Lectrice du mois, en avril, Emmanuelle a lu "Les ravissements du Grand Moghol" de Catherine Clément

vendredi 15 avril 2016

Lectrice du mois, en avril, Emmanuelle a lu "Les ravissements du Grand Moghol" de Catherine Clément

#Lectrice du mois d'avril, Emmanuelle a accepté de se dévoiler en répondant à nos questions, elle a lu pour nous "Les ravissements du Grand Moghol" (Seuil) de Catherine Clément 

L’empereur Akbar ou la tolérance

Dans la dynastie des Moghols qui régna de 1526 à 1857, l’empereur Akbar fut probablement le plus grand et le plus visionnaire. En 1580, il avait fait de l’Inde, un pays presque entièrement unifié de l’Afghanistan au Bengale, où le peuple, sans être riche, ne souffrait pas de la faim et où régnait la liberté de culte, pierre angulaire de sa politique.

C’est un empereur très attachant que Catherine Clément nous fait découvrir ici : quasi illettré, mystique et épileptique, Akbar semblait cependant doté d’une grande intelligence politique et humaine. Esprit ouvert et curieux, animé d’une soif insatiable de connaissance,  il cherche pour son empire une religion ou philosophie religieuse qui rassemble le meilleur des diverses traditions  de l’Inde et  organise des débats théologiques dans la « Maison d'adoration » à Fatehpur Sikri : prêtres hindous, jaïns, parsis, ulémas musulmans et sages soufis sont ainsi invités à débattre de leurs diverses fois. Quand il décida d’inclure aussi des théologiens chrétiens dans ces discussions, il envoya des émissaires au collège jésuite de Goa leur demandant de vernir à sa cour et de l’instruire dans la foi chrétienne.
 Trois jésuites arrivèrent donc à la cour d’Akbar en 1580, apportant une Bible en 7 volumes et le grand espoir que l’Inde se convertirait, s’ils parvenaient à convertir le Grand Mogol… !

C’est avec un émerveillement partagé avec celui de ces pères jésuites que nous découvrons donc les splendeurs de Fatehpur Sikri, la résidence fondée par Akbar au cœur du désert, les raffinements de la cour Moghole, les enthousiasmes juvéniles de l’empereur et les batailles à dos d’éléphant !

Sur un ton allègre et malicieux l’auteure dévoile un pan plutôt divertissant de l’aventure Jésuite en Orient, confrontés à un souverain qui désire amener la paix et l’harmonie entre ses sujets qui se disputent à cause de leurs convictions religieuses… on en redemande et le sujet semble furieusement d’actualité, AKBAR, reviens, ils sont devenus fous !!!

© Emmanuelle Matoussowsky

 

Découvrez vite Emmanuelle au travers de ses réponses à nos questions !

Le livre qui a bercé votre enfance ?  Fantômette, who else ?

Le livre qui vous donne le moral ?  Bon rétablissement, de Marie-Sabine Roger

Le livre qui vous rend triste mais que vous lisez quand même ? Entre ciel et terre de Jon Kalman Stefansson

Le livre que vous relisez tout le temps ? Je ne relis presque jamais mes livres, il y en a trop à lire !

Le livre que vous offrez le plus ? Le règne du vivant d’Alice Ferney, un livre militant !

Et vous ?

Si vous étiez un personnage de roman, vous seriez ? Sophie Ozareff, l’héroïne des Compagnons du coquelicot

Si vous étiez un auteur ? J’adorerais savoir écrire comme Maylis de Kerangal

Quel lectrice êtes-vous ? Boulimique, éclectique, aussi passionnée de beaux textes que de beaux livres (pas mûre pour le livre électronique)

 

Un grand merci à Emmanuelle pour cette chronique et pour s'être pliée au jeu des questions.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Lecteur du mois"

Où trouver « Les ravissements du grand moghol » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions