Le lecteur du mois Claude Stas

jeudi 28 juin 2012

Claude Stas : professeur d'Histoire de l'Art

Le lecteur du mois Claude Stas


 

Claude Stas fait partie de notre top 10 des « bibliothèques les plus volumineuses » sur Lecteurs.com ! Il nous a découvert grâce à notre page Facebook et il nous a confié que sa libraire nous suit aussi ! Claude est professeur d'histoire de l'art. Il nous présente son profil  : « Je lis énormément de biographies d'artistes, d'essais, de la philosophie mais également des romans... ».

 
 
 
 
 
 
 
 
Quant à Lecteurs.com, il se déclare séduit par la possibilité de « parler de mes lectures et de celles des autres sans aucun tabou, sans être obligé de ménager la chèvre et le chou. De plus, à travers l’échange de messages, bientôt, nous parlerons de recettes de cuisine, de jardinage ou… d’art. »
Pour notre lecteur du mois, la lecture sociale représente « avant tout l’échange, le partage… puis l’enrichissement culturel. Et si c’était une des alternatives à la culture des masses ? Je n’en peux plus des lecteurs qui consomment certains  livres car "vus à a télé", car couronnés d’un prix, car scandaleux, car descendus par un critique ou l’autre… Mais attention, je n’ai rien contre les lectrices de la collection Harlequin, elles, au moins, elles lisent. Il existe tant de gens qui ne lisent jamais… »
 
 
En quelques lignes, voici le portrait de Claude Stas : le lecteur du mois.
 

Vous souvenez-vous du premier livre qui vous a marqué ? Qui vous a ouvert l’appétit de lecture 
J’avais dix ans quand j’ai lu mon premier roman Vipère au poing dHervé Bazin. J’avais lu beaucoup de livres pour enfants (ah, les aventures de Petzi l’Ourson !) et dévoré toutes les bandes dessinées de mon frère de quinze ans mon ainé. J’ai donc fait l’impasse sur la Bibliothèque rose, verte et rouge et ai sauté à pieds joints dans le monde des adultes, celui qui est bien souvent celui de la violence, du non – amour, de l’absence également. Ce roman que je n’ai jamais soupçonné autobiographique, m’a conforté dans l’idée que l’instinct maternel n’est pas équitablement réparti.
Sinon, c’est à mon grand-père maternel, jardinier et homme cultivé parlant latin, connaissant les Saintes Ecritures sur le bout de ses doigts calleux, que je dois le goût de la lecture, l’amour du livre et ma vocation d’enseignant. Je sens encore l’odeur du tabac qu’il chiquait tout en me lisant Les Contes des Frères Grimm.

 

 

Qu’est-ce que vous aimez dans la lecture ?
Probablement, la proposition de voyage car un livre, c’est avant tout un voyage dans un autre univers, un autre temps, une autre dimension. Et ce voyage se fait parfois dans la douleur, bien souvent dans la joie et l’allégresse. De plus, je peux réitérer l’expérience aussi souvent que je le désire. Ainsi, à 18 ans, ai-je lu Le Rouge et le Noir. Lecture scolaire à l’époque. Le roman m’est presque tombé des mains. Puis, à 33 ans, nouvelle lecture. Ayant vécu, le destin de Sorel me fut bien plus sensible. De plus, cela reste le meilleur moyen de résister. De résister à quoi ? A la bêtise.

 

Avez-vous un ou plusieurs genres littéraires préférés ? Si oui, lesquels ?
Evidemment, professionnellement, les livres d’art s’imposent par le nombre : biographies, essais, catalogues, livres d’esthétique. Puis viennent les romans policiers, le fantastique et la science-fiction sans parler de la philosophie et de la poésie. Cela dépend essentiellement de mon humeur…

 

Quel est votre plus beau souvenir de lecture ?
Sans conteste, « Le Domaine » d’Anne Guglielmetti chez Actes Sud. Ce fut la première fois que lors de la lecture d’un roman, j’ai ressenti des parfums, en l’occurrence ceux du jasmin, du chèvrefeuille, de l’herbe coupée trempée de rosée, etc. Sinon, je suis très bon public la plupart du temps…

 

Quels sont vos auteurs préférés ? 
Hugo Pratt, Guillaume Apollinaire, Pierre Magnan, Anne Perry, René Barjavel, Ray Bradbury, Jules Verne et… Erwin Panoksfy.

 

Y a-t-il un endroit particulier où vous aimez lire ?
Mon jardin. Une de mes plus grandes chances, pouvoir jouir d’un grand jardin en plein centre de ma ville, avec une pelouse, des fleurs, un potager, des arbres fruitiers… sans omettre la visite bien souvent inopportune des insectes, des oiseaux ou des chats de la voisine.

Comment choisissez-vous vos prochaines lectures ? 
Je suis le conseil de ma libraire, très compétente et qui se fiche bien de vendre les « auteurs têtes de gondole ». Le plus important pour elle est le service à la clientèle. Même si j’ai lu l’un ou l’autre Levy ou Musso, c’était plus pour savoir de quoi il retournait. Et ma compatriote, chère Amélie, ne me séduit bien souvent qu’un livre sur deux ; je suis toujours nostalgique de l’ « Hygiène de l’Assassin », le meilleur pour moi.

Que faites-vous avec les livres que vous avez finis ?
Bien souvent, ils sont rangés… mais ils voyagent parfois entre mes étudiants à l’Institut, mes patients de l’atelier d’art thérapie, mes amis également. Ce qui nécessite toute une organisation pour savoir où se trouve tel ouvrage… Le classement est bêtement par ordre alphabétique d’auteur dans trois lieux différents : mon appartement, mon bureau et toute une maison transformée en bibliothèque.

Que lisez-vous en ce moment ?
Je termine un roman policier de Laetitia Bourgeois avant de commencer une biographie du sculpteur belge Constantin Meunier, en alternance avec Le Juif de service de Maxim Biller.

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Lecteur du mois"

Commentaires

  • Jean-michel Palacios le 05/03/2015 à 07h29

    Merci Michèle et Merci Stéphanie.
    Merci pour Claude.
    Amitiés
    JM

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • La Stéph le 03/03/2015 à 10h26

    Voici un très bel hommage rendu grâce à vous Nathalie et Jean-Michel, qui avez trouvé le meilleur moyen pour honorer la mémoire de Claude une dernière fois.

    Je comprends et partage votre peine, et votre idée ne pouvait être mieux choisie à mon avis, à l'image de Claude.

    Mes amitiés.
    Stéphanie

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Nathalie Sibué le 02/03/2015 à 10h57

    Merci Jean-Michel... Pour tout...
    Nathalie

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Michèle FINANCE le 01/03/2015 à 15h40

    Un bel échange amical, je comprends que son départ soit vécu si douloureusement.
    Amitiés,

    Michèle

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Jean-michel Palacios le 28/02/2015 à 11h39

    Un an de plus chez Lecteurs (décembre 2012)

    "(SIC) Salut à toi, JM.
    En effet, il est toujours difficile de faire le bilan.
    Je dois bien l’avouer : je râle de ne pas avoir assez de temps à vous consacrer, vous qui me suivez, vous qui me conseillez, vous qui réagissez à mes propos…
    Oui, je suis heureux d’avoir fait ta connaissance ainsi que celle de Nathalie, d’avoir retrouvé Micheline, ma bouquiniste préférée…
    Je suis heureux d’avoir fait découvrir la bande dessinée « Seuls » à certain(e)s, ainsi que la peinture de Balthus ou les poèmes de Rilke…
    Bref, le site, même si je ne fais que passer, m’a procuré bien des joies, (des coups de gueule également mais je ne sais déjà plus pourquoi…).

    Alors « enjoy life » et je souhaite à toutes et à tous de merveilleuses lectures.
    Claude"

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Jean-michel Palacios le 28/02/2015 à 11h39

    Lucky Luke "les tontons Dalton"

    Morris, le père de Lucky Luke, nous a quittés en 2001. Aujourd’hui, le dessinateur Achdé a le plaisir, depuis plusieurs albums maintenant, de donner un nouvel élan vital à cette bande dessinée, sur des scénarios de l’imitateur Laurent Gerra. Comme toujours, en jouant sur les clichés liés au « Wild Wild West », nous découvrons une extension inattendue de la famille (sous la forme d’un neveu, véritable concentration de gosse gâté). Mais aussi d’une grosse somme d’argent destinée à l’éducation du gamin, cachée quelque part dans la résidence, mais pas là où Joe le pense. Avec une joie toute particulière, j’ai retrouvé Jolly Jumper, Rantanplan, Ma Dalton et Sweetie, le pénitencier, et Averell, l’estomac sur pattes. Mais le monde des riches est tout aussi impitoyable que celui des pauvres, aussi le neveu se trouve très vite mis au ban de cette bourgade aisée.
    Une autre réussite de cet album se trouve dans les citations, les allusions ou les références cinématographiques qui le constellent. Du « Parrain » aux « Tontons flingueurs », en passant à un autre niveau de lecture, plus adulte, Laurent Gerra rend hommage ainsi à son ami, Georges Lautner, décédé en 2013. Et de reconnaître, ici, Bernard Blier, Jean Lefèvre ou Robert Dalban, éternel second rôle des années 1960-1970, surtout dans des emplois de majordome. Les caricatures sont toute à fait probantes. Sincèrement, une réussite.

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Jean-michel Palacios le 28/02/2015 à 11h38

    Voici quelques passages de nos échanges. Nous avons alors longuement échangé et je lui ai proposé des itinéraires parisiens pour découvrir des libraires et des bouquinistes.

    Echange sur "le flaneur des 2 rives"

    CS : Si tu es Parisien, tu pourrais me conseiller. Le 16 juin suis sur Paris (expos Burton et Pratt). Un ami m'a dit de me rendre dans cette librairie "Le Flâneur..." du 6e arrondissement... La connais-tu ? Cela vaut le coup ? Ou en as-tu une autre à me conseiller ? En tout cas, merci de m'aider si tu le peux.
    JMP : Je viens de regarder sur internet. Apparemment, il y a une page FB dédiée à cette librairie que je ne connais pas spécialement. Elle se situe près du jardin du Luxembourg et en haut de Boulevard Saint-Michel.
    Tout le boulevard est plein de librairie, notamment "Gibert Jeunes ou Joseph" (au moins 8) et "Le boulinier" (20 du bd).
    Puis en te rapprochant de la Seine, je te conseille de longer rive gauche ou droite pour trouver les bouquinistes.
    Dans le même arrondissement tu trouveras Les Argonautes, Livres anciens et modernes, éditions originales, livres illustrés, livres rares et précieux, livres d'artistes, manuscrits, autographes ; Librairie Courant d'Art Livres d'art, catalogues d'exposition, livres épuisés, photographies, achat et dépôt ; Librairie Nac Livres d'art, photos, voyages, art culinaire, vie pratique, sport auto, animaux, jardinage, jeunesse...

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Jean-michel Palacios le 28/02/2015 à 11h37

    Nathalie Sibué et Jean-Michel Palacios à notre ami Claude Stas

    NS : Très difficile de dire au revoir à Claude sur le " lieu " même où nous nous sommes rencontrés.
    Claude est décédé le vendredi 23 janvier, tôt le matin, dans son sommeil. Ses commentaires et sa bibliothèque sont immenses et je ne me sens pas à " choisir " quelque chose... Pour moi, ce serait " réduire " Claude.

    Mon très cher Claude,
    C' est sur Lecteurs.com que nous avons fait connaissance, suite à une réponse de ma part sur une discussion au sujet des oeuvres d' art ( Votre chouchou, du 15.02.2012 ). Puis, nous sommes devenus... inséparables.
    Les hommages sont très compliqués : quand on termine d' écrire, on s'aperçoit que beaucoup de choses n' ont pas été dites. Ce sera le cas par cet hommage mais, la seule importante, finalement, est de rester dans mon coeur.
    Ta générosité, n' est pas à prouver : tes commentaires sur le site touchent tous les styles littéraires, ouvrir à la culture générale était ton credo.
    Merci pour tout cela, mon inoubliable ami. Tu deviens à présent, pour moi, un petit astre vagabond et, penchée sur mon télescope, je te regarde enseigner aux sélénites curieux ton immense savoir... si, si, je te vois sur la lune ( encore un sujet souvent évoqué entre nous deux, tu connaissais mon profond amour pour cet astre endormi...)
    Mes lettres pour toi se terminaient avec une citation. Voici celle que je te destinais pour la prochaine... Elle nous ressemble...
    " L' amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d' en partager le poids, et ouvre les portes de l' apaisement " Tahar Ben Jelloun.
    Eternellement à toi mon ami,
    Nathalie"

    JMP : Claude Stas s'en est allé le 23 janvier 2015, presque silencieusement, discrètement et il est parti rejoindre les artistes, les écrivains, les dessinateurs et tous les passionnés d'art visuel, il me manque déjà.
    Je le connaissais depuis 3 ans. J'avais beaucoup échangé avec lui.

    Il rangeait sa maison, faisait des travaux et essayait d'organiser ses lieux de vie pour entreposer ses connaissances et savoirs constituant une "maison-bibliothèque" de très nombreux livres.

    Je pense fort à toi et je ne t'oublie pas.
    "Amitiés..."
    JM

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Claude Stas le 05/07/2012 à 15h02

    Je vous remercie pour vos réactions ici ou sur d'autres réseaux sociaux. Et je suis toujours à la disposition de qui veut une recette sympa...

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Nathalie Sibué le 01/07/2012 à 16h56

    Bonjour Claude !
    Décidément, que de belles promotions en ce moment sur " lecteurs " !!!
    Voilà un entretien très intéressant ! Et c' est vrai que vous faites très " sérieux " sur la photo.
    J' ai apprécié votre remarque sur les lectrices " Harlequin " : pour avoir eu recours, un moment court dans ma vie, mais quand même existants, ces livres sont loin d' être toujours les " navets " que critiquent certains. Ils y en a de très bons. Et comme vous le soulevez aussi, des auteurs reconnus, (clin d' oeil à Amélie, votre compatriote), ils ne font pas non plus que des " best-sellers " (mon préféré demeure " Stupeur et tremblements " ... je n' ai rien " capté " à la lecture du " Le fait du prince "...).
    Jean-Michel a raison : " un portrait sans concession et très ouvert " ( j' en profite pour lui faire un petit coucou !!!).
    A bientôt pour d' agréables partages d' idées de livres, de recettes ( je suis flattée d' avoir eu une recette de votre part !), d' opinions et d' idées... De belles oeuvres d' art aussi...
    Comme toujours, je vous souhaite de belles lectures.
    Nathalie

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Jean-michel Palacios le 29/06/2012 à 18h28

    Bonjour Claude,
    Content de te retrouver en si bonne place et à l'honneur.
    Un portrait sans concession et très ouvert.
    Merci pour les partages et à très bientôt

    Bien amicalement
    Jean-Michel

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com