Le lecteur du mois de décembre Elizabeth Neef-Pianon

jeudi 20 décembre 2012

Elizabeth Neef-Pianon, une passionnée de lecture

Le lecteur du mois de décembre Elizabeth Neef-Pianon

Avec son impressionnante bibliothèque de plus de 1841 livres, Elizabeth Neef-Pianon  est l’une de nos lectrices les plus ferventes. Elle nous a confié avoir connu Lecteurs en recevant un mail lui proposant de découvrir le site et adore l’idée d’une communauté qui ne se connaît pas mais partage la même passion et échange, conseille et fait découvrir.

 

 

 

 

 

Certains « amis » rencontrés sur Lecteurs sont même devenus par la suite des amis dans la vraie vie! Elle apprécie également le service client du site, qui l’a aidé à plusieurs reprises avec gentillesse et efficacité. En revanche, elle trouve dommage que certains livres (mais ils sont rares) ne soient pas répertoriés, et elle aimerait également plus d’interactivité entre les lecteurs, des jeux littéraires, ainsi que plus d’informations sur les sorties littéraires.
Elizabeth   n’est cependant pas une adepte de la lecture numérique : il est difficile pour elle de fixer un écran longtemps, et difficile de changer de position. Au delà de ces quelques détails, c’est surtout une amoureuse du livre papier, et de son côté bel objet précieux, qu’elle trouve incomparable : elle aime le toucher, tourner les pages, regarder la couverture, le prêter, le ranger, l’annoter. Elle aime faire des piles de piles de livres « lus », de «  à lire », « à rendre », «  à prêter » qui sont visuelles, tactiles, enveloppantes et en fin de compte rassurantes.

La lecture sociale, quant à elle, lui évoque, à la fois les salons littéraires où elle a pu faire la rencontre d’auteurs merveilleux, les bibliothèques municipales avec des animations, discussions et échanges, ainsi que les librairies et leurs irremplaçables libraires qui prodiguent leurs conseils et font partager leurs coups de cœur, mais pas seulement !
Pour Elizabeth, la lecture sociale est également liée aux réseaux internet, sites, forums et blogs, qui ouvrent une dimension et une variété sans limite : c’est un véritable puits de richesse littéraire.Découvrez tout de suite le portrait d’Elizabeth Neef-Pianon : notre lectrice du mois de Décembre.

Est-ce que vous vous souvenez du premier livre qui vous a marqué ? Qui vous a ouvert l’appétit de lecture ?
Enfant, j’ai dévoré la Comtesse de Ségur, le Club des 5, j’ai adoré la chèvre de Mr Seguin, la petite poule rousse, les contes du chat perché. Dans la bibliothèque familiale, il y avait de superbes livres reliés et j’ai commencé la littérature très tôt avec eux. Adolescente, je me suis offert la série des San Antonio, puis sont venus Boris Vian, Simone de Beauvoir, Sartre, Camus

Qu’est-ce que vous aimez dans la lecture ?
La possibilité de vivre de multiples vies, de voyager dans des pays et dans des âmes.
Et aussi la magie de se sentir ami avec un personnage de fiction (comme le commissaire Adamsberg, ou certains personnages de Pancol, ou Koko et YomYom, les chats du détective Qwilleran de Lilian Jakson Braun, ou le petit Bonzi de Sorj Chalandon, ou bien d’autres encore) que l’on retrouve avec bonheur et dont on s’ennuie quand l’auteur se fait rare. Et puis la beauté de la langue française, les auteurs qui jouent poétiquement avec les mots, qui savent trouver le mot juste.

Avez-vous un ou plusieurs genres littéraires préférés ? Si oui, lesquels ?
Les romans plutôt psychologiques, plutôt contemporains, la littérature faisant intervenir des chats, les biographies quand elles ne sont pas « nombriliques », mais témoignages. 



Quel est votre plus b
eau souvenir de lecture ?
Ils sont multiples. C’est très difficile de faire un choix sans trahir les autres livres. Mon tout premier beau souvenir, c’est « les semailles et les moissons » de Troyat, il y a bien longtemps. Plus tard, j’ai passé un été formidable avec Aïla et Jondalar dans la série d’Auel , la vie de Michel-Ange dans « Puissant et solitaire » , la découverte de Gavalda,  chaque moment passé à lire Nancy Huston, une passion pour « Retour à Montecchiaro » de Vincent Engel, « Barbara Clair de nuit » de Jérôme Garcin dans la version La Martinière, « Miroir de chats » de Léonor Fini, un merveilleux cadeau d’anniversaire. Bref, j’ai des tas de beaux souvenirs et plein d’autres encore !

Quels sont vos auteurs préférés ?
En tête : Nancy Huston, Sorj Chalandon, Jacques Prévert, Jeanne Bénameur, Barbara Constantin.
Puis : Marie Sizun, Vincent Engel, Fred Vargas, De Rosnay (pas tous ses livres par contre), F.O. Giesberg, de Vigan, La Ferrière, Teulé , Gavalda, Rémo Forlani, Alice Ferney , Blandine Le Callet, Martinez, Sepùlveda, Tadjer…Mais là aussi j’ai l’impression de trahir en n’en citant pas des tas d’autres que je trouve formidables.

Y a-t-il un endroit particulier où vous aimez lire ?
Chaque soir dans mon lit, et chaque matin avec le petit déjeuner (toujours dans mon lit). Sinon dans le train, à la plage, sous un arbre, n’importe où en fait !

Comment choisissez-vous vos prochaines lectures ?
Les nouvelles sorties d’un auteur que j’aime, un titre qui m’accroche, une couverture qui me plait, une quatrième de couverture qui aiguise mon intérêt, les conseils d’amis, un article dans un journal, des rencontres dans des salons du livre, des sites littéraires, parfois le hasard. 

Que faites-vous des livres que vous avez finis ?
Je les range dans ma bibliothèque. La plupart de ceux que j’aime le plus n’y sont pas car je les prête et ils ne sont pas toujours rendus. 

Que lisez-vous en ce moment ?
« Le pantin », d’Ahmet Ümit : un polar turc, un gros pavé acheté dans le cadre d’un challenge ABC et il fallait un auteur commençant par U.
Et je suis passionnée, c’est une heureuse découverte !

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Lecteur du mois"

Forum

Afficher plus de discussions