La manipulation : un meurtre avec préméditation

lundi 30 janvier 2017

Quand la littérature démasque les harceleurs, manipulateurs et autres pervers narcissiques...

La manipulation : un meurtre avec préméditation

C’est la mode de parler des pervers narcissiques. On dirait une épidémie tant cette catégorie d’individus semble née sui generi avec les années 2000, le harcèlement moral au travail et les dépressions du nouveau millénaire. Rendons grâce au talent magnifique de Violaine Bérot pour transfigurer ce qui ressort du fait divers psychiatrique en joyau romanesque. Nue sous la lune (Buchet Chastel) est un roman nocturne et sombre.

 

© Karine Papillaud

 

Retrouvez la chronique de Karine sur le roman Nue, sous la lune

  • Sur le même sujet

    • Couverture du livre « L'amour et les forêts » de Eric Reinhardt aux éditions Gallimard

      L'amour et les forêts de Eric Reinhardt

      Eric Reinhardt s’inspire de la vie et de la correspondance d’une de ses lectrices pour raconter la mort progressive d’une femme prise dans les rets d’un pervers narcissique. Le grand thème du harcèlement conjugal raconté par les lettres. Une histoire terrifiante dont les ressorts, ici matérialisés par le thème de l’emprise, renvoient aux peurs primitives et profondes qui font le lit de nos cauchemars.

    • Couverture du livre « Un homme dangereux » de Emilie Frèche aux éditions Stock

      Un homme dangereux de Emilie Frèche

      Mariée à un homme plus âgé qui est désormais un ami tendre, nantie d’un amant jeune et satisfaisant, la vie de l’héroïne ronronne et la rend disponible à la prise de risque. C’est alors qu’elle rencontre un homme dont l’attirance la foudroie. Elle a 35 ans, lui est bientôt sexagénaire. Tous deux sont écrivains. Inexplicablement, elle va méthodiquement mettre sa vie en l’air pour une histoire sans promesse ni présent. Au risque de se consumer, elle utilisera les armes de son adversaire pour réussir à s’en sortir. Une histoire d’écriture avant tout.

    • Couverture du livre « Les heures souterraines » de Delphine De Vigan aux éditions Lgf

      Les heures souterraines de Delphine De Vigan

      Deux trajectoires s’entrecroisent, celle d’un médecin urgentiste qui décide de quitter sa compagne qui l’ignore, celle d’une jeune veuve qui se raccroche à un travail où, peu à peu, les rouages d’un harcèlement moral impitoyable se mettent en place. Encore une histoire de psychisme en but à une force broyeuse et amorale, une histoire radicale dont on ne ressort pas sans trouble.

    • Couverture du livre « Les manipulateurs sont parmi nous » de Isabelle Nazare-Aga aux éditions Editions De L'homme

      Les manipulateurs sont parmi nous de Isabelle Nazare-Aga

      Cette psychothérapeute part en croisade contre ceux qu’on appelle les manipulateurs. Parce que la manipulation est un mode de fonctionnement fréquent, subtil, lent à s’installer donc difficile à repérer, parce qu’il remet en cause d’emblée la victime qui peu à peu perdra sa faculté de jugement au profit des codes inculqués par son manipulateur, enfin parce qu’on s’en sort rarement seul, il est salutaire de s’armer de livres qui décryptent le phénomène et rééduquent l’estime de soi. A noter, aussi, L’excellent opus Les Parents manipulateurs de la même spécialiste.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Où trouver « Les heures souterraines » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions