Le voyage de Marcel Grob de Philippe Collin et Sébastien Goethals, pour tous les passionnés d’histoire

mercredi 10 avril 2019

Un récit qui nous replonge dans une part oubliée de l’histoire française de la Seconde Guerre mondiale

Le voyage de Marcel Grob de Philippe Collin et Sébastien Goethals, pour tous les passionnés d’histoire

Un de nos Explorateurs de la BD nous fait découvrir ce livre Le voyage de Marcel Grob de Philippe Collin et Sébastien Goethals (Futuropolis)

Notre lecteur Raphaël Trujillo nous donne son avis.

 

J'ai été agréablement surpris en recevant l'ouvrage qui est d'un grand format (50cmx30cm environ), et épais (190 pages), avec un papier de qualité, le tout donnant un grand confort de lecture. La couverture m'a tout de suite donné envie de plonger dans l'ouvrage écrit à quatre mains par Philippe Collin et Sébastien Goethals, ce dernier étant également dessinateur et coloriste.

 

L'histoire m'a plu puisqu'elle évoque une part trop souvent oubliée de l'histoire française de la Seconde Guerre Mondiale, celle des "Malgré Nous", ces Alsaciens enrôlés de force dans l'armée allemande, certains, comme nous l'apprend la BD, ayant même été enrôlés dans la Waffen SS, le corps d'élite de l'Allemagne Nazie.

On la découvre à travers le récit d'un vieil homme de 83 ans, Marcel Grob, qui a vraiment existé puisque c'est le grand oncle de Philippe Collin, qui revient sur son histoire alors qu'il est pris à parti par un juge qui souhaite déterminer s'il était bien un Malgré Nous ou bien un engagé volontaire.

Les auteurs nous font donc alterner entre temps présent avec des dessins en couleurs, et temps passé de la fin de la Seconde Guerre Mondiale avec une alternance de tons pastels, gris, jaunes pâles, bleus et orange. La qualité du dessin met en valeur le conflit dans sa violence et son absurdité, mais aussi dans ses moments de calme et de dialogues entre les différents protagonistes.

 

Le traitement de l'histoire est vraiment intéressant puisqu'on y découvre toutes les nuances qui ont pu exister dans les approches individuelles du conflit, entre le jeune inconscient qui préfère se battre contre les Bolcheviks que contre les Allemands dont il se sent plus proche culturellement, le jeune soldat qui préfère se laisser enrôler que de risquer la vie de sa famille, le Nazi sanguinaire qui commet les pires atrocités, au petit officier SS à l'esprit humaniste et plein de compassion pour ses recrues.

 

Une BD que je recommande donc à tout passionné comme moi d'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi à ceux qui veulent simplement en apprendre plus, à travers de beaux dessins et une histoire bien menée.

Un bel hommage à cet extraordinaire voyage qu'a vécu Marcel Grob.

On trouvera à la fin de la BD un petit dossier historique de 12 pages, avec une mini bibliographie, qui apporte un excellent complément à l'histoire et permet de s'y pencher plus avant si le lecteur le souhaite. Le dossier va à l'essentiel pour nous énoncer les éléments centraux présents dans l'histoire (histoire des Malgré Nous, des SS et de la Waffen SS).

 

© Raphaël Trujillo

 

Vous avez aimé cette chronique qui vous ont donné envie de lire Le voyage de Marcel Grob

N’hésitez pas à suivre ces lecteurs pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Club des Explorateurs dans  Voir plus d'articles "Club des Explorateurs"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Chronique"

Commentaires

Où trouver « Le voyage de Marcel Grob » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions