"Le plus fou des deux" : un roman en forme de jeu de dominos

vendredi 24 janvier 2020

Un roman jubilatoire et incisif, signé Sophie Bassignac

"Le plus fou des deux" : un roman en forme de jeu de dominos

Le plus fou des deux de Sophie Bassignac (JC Lattès), un des romans de la rentrée littéraire 2019, l’auteur a séduit nos lecteurs avec ce livre étonnant au ton singulier et déroutant avec le choix d’un métier intriguant pour son personnage principal, celui de marionnettiste.

 

Sy Dola un des membres du Cercle livresque a chroniqué ce roman

Le soir du réveillon du nouvel an, Lucie, marionnettiste célèbre, décide d'aller au cinéma. Elle est seule dans la salle jusqu'au moment où un homme s'assoit près d'elle. Comme le film choisi s'avère être inintéressant, elle se lève pour partir. A ce moment-là, son voisin lui dit " donnez-moi une bonne raison, une seule, pour ne pas me suicider cette nuit".

Cette phrase va être le chef d'orchestre du roman en la catapultant au temps de sa jeunesse et faisant remonter à la surface des souvenirs douloureux emprunts de culpabilité.

 

Cette rencontre va devenir une relation chaotique qui va non seulement permettre à Lucie de se remettre en cause professionnellement mais aussi de faire le point sur sa vie personnelle et d'exorciser ses démons. Cela ne se fera pas sans heurts ni clashs mais sera nécessaire, voire salutaire si elle veut retrouver un équilibre.

Ce roman a son propre rythme et on ne s'y ennuie pas. Chaque personnage est entier et ouvert aux autres. Cette rencontre n'est pas seulement l'histoire d'une relation entre deux personnes mais est comme un jeu de dominos où elle a des répercussions sur les relations avec d'autres. Et les retranchements de chacun vont ainsi provoquer une mise à plat des non-dits qui doivent être verbalisés pour permettre à chacun d'avancer.

Certains personnages ont un caractère plus docile, et qui parfois explose, mais ils gardent néanmoins toujours une grande douceur et sensibilité, d'où une sensation de grande tolérance même si il y a toujours un fond d'égoïsme. Car le comportement de chacun est de façon à être bien soi-même.

 Ce roman a trouvé écho en moi et dorénavant je vais suivre cette auteur et lire ses précédents écrits

© Sy Dola

 

Vous avez aimé ces chroniques qui vous ont donné envie de lire Le plus fou des deux ?

N’hésitez pas à suivre ce lecteur pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Cercle livresque (ex Club des Explorateurs) dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Commentaires

Où trouver « Le plus fou des deux » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux