Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

"Le petit théâtre des opérations - t.3" de Monsieur Le Chien et Julien Hervieux : anecdotes drôles et incroyables de héros de guerre

Chers amis lecteurs, ouvrez ce petit théâtre des opérations, vous serez étonnés, surpris...

"Le petit théâtre des opérations - t.3" de Monsieur Le Chien et Julien Hervieux : anecdotes drôles et incroyables de héros de guerre

Il y a quelques semaines, nous vous avions parlé du Petit théâtre des opérations : fait d'armes impensables mais bien réels dans une interview avec les auteurs Julien Hervieux et Monsieur Le Chien, en vous proposant d’en remporter des exemplaires.

 Les avis ont été publiés et aujourd'hui, nous avons le plaisir de partager avec vous la chronique de Michel Gardin... qui donne très envie de découvrir cet ouvrage...

 

 

L'avis de Michel Gardin sur la BD Le petit théâtre des opérations : fait d'armes impensables mais bien réels (éd. Fluide Glacial)

"C’est avec un grand plaisir que j’ai reçu la bande dessinée que j’ai gagnée lors de la dernière opération de lecteurs.com, parue aux Editions Fluide glacial et je peux vous dire que je n’ai pas perdu une minute pour la lire et vous écrire cette critique.

Dès la page de couverture nous sommes informés que ces faits d’armes impensables sont bien réels. Je suis un lecteur entre autres de ce qui a attrait aux domaines militaires et à ses différents conflits. En prenant connaissance de certaines histoires que vous allez découvrir sous le dessin de Monsieur Le Chien et les scénarios de Julien Hervieux Aka l’Odieux Connard et mis en couleurs par Olivier Trocklé.

Je peux dire que j’ai été totalement surpris par ces faits militaires. Comme celui du Baron Belge Jean de Selys Longchamp qui lors d’un raid en Belgique attaqua à lui seul à bord de son Typhoon le QG de la Gestapo à Bruxelles le 20 janvier 1943 car ses amis avaient été arrêtés. Comme cette histoire totalement ahurissante de l’équipage du USS William D.Porter surnommé le Willie Dee, dont un des membres avait tiré par erreur sur Roosevelt ! Ou celle du Jules Verne, la moule volante, un transatlantique français bricolé et piloté par un sous-marinier à mauvaises vues et qui fut le premier à larguer des bombes couvertes de dessins rigolos sur le Reich à Berlin et n’ayant plus de munitions, jeta ses bottes de saut. Ou encore celle de Lachiman Gurung un guerrier Gurkha dont je vous laisse découvrir ses multiples exploits militaires.

Vous lirez également le mystère de l’oiseau blanc, celui de Charles Nungesser et Coli et enfin Léo Major le Rambo québécois qui a une rue et une école à son nom pour avoir repris la ville de Zwolle aux Allemands. Un héros très discret. Sa femme Pauline Major n’a appris ses exploits que 25 ans après la fin de la seconde guerre mondiale alors qu’il venait de recevoir une étrange invitation pour se rendre au Pays-Bas.

Lorsque je parlais d’héros très discrets n’oublions pas nos contemporains Maxime Blasco, Alain Bertoncello Cédric de Pierrepont comme le rappelle Monsieur le Chien qui dit : « je n’oublierai pas les Julien Lacombe et tous ses camarades revenus d’Afghanistan ou d’ailleurs. Humblement, très humblement ces pages leur sont dédiées. Comme « A tous ceux qui y sont allés. A tous ceux qui y sont encore . Merci. » conclut Julien Hervieux.

Alors chers amis lecteurs, ouvrez ce petit théâtre des opérations, vous serez étonnés, surpris, vous découvrirez de belles histoires émouvantes, qui vous feront sourire parfois par l’écriture des scénaristes, mais surtout vous lirez des faits d’armes impensables mais bien réels. "

 

Merci à Michel Gardin !

 

Pour retrouver d'autres avis sur cet album, c'est ici : Le petit théâtre des opérations : faits d'armes impensables mais bien réels.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Paroles de lecteurs"

Commentaires (1)