Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La Belle et la bête... mais sans happy end

mardi 21 février 2017

La Belle et la bête... mais sans happy end

Ne vous fiez pas au titre, Je dansais, celui du nouveau roman de Carole Zalberg (Grasset). Rien à voir avec l’évocation d’éventuels souvenirs de tutu de la part de l’auteure. Je dansais raconte le rapt et la claustration d’une toute jeune fille de 13 ans par un homme, lui-même défiguré après un incendie. Pendant trois ans de réclusion, la jeune fille n’aura de cesse que de résister, malgré elle parfois, dans l’épouvante bientôt annulée par la résignation. Comment meurt-on à soi-même ? Où va se nicher l’humanité quand on n’est plus qu’un objet, l’être disjoint d’un corps qu’on ne peut reconnaître comme sien ? Et aussi, qu’est-ce qui préserve l’être dans une vie sans autre choix que celui de la violence ? Ces quelques questions débordent formidablement un texte bouleversant qui ne penche jamais dans la facilité d’une empathie prévisible.

 

A priori, on n’a pas envie de lire un livre qui aborde ce sujet. On se souvient encore du Claustria de Régis Jauffret, qui traitait de l’affaire Fritzl, un sujet connexe, et l’on se dit que la période, morose, invite à plus de fraicheur dans ses choix de lecture. On se trompera, et fortement. Laissez-vous prendre au titre, il emmène plus loin qu’on ne le pense. Mais comment diable Carole Zalberg a-t-elle réussi à écrire une histoire pareille ? Car si ce fait divers fictif trame l’histoire, il n’en est en fait que le prétexte.

 

Parlons un peu de la forme. L’auteure donne la parole à tous ses protagonistes à travers un « je » exigeant, dans ce roman qui résonne comme une tragédie : deux personnages principaux, Marie et Edouard, la victime et le bourreau ; plus tard et crescendo vers le dénouement, le petit ami puis le père et la mère ivres de rage et de chagrin. Enfin, un chœur qui prend la forme de la voix des jeunes filles suppliciées sur l’autel de la violence des mâles, incarnée en fanatisme religieux, dans ces régions où la guerre insulte l’humanité. Carole Zalberg s’emploie à décrire ce qui meurt et ce qui reste de la fragilité des femmes et des enfants quand leurs corps sont l’objet de trafics et de prédation.

 

Impossible de faire l’impasse sur l’écriture de Carole Zalberg, la clarté troublante de sa ligne de narration, la fluidité et l’emploi toujours net et juste du moindre mot, sans impudeur ni larmes. Je dansais fait du lecteur un funambule au pas sûr et léger dans un texte qui évite une multitude d’écueils et de facilités. On tremble de voir le texte s’échouer sur tel ou tel écueil prévisible dans ce genre d’histoire difficile. Et puis non, la grâce de l’écriture de Carole Zalberg, mûre, sûre, aboutie, fait magie d’une lie. La langue est la force et la clef de ce roman dur et magnifique. La langue d’un écrivain, ce bien qui nous est commun et qui nous emmène également dans ce qui nous dépasse et transcende l’état d’humanité. Carole Zalberg en tient la promesse, dans sa singulière élégance.

 

 

Retrouvez la chronique de Joëlle pour cette pépite de la rentrée littéraire.

 

En partenariat avec les éditions Grasset, nous vous proposons de gagner l’un des exemplaires de Je dansais de Carole Zalberg mis en jeu.

Dites-nous en quelques mots (dans la partie commentaires, ci-dessous) pour quelle raison vous souhaitez le lire, pour l’auteur, pour l’intrigue, par curiosité, où simplement par ces chronique ?

N'oubliez pas que pour participer vous devez être connecté avec votre profil, et que vous devez avoir complété votre profil avec vos 10 livres préférés et au moins 3 ou 4 avis. Vous avez jusqu’au 27 février.

 

Merci à tous pour votre participation, vous avez été nombreux à participer pour tenter de gagner le roman de Carole Zalberg « Je dansais ». Bravo aux gagnants : Marie-Christine Petitguyot, Dominique Lignian, Geneviève Munier, Catherine Hollié, Frederique Letilleul

Un mail vient de vous être envoyé pour vous demander vos coordonnées.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Chronique"

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires (51)

  • dominique petrone le 08/04/2017 à 21h12

    Envie de découvrir cette auteure

    thumb_up J'aime
  • Estelle Gou le 24/03/2017 à 23h08

    Je ne connait pas cette auteure, je suis curieuse de la lire son roman a l'air très fort en émotion!

    thumb_up J'aime
  • Candice D. le 16/03/2017 à 10h20

    Je ne connais pas du tout l'auteur mais le sujet semble noir mais prometteur.

    thumb_up J'aime
  • sylvie MOYERE le 11/03/2017 à 08h36

    Bonjour.En fait c'est surtout par curiosité que j'aimerai découvrir cette auteure, ne la connaissant pas.On fait parfois de belles découvertes.Ce roman semble fort et bouleversant.

    thumb_up J'aime
  • sabrina khalfoun le 10/03/2017 à 10h22

    J'aimerai pouvoir découvrir cette auteure. Ce livre a l'air prenant rien qu'en lisant le résumé. Bonne journée

    thumb_up J'aime
  • kryan soler le 10/03/2017 à 08h13

    Je suis curieuse de lire cette histoire et de découvrir cette auteure. Je pense que ca devrait être intense. Merci.

    thumb_up J'aime
  • Manika le 07/03/2017 à 18h09

    Avis beaucoup aimé entrée dans la vie de Natasha Kampusch alors je crois que j'aimerai retrouvé cette ambiance dans ce roman et même si le sujet ne semble pas facile le titre laisse penser à un peu d'optimisme non ? en plus j'aimerai bien découvrir cette auteure.

    thumb_up J'aime
  • DELPHINE MARTEL le 05/03/2017 à 23h51

    Waouh.... Intriguée, médusée, je crois que ce livre a le potentiel pour me surprendre, et j'adore ça!! Carole Zalberg semble avoir utilisé le prisme de la mythologie pour singulariser son récit, quelle bonne idée qu'il me tarde de vérifier...

    thumb_up J'aime
  • NADIA D'ANTONIO le 02/03/2017 à 14h28

    Bonjour et merci de ce concours. Je tente ma chance en proposant ma candidature.

    thumb_up J'aime
  • ameliebiblio88 le 02/03/2017 à 14h15

    Bonjour,
    Cela fait plusieurs fois que je vois ce livre sur différents comptes instagram que je suis et j'avoue qu'il me fait de l'oeil :)

    thumb_up J'aime
  • Dorothée Baudoul le 01/03/2017 à 17h41

    Bonjour, j'aimerais beaucoup lire ce livre. Merci d'avance!

    thumb_up J'aime
  • Caro Caro le 01/03/2017 à 10h14

    Bonjour, je participe avec plaisir. Si le sujet peut en effet rebuter, je suis curieuse de voir comment l'auteure l'a traitée, et de découvrir son style qui, si j'en crois la présentation, vaut le coup ! Merci pour cette opportunité.

    thumb_up J'aime
  • Apitre le 27/02/2017 à 09h32

    Si, au départ, le sujet m'a un peu rebutée car il raconte la violence des relations humaines, Cette chronique m'a fait changer d'avis et m'a donné envie de lire cette auteur que je ne connais pas et de découvrir aussi son style d'écriture.

    thumb_up J'aime
  • Frederique Letilleul le 27/02/2017 à 08h02

    J'aime le style de Carole Zalberg, et j'ai pris beaucoup de plaisir à partager la lecture "A défaut d'Amérique". Aussi spontanément et certaine de trouver plaisir à retrouver la plume de l'auteur ce nouveau titre "Je dansais" m'attire. Les commentaires de Karine et la chronique de Joelle me donne envie de vérifier ces appréciations et de partager les miennes.

    thumb_up J'aime
  • Gwen Finistère le 27/02/2017 à 00h49

    J'aimerais vraiment lire ce livre parce que je m'imagine qu'il doit être poignant d'humanité, dans toute son horreur, dans sa candeur, dans sa souffrance, dans ce qui fait de chaque être des humains, des humains parfois, souvent, détruits les uns par les autres.
    Bizarrement, je suis très attirée par ces histoires, enfin si elles sont vrai, parce que j'aime la psychologie humaine, j'aime a m'immiscer dans les pensées de l'autre pour le comprendre, pour ressentir et vivre sa vie, bien que je ne veuille en aucun cas vivre celle ci. Mais je veux en lisant me rapprocher au mieux de la compréhension d'une telle histoire, et pouvoir éprouver une empathie juste. Est ce que c'est étrange? Peut être pas pour une futur psychothérapeute ;)

    thumb_up J'aime
  • Maju Twin Books le 26/02/2017 à 19h59

    Bonjour,
    ce livre m'attire par plusieurs aspects : une auteure à découvrir, un résumé alléchant et une chronique dans le dernier Lire qui donne furieusement envie !

    thumb_up J'aime
  • Carole Boutillier le 26/02/2017 à 19h14

    Curieuse de découvrir cette auteure et son livre, j'aime les livres ou les sentiments humains sont décortiqués.

    thumb_up J'aime
  • Nath Bertrand le 26/02/2017 à 18h15

    Ce livre a tant ému de lecteurs et lectrices autour de moi, que j'ai très envie de le découvrir malgré la peur de ce que je vais ressentir si j'ai la chance de le recevoir..

    thumb_up J'aime
  • Marie-Laure VANIER le 26/02/2017 à 16h44

    Parce que j'ai noté ce titre dans mon petit carnet noir, le petit carnet des livres que je veux absolument lire pour plein plein plein de raisons: le sujet m'intéresse, l'écriture m'appelle, les chroniques que j'ai lues ici et là me donnent l'eau à la bouche.
    Voilà pourquoi, tout simplement...

    thumb_up J'aime
  • Colette LORBAT le 25/02/2017 à 20h56

    Quelle belle chronique qui donne envie de lire ce livre malgré le sujet très dur

    thumb_up J'aime
  • Charlotte Rodet le 24/02/2017 à 19h04

    A priori le sujet n'est pas facile à lire mais la chronique est ensorcelante et je suis prête à tenter le coup. Et puis je ne connais pas l'auteure.

    thumb_up J'aime
  • Danièle Lecuppre le 24/02/2017 à 15h33

    De si elles chroniques qui aiguisent l'appétit sans tout dévoiler donnent envie de découvrir un auteur. Ce sera peut-être pour cette fois....

    thumb_up J'aime
  • PIERRE DARRACQ le 24/02/2017 à 14h08

    J'ai découvert Carole Zalberg avec un précédent roman "A défaut d'Amérique", magnifique récit croisé. depuis, j'essaie de suivre ses parutions et me souviens d'avoir été enthousiasmé par un court texte intitulé "Feu pour feu" où elle exprimait superbement les plaies béantes d'un monde de plus en plus fou. Alors, évidemment, je suis plus que tenté de découvrir son nouveau roman !

    thumb_up J'aime
  • Livresque78 le 24/02/2017 à 13h15

    J'avoue que j'aimerais la découvrir juste par curiosité car elle m'est totalement inconnue.

    thumb_up J'aime
  • lise lise le 24/02/2017 à 12h12

    Se perdre et se retrouver c'est l'histoire de la vie. Mais, par le sujet qu'il aborde, ce livre relate sans doute une expérience particulièrement intense. J'ai envie de vivre cette violence et de savoir si oui ou non, il y a une issue pour cette jeune fille, et sous quelle forme.

    thumb_up J'aime
  • Claforiane le 24/02/2017 à 12h05

    Woauou, ce livre a l'air époustouflant de réalismes et d'émotions. Je me laisserai bien tenter par une lecture.

    thumb_up J'aime
  • Catherine Hollié le 24/02/2017 à 11h48

    Bonjour,
    Votre synthèse m'intéresse et m'a donné envie de parcourir et vivre cette histoire dure : Comment rester soi même lorsqu'on devient un objet? Comment lutter sur le long terme? Minute par minute, heure par heure ? Comment ne pas devenir fou ou vouloir s'échapper ailleurs ? Comment supporter cet esclavage ? Sujets au combien difficile et si c'est bien traité, je suis vraiment preneuse pour lire sur ce sujet difficile dans un style clair .D'habitude, ces sujets me font un peu peur, mais la justesse d'écriture et votre avis me font passer outre mes craintes.

    Catherine Hollié

    thumb_up J'aime
  • Vinie DUPUIS le 24/02/2017 à 10h38

    Bonjour,
    J'aimerai remporter ce livre car la présentation que vous en avez fait m'intrigue.
    Je me demande comment une histoire qui parait aussi sombre peut porter le simple titre "Je dansais".
    Merci et belle journée !

    thumb_up J'aime
  • Mes échappées livresques le 24/02/2017 à 10h15

    Bonjour
    je tente ma chance également car j'ai très envie de découvrir la plume de Carole Zalberg
    Merci!

    thumb_up J'aime
  • Elvia Montanini le 24/02/2017 à 08h33

    A priori, ce style de roman ne m'attirent pas. Cependant, il ne faut jamais dire jamais. Je tente ma chance. Bonne chance a tous, amis lecteurs.

    thumb_up J'aime
  • Geneviève Munier le 24/02/2017 à 08h23

    Sans avoir lu le résumé (comment aurais-je la surprise de la découverte ?), je sais combien Joëlle a aimé ce roman. Et si Joëlle l'a aimé, ce devrait être la même chose pour moi... c'est la raison pour laquelle je tente ma chance. Et merci à Lecteurs pour toutes ces propositions sympathiques !

    thumb_up J'aime
  • Marie HECKMANN le 24/02/2017 à 07h11

    CE résumé m'a donné envie de découvrir ce roman malgré sa noirceur apparente...

    thumb_up J'aime
  • Carine Dufaud le 24/02/2017 à 07h04

    J'ai hâte de pouvoir découvrir et le faire découvrir

    thumb_up J'aime
  • Sybille Meirhaeghe le 24/02/2017 à 06h56

    je ne connais pas l auteure et donc aussi ces oeuvres, j aimerais donc les découvrir,

    thumb_up J'aime
  • Brigitte Alouqua le 24/02/2017 à 03h32

    J'ai lu plusieurs avis positif sur ce livre et ce serait un vrai bonheur que de le découvrir également.

    thumb_up J'aime
  • Régine Roger le 23/02/2017 à 21h23

    Bonjour,
    J'avais repéré ce livre dès sa sortie pour connaître le langage de l'auteure, ses mots, son style pour trouver une sorte de résistance au déni de l'autre et à la barbarie. Cette chronique et celle de Joëlle ont renforcé mon envie de lire ce livre.
    Merci.

    thumb_up J'aime
  • Dominique Lignian le 23/02/2017 à 21h17

    J'ai lu de cette auteure, "La mère horizontale" qui m'a ému par tant de justesse dans l'écriture, je voudrais découvrir son nouveau livre même si ce livre touche à des éléments que je croise souvent dans mon travail.

    thumb_up J'aime
  • Delphine de Du calme Lucette le 23/02/2017 à 21h02

    Ce roman est dans ma wishlist depuis que j'ai regardé la chronique de Gérard Collard à son sujet, et cet avis-ci me conforte dans mon envie de le découvrir absolument. Le thème, même dur, m'attire beaucoup. Merci pour ce concours !

    thumb_up J'aime
  • Nathalie Declercq le 23/02/2017 à 20h30

    Pour la bascule de la protagoniste à l etat d objet.

    thumb_up J'aime
  • P'tite Baf le 23/02/2017 à 19h45

    Dans ce résumé beaucoup d'éléments qui me parlent : l'incendie, l'abus de pouvoir...et la reconstruction de soi...un roman qui pourrait me faire cheminer...

    thumb_up J'aime
  • kryan soler le 23/02/2017 à 19h42

    J'aimerai beaucoup lire ce livre car ce sujet me parle merci

    thumb_up J'aime
  • Marie-Christine Petitguyot le 23/02/2017 à 19h18

    Lisez "Feu pour Feu" : un livre à la fois percutant et plein d'humanité. C'est lui qui m'a fait découvrir et aimer Carole Zalberg.

    thumb_up J'aime
  • Manon Goursot le 23/02/2017 à 18h59

    Bonjour,
    J'ai entendu parler de Carole Zalberg mais je n'ai encore jamais lu cette auteure. J'aimerais beaucoup la découvrir à travers ce roman intrigant, au sujet fort.

    thumb_up J'aime
  • Munoz le 23/02/2017 à 18h08

    L'idée d'être une lectrice-funambule me plaît bien. Je n'ai rien lu de Carole Zalberg et ce roman semble troublant. Je participe!

    thumb_up J'aime
  • Célia Glosable le 23/02/2017 à 17h17

    Bonjour,
    L'intrigue de ce huit clos m'intrigue. Et, je souhaite également découvrir cette auteure que je ne connais pas encore.
    Merci.

    thumb_up J'aime
  • Magalie le 23/02/2017 à 16h51

    Bonjour,
    J'aimerai beaucoup découvrir cet auteur que je ne connais pas mais je suis surtout intéressée par l'intrigue. Je suis une grande lectrice de ce genre de scénario assez sombre.

    thumb_up J'aime
  • CELINE HUET-AMCHIN le 23/02/2017 à 11h40

    Carole, c’est sans aucun doute un des écrivains contemporains qui m’est indispensable. Une parenthèse littéraire que j’attends à chacune de ses parutions depuis quelques années maintenant.
    J’apprends à découvrir cet auteur de livre en livre. Il y a un fil, un vrai. Une atmosphère. Une recherche. Une quête identitaire. Une exploration intérieure profonde. Un parcours littéraire qui m’émeut. Et puis des mots. J’aime son écriture : vivante, poétique, aussi puissante que douce, enveloppante, jamais superflue.
    Certains auteurs ont le don de vous marquer plus que d’autres. Elle en fait partie.

    thumb_up J'aime
  • justine G. le 23/02/2017 à 09h14

    j'aimerai lire ce roman car le sujet est intéressant et ne connaissant pas du tout l'auteure cela serait l'occasion de la découvrir.

    thumb_up J'aime
  • L'atelier de Litote le 23/02/2017 à 09h01

    J'aimerais beaucoup lire ce roman , je trouve le thème à la fois effrayant et attirant , j'ai déjà lu 3096 Jours de Natascha Kampusch et aussi le livre de ingrid betancourt : Même le silence a une fin qui sont des histoires vraies. Aussi je suis curieuse de voir la force du texte "fiction" de Carole Zalberg pour voir s'il dépasse la réalité.

    thumb_up J'aime
  • Ellexa le 22/02/2017 à 19h10

    Malgré un sujet grave, votre éloge du style de l'auteure me donne envie de la découvrir. La Chronique de Joëlle me donne envie de me plonger dans cette histoire dure et forte en émotions.

    thumb_up J'aime
  • LIRE LIRE le 22/02/2017 à 18h56

    Ne connaissant pas cet(te) auteur(e), c'est par curiosité que j'aimerais bien partir à sa découverte. D'autant que d'après la description qui en est donnée, la force de son style semble transcender toute opinion que l'on peut avoir -à priori- sur le sujet traité...

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com