La bibliothèque idéale de Valérie Tong Cuong

jeudi 16 mars 2017

La bibliothèque idéale de Valérie Tong Cuong

Noir, jeunesse, classique, intemporel, ils sont en un mot indispensables !

 

Voici la bibliothèque idéale de Valérie Tong Cuong, dont le dernier roman Par amour a déjà séduit de nombreux lecteurs.

 

En particulier Nathalie, dont vous pouvez retrouver la chronique ICI

 

Merci à Valérie pour nous avoir confié sa bibliothèque idéale, encore de nouveaux titres à découvrir, quel bonheur !

 

 

  • les indispensables de Valérie !

    • Couverture du livre « La maison dans laquelle » de Mariam Petrosyan aux éditions Monsieur Toussaint Louverture

      La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan

      Un premier (et dernier) roman fleuve et fou, fantastique et poétique, hypnotique - un sortilège. L’auteur nous emporte dans une autre dimension au sein d’une maison étrange, refuge d’enfants et d’adolescents handicapés et cabossés.

    • Couverture du livre « Une constellation de phénomènes vitaux » de Anthony Marra aux éditions Lattes

      Une constellation de phénomènes vitaux de Anthony Marra

      D’une langue puissante et au travers d’une narration originale à la manière d’un puzzle, l’auteur raconte des vies brisées par la guerre en Tchétchénie, et démontre le pouvoir de l’écrivain de se glisser dans la peau, l’âme de l’autre, aussi différent soit-il de notre réalité, pour en ressentir chaque vibration. Bouleversant.

    • Couverture du livre « Premier amour » de Samuel Beckett aux éditions Minuit

      Premier amour de Samuel Beckett

      Mon livre de chevet, celui que j’offre le plus souvent. Brillant, fulgurant, entre absurde et existentiel, un texte ou plutôt un cri de 55 pages qui vous renverse et vous déchire. Indispensable.

    • Couverture du livre « Pimp ; mémoires d'un maquereau » de Iceberg Slim aux éditions Points

      Pimp ; mémoires d'un maquereau de Iceberg Slim

      Cru, violent, bluffant, un grand huit, le parcours d’un proxénète noir de Chicago au milieu du XXème siècle par l’un des rares témoins noirs - en littérature - de l’époque de la ségrégation, devenu ensuite une figure de l’écriture vénérée par le hip-hop américain.

    • Couverture du livre « L'Arbre Genereux » de Shel Silverstein aux éditions Ecole Des Loisirs

      L'Arbre Genereux de Shel Silverstein

      Un album jeunesse incroyablement émouvant à tout âge, qui montre qu’en quelques coups de crayons et très peu de mots, l’on peut faire passer beaucoup d’amour.

    • Couverture du livre « Cent ans de solitude » de Gabriel Garcia Marquez aux éditions Points

      Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez

      Une épopée, fable colorée, folle et luxuriante parfois presque trop, mais quel bonheur de s’étourdir dans ses spectaculaires méandres !

    • Couverture du livre « Lumière d'août » de William Faulkner aux éditions Gallimard

      Lumière d'août de William Faulkner

      Lumière d’août, William Faulkner (mais je pourrais noter ici tous ses titres). Genèse d’un meurtre, histoire de la violence en terres sudistes et racistes de l’Amérique de l’entre-deux-guerres, un texte d’une beauté inouïe dans une langue étourdissante, une symphonie héroïque.

    • Couverture du livre « Le condamné à mort et autres poèmes ; le funambule » de Jean Genet aux éditions Gallimard

      Le condamné à mort et autres poèmes ; le funambule de Jean Genet

      Pour l’indicible beauté de ce poème tragique et organique.

    • Couverture du livre « Les contemplations » de Victor Hugo aux éditions Gallimard

      Les contemplations de Victor Hugo

      Pour pénétrer l’âme d’un écrivain et d’un être humain remarquables, dans un double exil, politique et intime. Un livre où se percutent toutes les dimensions de l’homme et du monde, physique, morale, émotionnelle, psychique, métaphysique, sociale, intellectuelle...

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque idéale"

Où trouver « Premier amour » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions