité, où la tendresse le dispute à la tristesse, où la poésie fusionne avec la musique, le pragmatique avec le fantastique.
      En un mot comme en cent, Des mirages plein les poches vous mettra, à n’en pas douter, des étoiles plein les yeux." Geneviève.

    • Couverture du livre « Frère d'âme » de David Diop aux éditions Seuil

      Frère d'âme de David Diop

      "Difficile de poser ce roman avant d'atteindre la dernière page, une écriture presque enfantine avec ses phrases qui reviennent en leitmotiv lancinant, et malgré le malaise créé par l'atrocité de certaines scènes, on s'attache au personnage.
      Un vrai coup de cœur." Réjane.

    • Couverture du livre « Einstein, le sexe et moi » de Olivier Liron aux éditions Alma Editeur

      Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

      "Lu en très peu de temps, Einstein, le sexe et moi m’a permis de découvrir la plume drôle et touchante d’Olivier Liron. Il nous parle de la différence, de la maltraitance, de l’amour.
      Je vais l’acheter pour l’avoir à portée de main les jours où sourire et rire sont nécessaires." Frédérique.

    • Couverture du livre « Quand Dieu boxait en amateur » de Guy Boley aux éditions Grasset Et Fasquelle

      Quand Dieu boxait en amateur de Guy Boley

      "J'ai encore été époustouflée par le style éblouissant de Guy Boley, j'ai savouré cette lecture lentement. J'ai été touchée par son regard sur son enfance décrite comme un palais des merveilles et sur sa complicité avec son père, son dieu vivant.
      Je l'ai trouvé particulièrement émouvant dans ses regrets et remords dans la dernière partie du récit que j'ai trouvée magnifique." Joëlle.

    • Couverture du livre « Juste de l'autre côté de la mer » de Ingrid Thobois aux éditions Bayard Jeunesse

      Juste de l'autre côté de la mer de Ingrid Thobois

      "L'écriture est intelligente, belle, vertueuse. Elle nous amène à ressentir des émotions aussi intenses que contrastées. Les personnages nous touchent par leur vécu et dans la manière qu'ils ont à y répondre avec leurs tripes, leur sincérité.
      On est mis en face de quelque chose de viscéral, instinctif mais pas aussi simple que cela avec une lucidité rare et affranchie.
      Un roman beau et violent avec lui-même, vous allez adorer !" Sophie.

    • Couverture du livre « Trancher » de Amelie Cordonnier aux éditions Flammarion

      Trancher de Amelie Cordonnier

      "Amélie Cordonnier offre un traitement peu ordinaire d'une violence conjugale qui se cache derrière les portes, n'a pas de visibilité physique. Indétectable. La distance dans le récit rend les mots implacables, l'émotion intense.
      Percutant, plus jamais après cette lecture je ne me laisserai aller à dire "mais pourquoi ne partent-elles pas ?" A lire absolument !" Laurence.

    • Couverture du livre « Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu aux éditions Actes Sud

      Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

      "Un roman social ancré dans son époque, le texte sonne juste, les mots sont vrais, crus, percutants.
      Un portrait hyper réaliste de cette France de petits pavillons où l'on s'aime sans rien se dire et on se déteste de la même façon." Yves.

    • Couverture du livre « La vraie vie » de Adeline Dieudonne aux éditions L'iconoclaste

      La vraie vie de Adeline Dieudonne

      "Ce livre. On en a beaucoup parlé. Du coup, il me fait peur, il m'agace un peu. Hier, pourtant, je l'ai débuté. Je n'ai pas lu les retours de lecteurs. Pour écrire un avis personnel et honnête.
      Et il m'a englouti. Il m'a fait vaciller." Jujuramp.

    • Couverture du livre « Sujet inconnu » de Loulou Robert aux éditions Julliard

      Sujet inconnu de Loulou Robert

      "On passe par toutes les émotions de ce texte, de la compassion, de la colère, de la nostalgie, de l'espoir ou encore de la tristesse.
      Le récit est dur, parfois violent et tellement criant de vérité qu'il nous égratigne à notre tour. L'auteur nous saisit pour ne relâcher sa prise qu'une fois la dernière page tournée." Loïc.

    • Couverture du livre « Tenir jusqu'à l'aube » de Carole Fives aux éditions Gallimard

      Tenir jusqu'à l'aube de Carole Fives

      "Ce roman social est un coup de cœur et met parfaitement en lumière le quotidien difficile des mères célibataires. Même s’il est impossible d’approuver son comportement, on se prend en pleine tête la violence et l’incompréhension à auxquelles la mère est confrontée.
      Mais ce qui tient en haleine tout au long du roman, c’est le style fougueux et direct de Carole Fives. Un régal !" Maju.

Et vous, quel a été votre coup de cœur du mois dernier ?

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Forum

Afficher plus de discussions