Kazuo Ishiguro, Prix Nobel de littérature : Bravo !

jeudi 05 octobre 2017

Kazuo Ishiguro, Prix Nobel de littérature : Bravo !

Une chose est sûre, le Nobel de littérature 2017 sera incontestable, après les remous provoqués l’an passé par la nomination de l’auteur de chansons Bob Dylan. Avancés par les bookmakers du Prix Nobel aux côtés de Kazuo Ishiguro, le Chinois Yan Lianke, l’Albanais Ismael Kadaré, le Portugais Antonio Lobo Antunes ou la Canadienne Margaret Atwood ont entendu bruire leurs noms à Stockholm. Mais ils rejoindront finalement la pléiade d’écrivains déjà en orbite mais pas encore consacrés que sont Philip Roth, Amos Oz, Haruki Murakami, Claudio Magris, ou Adonis.

Et même si l’on regrette un peu que le tour soit passé pour la canadienne Margaret Atwood dont on a tant aimé La Servante écarlate et son tout nouveau C’est le cœur qui lâche en dernier (Robert Laffont), on se réjouit avec enthousiasme que Kazuo Ishiguro ait été récompensé ce jeudi 5 octobre.

 

L’œuvre d’Ishiguro est sans cesse à redécouvrir, sans doute d’abord parce qu’il a connu très tôt le succès avec Les Vestiges du jour, son quatrième roman publié en 1989 et immortalisé dans le film éponyme de James Ivory quatre ans plus tard. Un succès qui a englouti le nom de l’auteur aux yeux du public. Car finalement, Ishiguro écrit peu, sept romans depuis 35 ans seulement. Tous ses livres sont récompensés par de grands prix britanniques, à l’instar du Booker Prize pour lequel il est nommé trois fois, et récompensé pour Les Vestiges du jour.

Les romans d’Ishiguro font partie des livres qui peuvent effectivement changer la vie d’un lecteur ou d’une lectrice. Ils sont plus rares que l’adage ne le prétend. L’œuvre est considérable, accessible tout en échappant toujours un peu à son lecteur, puissamment évocatrice et onirique.

Il y a trois ans, lors de la publication du Géant enfoui (ed. Les Deux Terres), l’auteur des Vestiges du jour et d’ Auprès de moi toujours avait reçu la journaliste de lecteurs.com pour une vidéo exclusive en France.

 

C’est avec bonheur et une certaine fierté que nous vous proposons de retrouver ce géant de la littérature anglaise, qui se livre ici beaucoup, et que le public français va désormais avoir le plaisir de redécouvrir.

 

Karine Papillaud

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Reportage"

Commentaires

Où trouver « Les vestiges du jour » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions