Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

« La nuit de Kim Kardashian », un polar people ?

jeudi 09 avril 2020

Une enquête précise, fouillée et documentée

« La nuit de Kim Kardashian », un polar people ?

Dans La nuit de Kim Kardashian (Grasset) Pauline Delassus, journaliste pour Paris Match, signe une nouvelle enquête d’une personnalité de la télé-réalité.

Mimosa, un des membres de notre Cercle livresque nous livre sa chronique.

 

Un  grand merci à lecteurs.com et aux éditions Grasset pour l’envoi de ce roman de 139 pages dont le titre, très people, m’a interpellée ! Contrairement à Omar, le papi-braqueur de 60 ans toujours en cavale, je connaissais le nom de Kim Kardashian, et même de sa pâle copie française Nabilla. « Non, mais allo quoi ! ». Dans quelle aventure livresque me suis-je engagée ? Quel intérêt ? Car, si nous les femmes avons parfois du mal à assumer nos rondeurs, Kim la callipyge en a fait son fond de commerce : devenir riche et célèbre avec sa paire de fesses. 

La 4ème de couverture a répondu à ma question : l’autrice s’avère surtout une journaliste à Paris Match, spécialisée dans les enquêtes de faits divers et des portraits de personnalités. La nuit de Kim K., un polar-people ? Le parcours de ce gangster trop âgé, ne parlant pas même anglais, et celui de cette star de la télé-réalité ont ceci en commun : un amour démesuré pour l’argent !

 

« Le voyeurisme mondial fait de Kim un objet de fascination. »

Nous n’appartenons à priori à aucune de leurs galaxies ! La personnalité d’Omar fascine, lui et ses potes « gaillards qui ont des discours de vieux réacs de la voyoucratie. » attirent la sympathie du lecteur. Kim méprisée même en Amérique, suscite la jalousie, l’incompréhension… Et même mon profond agacement devant l’attitude de certaines de mes filles ou petites-filles bavant devant leur écran face aux télé-réalités d’un vide abyssal !

Le livre, enquête précise, fouillée, documentée, nous explique le pourquoi du comment : parallèlement, on découvre leurs enfances, leurs parcours, leurs failles, leurs évolutions. Comparaisons imagées, style élégant ou réaliste, vocabulaire soutenu, le fait-divers devient roman, captive.

 

« Leurs deux mondes se percutent, l’illicite et le célèbre, la France et l’Amérique. »

Et l’on s’intéresse à leurs univers. Sans dévoiler les dernières lignes, suis restée ahurie devant les 250 millions d’abonnés sur Internet. Comme disent mes chipies, « j’hallucine grave » !

Un document sociétal intéressant, petite interrogation personnelle : la famille K., très religieuse, doit son succès à une sexe-tape au départ. Curieux, non ?

© Mimosa

 

Vous avez aimé cette chronique qui vous a donné envie de lire La nuit de Kim Kardashian ?

N’hésitez pas à suivre ce lecteur pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Cercle livresque (ex Club des Explorateurs) dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque"

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Commentaires (3)