Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Interview de Joris Mertens pour "Nettoyage à sec" : des exemplaires à gagner !

« Pendant qu’on rêve d’une autre vie, la vraie vie passe… »

Interview de Joris Mertens pour "Nettoyage à sec" : des exemplaires à gagner !

Rencontrer Joris Mertens pour la première fois, c’est faire un petit saut dans l’inconnu si on tente de s’appuyer uniquement sur son travail pour imaginer l’individu. Après Béatrice (Rue de Sèvres), bande dessinée sans texte aussi sublime que poignante, le dessinateur belge a publié en 2022 Nettoyage à sec (toujours chez Rue de Sèvres), nouveau choc visuel et narratif. Nous découvrons cette fois-ci l’histoire de François, un homme dont la vie banale est aux antipodes de ses rêves. Une existence morne, perdue dans une ville pluvieuse… et si tout basculait ?

Alors oui, on se demande qui peut bien être ce Joris Mertens qui dépeint avec tant de talent et d’originalité une solitude poisseuse qu’éclaire la lumière blafarde de rêves inaccessibles. Autant vous le dire tout net, nous avons rencontré un artiste à la fois humble et ambitieux, drôle et contemplatif. Souvent malicieux, Joris Mertens plaisante quand il parle de solitude et, à l’inverse, semble toujours avoir une larme au coin de l’œil quand il évoque l’idée de bonheur. Des contradictions ? Non, disons plutôt une sensibilité et un regard d’une richesse rares, que nous sommes ravis de pouvoir partager avec vous dans cette interview.

Et ensuite, rendez-vous au bas de l’article pour tenter de remporter des exemplaires de son merveilleux Nettoyage à sec !

 

Interview de Joris Mertens pour Nettoyage à sec : « On cherche toujours à repousser les limites, c’est un état de frustration permanente ! »

- Après votre première BD Béatrice, finaliste du Prix Orange de la Bande Dessinée en 2021, comment êtes-vous passé à ce nouveau projet qu’est Nettoyage à sec ?

En fait, j’avais eu l’idée de Nettoyage à sec avant Béatrice, mais je ne trouvais pas les connexions entre les scènes et je n’arrivais pas à le finaliser. Alors, j’ai d’abord fait Béatrice qui correspondait à une autre idée que j’avais et reposait sur la mélancolie que j’avais ressentie en tombant sur d’anciennes lettres ou photos dans un marché aux puces. J’ai donc commencé Béatrice et en fait, pendant que je travaillais dessus, je suis parvenu à connecter toute l’histoire de Nettoyage à sec. Et là, je me suis dit « bingo ! », ce sera le deuxième !

 

- Donc vos deux BD ont un peu cohabité ?

Oui, et donc maintenant pour la troisième, je me sens stressé parce que j’ai une idée mais elle est encore très floue alors que je devrais déjà être bien plus avancé ! Je voudrais frapper le fer tant qu’il est chaud mais en fait, je suis toujours stressé.

 

- Ce stress est un moteur ?

Oui et non… Disons que c’est à double tranchant. D’un côté c’est motivant, mais de l’autre ce stress peut être paralysant. Je sais que chaque artiste a ses démons, ses difficultés à lui. Et qu’on soit un peu ou extrêmement talentueux, on cherche toujours à repousser les limites de ce talent. Donc c’est un état de frustration permanente !

 

- Votre travail graphique dans Nettoyage à sec est stupéfiant, on sent de la recherche visuelle, de l’exploration, des variations. Pouvez-vous nous parler de votre méthode de travail ?

En fait, j’avais une idée générale du scénario mais là, j’avais du texte pour la première fois. Je n’ai pas écrit ce texte avant, j’avais une idée du nombre de pages et de ce qui devait se passer, mais j’ai développé le scénario et les dialogues en dessinant les planches. J’ai conçu les personnages et c’est comme si je leur avais permis de vivre et de dialoguer pendant que je dessinais. Dans Nettoyage à sec, on a Alain… qui n’est pas très malin. D’ailleurs il s’inspire de quelqu’un que j’ai connu ! (rires) Mais tout ça s’est développé pendant que je dessinais, c’est drôle mais c’est comme ça que je travaille, avec des personnages qui commencent à vivre dans ma tête.

Au niveau graphique, je fais des petits croquis quand je travaille sur une page. Et quand c’est un grand dessin, j’en fais les grandes lignes sur un papier brouillon, en taille réelle, avec les directions, les grandes formes, les principaux éléments… Je colle ça sur ma fenêtre, je mets mon papier là-dessus et je calque. Ensuite, je commence à dessiner avec mon crayon puis je scanne et là, je commence à colorier en numérique. Quand je dessine, c’est très physique et c’est là que ressens le plus de stress. Une fois que je suis content du dessin, je le scanne et je le mets dans l’ordinateur. Là, j’ajoute de la couleur et si je vois que ça peut marcher, je suis enfin un peu plus détendu. J’aime beaucoup passer de ce dessin « physique » à celui sur l’ordinateur, sur deux tables différentes.

J’écoute beaucoup de musique en travaillant. De la musique très atmosphérique, du jazz, mais aussi des bandes originales de films policiers des années 70, ceux de Melville notamment, avec Alain Delon - comme Le Samouraï. Cela me permet surtout de me déconnecter du monde de tous les jours, je le laisse en dehors de l’atelier. J’ai besoin de beaucoup de solitude pour me concentrer.

 

- C’est amusant que vous parliez de solitude, qui est justement un thème commun à Béatrice et Nettoyage à sec

Oui, peut-être parce que je suis un peu solitaire, moi aussi. Mes personnages ont quelque chose de moi, cette solitude et cette mélancolie. J’aime la mélancolie autour de personnages qui ne sont pas des héros mais des gens de tous les jours, qui ont des petits problèmes et s’agacent pour les petites choses de la vie.

 

« François est en permanence dans les coulisses de la vie »

 

- Nettoyage à sec est une BD qui fait aussi la part belle au silence mais il y a donc quelques dialogues cette fois-ci. Pourquoi ce choix ?

Je ne voulais pas être le type qui ne fait que des BD muettes ! Par ailleurs, mon éditeur m’a dit à juste titre qu’avec des dialogues, on peut raconter plus de choses, nuancer davantage. Béatrice est presque un court-métrage, ce n’est pas une très grande histoire mais j’ai eu besoin de beaucoup de papier pour la raconter. J’aime l’idée, dans Nettoyage à sec, qu’il y ait des « îles de dialogues » et une mer d’images…

 

- A-t-on raison de penser à Kafka en lisant Nettoyage à sec ?

Oh oui, c’est bien possible. Dans le quotidien belge Le Soir, ils ont écrit au sujet de cette BD : « François est en permanence dans les coulisses de la vie ». C’est mon problème avec les journalistes, ils parlent bien mieux que moi ! Ce qu’a écrit ce journaliste est à la fois vrai et très bien trouvé, François est dans les coulisses de la vie. C’est une idée qu’on a aussi dans Béatrice, l’idée que la vraie vie est ailleurs. On croit qu’elle va commencer quand on aura gagné au loto, mais pendant qu’on a cet espoir, la vraie vie passe tous les jours. Il y a cette peur de rater sa vie, l’idée qu’un jour on va devenir riche, rencontrer une femme et que tout ira bien… Mais pendant qu’on en rêve, la vie passe.

 

- Face à vos planches, on a souvent l’impression d’observer des tableaux d’une grande profondeur, qui poussent le lecteur à ralentir et à accepter le rythme de lecture que vous dictez. Est-ce délibéré ou spontané ? Vous jouez énormément avec la temporalité…

Cela se fait plutôt spontanément. Mais c’est aussi parce que je viens du cinéma et que j’ai appris à faire des découpages de films, je crois que ça vient de là. Dans Nettoyage à sec, il y a des scènes avec des dialogues puis des séquences silencieuses, avec la camionnette, dans la ville. C’est comme dans un film, où on a des dialogues puis de la musique avec la caméra qui vient se placer un peu plus loin, puis on revient vers le personnage, etc. Je crois que je ne sais pas travailler autrement !

 

- On sent chez vous une fascination pour les environnements pluvieux et le fait de jouer sur les contrastes que cela offre. D’où vient cette obsession ?

On dit parfois que la pluie, c’est bon pour les photographes et les artistes ! Les photographes sont des artistes bien sûr, mais ce que je veux dire c’est que la pluie est géniale d’un point de visuel. C’est un élément très graphique, comme dans le film Seven. Cela apporte beaucoup de tension à l’image. Il y a quelque chose de très lourd mais j’adore les couleurs sales, verdâtres, les lumières que cela crée… C’est sale, oui, mais d’une façon artistique que j’adore. La beauté du laid !

En fait, dans mon travail, la pluie est une couche séparée, que je rajoute en numérique au-dessus des dessins. Une fois cette étape réalisée, j’ai le sentiment que l’image est enfin complète.

 

- Quelles sont vos influences, aussi bien du côté du cinéma que des livres ?

J’aime des auteurs de BD comme Jorge Gonzalez, Nicolas de Crécy ou Gibrat – qui sont des classiques, je l’avoue. Mais en dehors de cela, mes influences sont plutôt du côté du cinéma et de la photographie. Comme je le disais, j’aime les films français des années 70. A cette époque, par exemple dans les scènes de rues, tout n’était pas encore parfait, harmonisé, homogénéisé. Je crois que c’est ce qui m’attire dans cette période. Tout était plus petit, amateur… Si on regarde une pub des années 1970-80, ce n’était pas encore peaufiné comme ça l’est aujourd’hui.

 

- Pourtant, en regardant votre travail, on vous imagine justement très perfectionniste.

Oui, c’est bien vu ! Mais je crois que ça colle bien avec mon style qui est un peu nerveux, pas très strict. Je gribouille, de brouillon en brouillon…

Parfois, pour rigoler, je dis que je suis un peu un comédie-réalisateur raté. Un auteur de BD et un réalisateur, c’est à la fois très proche et très différent. Dessiner une BD est un travail très solitaire, alors qu’il y un côté collectif dans la réalisation. Sur un tournage, on te pose des milliers de questions sur une scène qu’on va tourner dans trois semaines.

 

- Le travailleur de dessinateur vous convient donc davantage…

Oui, on est son propre maître. Il y a du stress, mais de toute façon je suis toujours stressé… Je l’étais déjà quand je bossais dans le cinéma !

 

- Vous parliez de brouillon mais le résultat final que vous proposez est très riche et travaillé, non ?

Oui mais c’est aussi l’illusion du détail. On peut croire qu’il y a beaucoup de détails – enfin, j’espère – mais quand on gratte un peu, il n’y a rien ! (rires) Il y a juste du brouillon mais ça donne l’illusion au cerveau qu’il y a beaucoup de choses…

 

- Vous êtes en train de dire que vous trichez un peu…

Oui, mais il y a un peu de vrai ! Quand je travaillais dans le cinéma, je réalisais certains effets visuels comme le « matte painting » où une partie de l’image est peinte. Aujourd’hui tout est numérique, mais à l’époque je le faisais sur un panneau de verre. J’ai d’ailleurs un livre avec les matte paintings d’Indiana Jones ou de Star Wars. Quand on regarde les détails, c’est choquant de voir à quel point ce n’est pas réaliste, tout est fait à la va-vite. Mais en fait, le cerveau accepte l’ensemble, même s’il n’y a que quelques taches.

 

- Ce projet qui viendra après Nettoyage à sec, pouvez-vous déjà en dire un mot ?

Oui, mais c’est très flou. Dans Béatrice et Nettoyage à sec, la ville est un peu pareille, les histoires pourraient se dérouler au même endroit. Je me suis dit que je devais partir sur autre chose, pour retourner peut-être plus tard à la ville, car je crois qu’il y a encore un potentiel. Donc là, je pense développer une histoire dans un milieu industriel des années 1920-30, avec des ouvriers.

A l’instar de la ville dans mes deux premières BD, je voudrais que ce contexte industriel détermine beaucoup les gens qui y travaillent. Voilà où j’en suis…

Propos recueillis par Nicolas Zwirn

 

On aime, on vous fait gagner des exemplaires de Nettoyage à sec, de Joris Mertens !

Tentez votre chance pour gagner des exemplaires de Nettoyage à sec, de Joris Mertens, publié aux éditions Rue de Sèvres.

Pour participer, dites-nous ce qui dans l'interview ci-dessus vous donne envie de découvrir cette bande dessinée !

N’oubliez pas que pour participer et poster votre commentaire, vous devez être connecté avec votre profil, et l'avoir complété avec au moins vos 10 livres préférés et quelques avis sur vos lectures. Attention, pensez à vérifier que vos coordonnées (nom, prénom, adresse) sont bien inscrites dans votre profil.

Vous avez jusqu'au 6 février.

 

Bravo aux gagnants ! Vous recevrez votre album dans les prochains jours :

Joker ; Maitre_Bruce ; Orely ; Aïkà Déliredelire ; Dominique Sudre

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Interviews"

Commentaires (99)

  • Chantal Lafon le 06/02/2023 à 13h57

    J'aimerais beaucoup le découvrir. La présentation me fait entrevoir une singularité qui a tout pour me plaire.
    Merci pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • Nathalie Palayret le 06/02/2023 à 10h44

    Un dessinateur qui pourrait me réconcilier avec la pluie, j'aimerais bien voir ça !

    thumb_up J'aime
  • Ghislaine Degache le 05/02/2023 à 10h54

    Le fait que la BD "Béatrice" de Joris Mertens, ait été finaliste du Prix Orange de la Bande Dessinée en 2021 est pour moi un gage de valeur et de qualité assuré ! Aussi je suis très tentée de découvrir qui peut bien être cet auteur au travers de "Nettoyage à sec", sa nouvelle BD.

    thumb_up J'aime
  • Ghislaine Degache le 05/02/2023 à 10h54

    Le fait que la BD "Béatrice" de Joris Mertens, ait été finaliste du Prix Orange de la Bande Dessinée en 2021 est pour moi un gage de valeur et de qualité assuré ! Aussi je suis très tentée de découvrir qui peut bien être cet auteur au travers de "Nettoyage à sec", sa nouvelle BD.

    thumb_up J'aime
  • Ghislaine Degache le 05/02/2023 à 10h54

    Le fait que la BD "Béatrice" de Joris Mertens, ait été finaliste du Prix Orange de la Bande Dessinée en 2021 est pour moi un gage de valeur et de qualité assuré ! Aussi je suis très tentée de découvrir qui peut bien être cet auteur au travers de "Nettoyage à sec", sa nouvelle BD.

    thumb_up J'aime
  • Ghislaine Degache le 05/02/2023 à 10h54

    Le fait que la BD "Béatrice" de Joris Mertens, ait été finaliste du Prix Orange de la Bande Dessinée en 2021 est pour moi un gage de valeur et de qualité assuré ! Aussi je suis très tentée de découvrir qui peut bien être cet auteur au travers de "Nettoyage à sec", sa nouvelle BD.

    thumb_up J'aime
  • Ghislaine Degache le 05/02/2023 à 10h54

    Le fait que la BD "Béatrice" de Joris Mertens, ait été finaliste du Prix Orange de la Bande Dessinée en 2021 est pour moi un gage de valeur et de qualité assuré ! Aussi je suis très tentée de découvrir qui peut bien être cet auteur au travers de "Nettoyage à sec", sa nouvelle BD.

    thumb_up J'aime
  • Ghislaine Degache le 05/02/2023 à 10h54

    Le fait que la BD "Béatrice" de Joris Mertens, ait été finaliste du Prix Orange de la Bande Dessinée en 2021 est pour moi un gage de valeur et de qualité assuré ! Aussi je suis très tentée de découvrir qui peut bien être cet auteur au travers de "Nettoyage à sec", sa nouvelle BD.

    thumb_up J'aime
  • Pierre le 04/02/2023 à 11h16

    Bonjour, j'avais beaucoup aimé l'univers graphique de Béatrice. L'absence de dialogue permettait d'avoir une autre approche de l'univers de l'auteur et de l'interprétation que chacun peut en faire laissant à chacun une forme de liberté. Ce nouveau livre m’intéresse dans la vision imaginative de l'auteur. Les quelques dialogues peuvent en tous les cas dirigés vers une autre compréhension du scénario. Ce livre aiguise ma curiosité, ce livre m'interpelle, me donne envie.

    thumb_up J'aime
  • Ninie le 03/02/2023 à 10h35

    J'ai envie de découvrir cet auteur , sa petite phrase " J’aime l’idée, dans Nettoyage à sec, qu’il y ait des « îles de dialogues » et une mer d’images…" donnant très envie. Par ailleurs les éditions des deux sèvres n'éditent que des pépites (notamment "quatre soeurs", cela doit donc être une pépite de plus.

    thumb_up J'aime
  • régine berlinski le 02/02/2023 à 18h47

    Fan de BD je tente ma chance pour cet auteur inconnu...

    thumb_up J'aime
  • Teabooksandbubbles le 01/02/2023 à 22h01

    Bonjour,
    Je participe car j’aimerais beaucoup découvrir cet auteur. L’idée de vouloir faire d’un homme quelconque un héros me plait.
    Bonne soirée,
    Clémentine

    thumb_up J'aime
  • Djelae le 01/02/2023 à 11h13

    J'adore le coup de crayon et la poésie de cet auteur ! Je tente ma chance !

    thumb_up J'aime
  • BERGAMOTELOVEBOOK le 01/02/2023 à 11h00

    Je ne connais pas du tout l'univers de Joris Mertens. Le style graphique que j'ai pu entrevoir sur internet me plait beaucoup, ça serait donc génial de pouvoir le découvrir

    thumb_up J'aime
  • Franco le 01/02/2023 à 10h51

    J'ai hate de decouvrir cet auteur dont la creativité semble se rapprocher celle de de Marc Antoine Mathieu

    thumb_up J'aime
  • Sweetcactus le 31/01/2023 à 23h53

    Je me souviens de la sortie de Béatrice et de cet univers particulier. Celui ci me tente autant ; décrire la solitude augure de belles pages .

    thumb_up J'aime
  • Mma Ramotswe le 31/01/2023 à 11h56

    J'ai très envie de découvrir l'univers graphique de cet auteur que je ne connais pas du tout. J'ai aussi envie de voir son rapport à la mélancolie qui a l'air d'être très prégnant dans son euvre.

    thumb_up J'aime
  • Christophe CORRE le 31/01/2023 à 11h51

    Bonjour. J'ai lu et adoré 'Béatrice' pour l'histoire et surtout le graphisme visuel et soigné signé Joris Mertens. D'après l'interview de Joris Mertens ci-dessus 'Nettoyage à sec' semble aussi réussi et captivant. J'aime bien ce genre d'univers mélancolique, pluvieux, glauque c’est-à-dire '"la beauté du laid" selon Joris M.. Le personnage principal, François, ne sait pas trop où il va, comment rendre sa vie meilleure. J'aimerais donc gagner cette BD pour en savoir plus sur ce personnage.

    thumb_up J'aime
  • Karine F. le 30/01/2023 à 16h57

    Bonjour, merci pour ce concours ! Je tente ma chance pour découvrir Joris Mertens, et son ouvrage Nettoyage à sec. La couverture est tout simplement splendide, j'ai très envie de découvrir cet univers graphique qui semble unique.

    thumb_up J'aime
  • DELFERRIERE Lidwine le 30/01/2023 à 16h37

    Bonjour, Déjà faire ma curieuse car même si il semble que les dessins de STAR WARS ne soient pas si précis que ça, j'aimerais bien voir ce que cet auteur a pu dessiner, car vous le notez, apparemment les planches sont très belles.
    Ensuite, interrogée sur le fait de retranscrire une histoire avec plus d'images qui parlent que de dialogue.
    Voilà, merci

    thumb_up J'aime
  • Sophie Guérineau le 30/01/2023 à 16h28

    Une belle découverte! Je ne connaissais pas cet auteur, et après lecture de cet article, j'ai très envie de m'acheter de suite Béatrice, car l'idée d'une BD sans texte m'intrigue énormément et je suis admirative de cette performance... Et Nettoyage à sec me fait de l'oeil, pour sa thématique, pour son graphisme et également, parce que l'auteur me plait beaucoup dans sa philosophie, et sa manière de penser! J'espère gagner Nettoyage à sec! En tout cas, je tente ma chance! :)

    thumb_up J'aime
  • Bialon59 le 30/01/2023 à 16h13

    Bonjour, je tente ma chance avec plaisir ! C'est sa méthode travail qui m'a donné envie de lire cette BD ! Belle journée !

    thumb_up J'aime
  • ANGELLOZ le 30/01/2023 à 12h09

    Bonjour et merci pour ce jeu.
    Je serais très heureux de recevoir cette BD dont le graphisme de la page de couverture est attirant car il change de l'ordinaire. Le thème de la solitude évoqué par Joris Mertens dans "Nettoyage à sec" est intéressant car il s'agit d'un problème de société qui est d'ailleurs fréquemment traité par les média.
    Bonne semaine à tous.

    thumb_up J'aime
  • Florence 1 le 30/01/2023 à 10h00

    Passionnée de BD et de romans graphiques, je tente ma chance pour remporter l'album de cet auteur que je découvrirais. En plus il est édité chez "rue de Sèvres" une maison d'édition indépendante qui vient de fêter ses 10 ans

    thumb_up J'aime
  • Marie Letellier le 30/01/2023 à 09h12

    Très enthousiasmée à l'idée de découvrir cette BD : interview très personnelle, graphisme recherché, thème inspirant ... merci d'avance

    thumb_up J'aime
  • Jean François Alcazar le 30/01/2023 à 05h24

    Bonjour, Merci de me permettre de participer à la découverte de cette œuvre.
    Je ne connais pas J Mertens, mais son interview m a motivé à tenter ma chance.
    Cordialement

    thumb_up J'aime
  • DELPHINEPALISSOT le 30/01/2023 à 03h02

    Merci pour cette découverte, j'aimerais découvrir ce sentiment d'être spectateur moi aussi d'une situation qui, comme le personnage, nous dépasse

    thumb_up J'aime
  • Calimero29 le 29/01/2023 à 20h20

    Envie de découvrir Joris Merten, son univers, son graphisme et surtout son traitement de la solitude en BD après avoir lu de très nombreux romans sur ce thème éternel.

    thumb_up J'aime
  • Mariecol le 29/01/2023 à 16h54

    Ça a l'air trop bien et j'ai bien aimé kafka, je tente

    thumb_up J'aime
  • Nadge_YouCanRead le 29/01/2023 à 16h06

    Bonjour, j'ai adoré cette interview, j'ai donc très envie de découvrir cette BD et son personne François.

    thumb_up J'aime
  • B@loo le 29/01/2023 à 00h16

    Une BD sur les coulisses de la vie, avec une belle profondeur de dessins et Gibrat et Kafka (entre autres) pour référence...?
    N'en dites pas plus, j'en suis !

    thumb_up J'aime
  • Pierre34 le 28/01/2023 à 22h47

    Bonsoir, je n'ai pas le plaisir de connaître l'oeuvre de Joris Mertens mais ce qui ressort de ce titre de BD me donne bien envie de le découvrir. Cela me fait étrangement penser à Monsieur Apothéoz que je viens de lire, et que j'ai apprécié. Le graphisme a l'air travaillé. J'ai lu peu de BD muettes ou quasi-muettes mais ces quelques expériences m'ont démontré la force des représentations au service de la narration.

    thumb_up J'aime
  • Adrielle le 28/01/2023 à 21h30

    Encore une belle offre et une belle découverte. Je ne conn ais pas cet auteur mais ce qui en est dit ci-dessus me donne envie de recevoir cet ouvrage.

    thumb_up J'aime
  • Alexandra Olivier le 28/01/2023 à 21h20

    Bonjour, ne connaissant pas Joris Mertens, s'est le moment de faire sa connaissance. La solitude, le mal de notre société, les gens ne communiquent plus entre eux, ou seulement a travers du virtuel, que va devenir François, j'ai hâte de découvrir son histoire et ce qui va faire bousculer sa vie...

    thumb_up J'aime
  • Serinnesery le 28/01/2023 à 21h02

    Très envie de découvrir cette BD pour moi même et pour mes élèves. Ce qui m'a plus c'est le côté "solitude" et la pensée a kafka

    thumb_up J'aime
  • de Boisvilliers le 28/01/2023 à 20h30

    Bonjour,
    Joris Mertens, est auteur que je connais pas encore mais que j’aimerai réellement découvrir au regard de votre article détaillé.
    Le graphisme de l’auteur et le thème choisis attisent plus encore ma curiosité de le découvrir.

    thumb_up J'aime
  • armelle leroy le 28/01/2023 à 19h09

    Pour mon fils passionné de Bd et qui vit en Belgique depuis qq mois , l'occasion donc de découvrir ce dessinateur .
    Pour les thème aussi, mélancolie, gens ordinaires ...
    Et pour la façon dont J. M. parle de la pluie ... Est -elle forcement sale, lourde ? je ne pense pas

    merci pour vos concours !

    thumb_up J'aime
  • knapbis le 28/01/2023 à 15h47

    J'ai très envie de découvrir les effets visuels de Joris Mertens.

    thumb_up J'aime
  • Domi Mots le 28/01/2023 à 12h23

    la routine de la vie quotidienne.... c'est le recto d'une vie mais derrière celle ci, il y a souvent des lumières, des petits trésors.
    A découvrir, et j'espère bien le faire avec Joris Mertens. Dont j'ai apprécié la sincérité et la simplicité des propos pour parler de son travail quotidien, pour lui aussi, Sa routine, ses doutes, son stress pour aboutir au plaisir de l’écriture, du graphisme et du plaisir pour ses lecteurs.

    thumb_up J'aime
  • MALF le 28/01/2023 à 12h22

    Je suis fan de BD et le traitement de la solitude par l'auteur me fait penser à "jean Claude Tergal", (même si ça n'a probablement rien à voir, du moins visuellement) de Tronchet, que j'adore...

    thumb_up J'aime
  • s.laby le 28/01/2023 à 11h23

    Il évoque "la beauté du laid" et j'adore le concept ! Marre de l'esthétisme à outrance, on veut du moche, du crade, du sale, de la pluie !

    thumb_up J'aime
  • Rédactrice le 28/01/2023 à 09h49

    Si l'auteur écoute beaucoup de musique en travaillant, moi j'aime mettre de la musique en lisant !
    Et puis j'aime assez les thématiques ici abordées la solitude, le fait de passer à côté de sa vie, la référence à Kafka !...

    thumb_up J'aime
  • nane38 le 28/01/2023 à 09h30

    Bonjour, je participe, le monde de la bd hormis les "classiques" m'est inconnu, j'en ai peu lu.Et le thème abordé, la vie ordinaire d'un homme ordinaire m'attire; Le graphisme de Joris Mertens a l'air juste trop beau,son interview donne envie de le découvrir ; et comme lui j'adore le style cinématographique des années 70 .
    Je fais confiance à Lecteurs.com qui m'a permis de faire de belles découvertes littéraires ,de très belles "pépites".
    Belles lectures à tous.

    thumb_up J'aime
  • DUPREZ le 28/01/2023 à 08h34

    bonjour, en lisant attentivement l interview de joris Mertens, j ai tres envie de décourvir son univers, comme regine je trouve la couverture superbe n donc je croise les doigts pour que l album arrive en bretagne. Ah on m a offert une superbe bd a noel " histoire de jerusalem " de vincent Lemire, c est toute l histoire de cette ville qui a ete envahi depuis les romains, je vais la chroniquer sur le site bientot, bon week end kenavo

    thumb_up J'aime
  • Morgane Maelou le 28/01/2023 à 08h28

    Bonjour
    Je suis intéressée pour découvrir une BD sans texte. Je lis beaucoup mais très pu de BD et encore moins sans texte. L'expérience me tente tout comme le thème
    Merci pour ce concours

    thumb_up J'aime
  • Cedlil le 28/01/2023 à 07h55

    Bonjour, j'ai envie de découvrir ce livre pour la phrase écrite par un journaliste belge et que Joris Merens a retenu : « François est en permanence dans les coulisses de la vie » ! C'est génial !
    Bonne lecture

    thumb_up J'aime
  • Nanoukk le 28/01/2023 à 07h32

    Premièrement, j'aime beaucoup le graphisme de la couverture, ensuite, l'expression "un mer d'images et des îles de dialogues" me donne envie d'y plonger...

    thumb_up J'aime
  • Perrine Ld le 28/01/2023 à 07h06

    J'ai très envie de découvrir l'univers de Joris Mertens, qui semble marqué par une profonde mélancolie. La façon dont l'artiste parle de ses images me rend curieuse : je souhaiterais découvrir son trait de plus près !

    thumb_up J'aime
  • ninick nicolas le 28/01/2023 à 06h50

    JE Participe au jeu afin de découvrir ce livre atypique . un nouveau livre de Joris MERTENS que j'admire. belle continuation

    thumb_up J'aime
  • Anne+Marie Palabaud le 28/01/2023 à 06h22

    J'aimerais découvrir cette BD ; l'auteur a l'ai très passionnant.
    Je croise les doigts.

    thumb_up J'aime
  • Alonzo le 28/01/2023 à 00h04

    Bonjour.
    S'il vous plait, je souhaite participer.
    Merci.


    Cette bande dessinée a l'air magnifique, émouvante.

    thumb_up J'aime
  • Marie Helene le 27/01/2023 à 23h06

    tres envie de decouvrir ce travail atypique , cet album et meme le precedent ! l auteur m intrigue beauoup aussi !

    thumb_up J'aime
  • toubi le 27/01/2023 à 22h30

    Et si tout basculait...! Voilà ce qui me donne envie !
    Merci beaucoup

    thumb_up J'aime
  • marie70 le 27/01/2023 à 22h01

    " C’est une idée qu’on a aussi dans Béatrice, l’idée que la vraie vie est ailleurs. On croit qu’elle va commencer quand on aura gagné au loto, mais pendant qu’on a cet espoir, la vraie vie passe tous les jours. Il y a cette peur de rater sa vie, l’idée qu’un jour on va devenir riche, rencontrer une femme et que tout ira bien… Mais pendant qu’on en rêve, la vie passe." C'est si vrai, ça me parle beaucoup , j'aime beaucoup rêver , mes rêves sont souvent irréalistes mais je le sais et ce ne sont pas des projets ça fait du bien de rêver et j'aime ma vie aussi modeste soit elle avec ses petits plaisirs et ses petits bonheurs

    thumb_up J'aime
  • JOUANNEAU le 27/01/2023 à 21h33

    Ce qui me donne envie de découvrir cette bande dessinée c’est qu’elle évoque des notions telles que le silence et la solitude,

    thumb_up J'aime
  • LOLOFRITE le 27/01/2023 à 21h33

    Le sujet est super let moi je veux découvrir le côté graphique voir comment l auteur à alliér les dessins aux texte afin de pouvoir nous émouvoir, de ressentir l histoire, suivre le fil de l histoire.

    thumb_up J'aime
  • VH le 27/01/2023 à 21h11

    Pour découvrir la sensibilité de l'auteur et suivre cette histoire afin d'etre plutot acteur de sa vie et non plus de la laisser filer ... surtout par les temps qui courent ... Merci de cette opportunité :)

    thumb_up J'aime
  • sulina001 le 27/01/2023 à 20h49

    Pour moi, c'est le commentaire du journaliste belge, que le personnage est en permanence dans les coulisses de la vie, ça me parle et m'intéresse !
    Merci

    thumb_up J'aime
  • PatiVore le 27/01/2023 à 20h46

    Bonjour et merci pour ce concours, j'ai trouvé très intéressant les explications de la cohabitation entre les 2 BD, Béatrice (que je ne connais pas) et Nettoyage à sec. J'ai très envie de découvrir l'œuvre de cet auteur et son "travail graphique stupéfiant" (comme vous dites). J'ai l'impression que l'auteur a une façon de travailler totalement différente de ce que j'ai vu précédemment (dessins d'abord et scénario ensuite !). En plus, vous comparer à Kafka dont j'apprécie beaucoup l'œuvre donc cette BD est parfaite pour moi !

    thumb_up J'aime
  • frconstant le 27/01/2023 à 20h28

    Le personnage même qu'est ce dessinateur qui est sérieux mais se caricature, se présentant comme 'réalisateur de brouillons', de tricheur qui connaît les ficelles de la sensibilité visuelle du lecteur... C'est en fait un grand professionnel amateur, dans le sens où il aime les personnages qu'il dessine au point de leur laisser une part de vie propre dans le scénario. Ce serait une joie de recevoir ce 'nettoyage à sec' issu de l'âme d'un compatriote!

    thumb_up J'aime
  • Mizdema le 27/01/2023 à 20h11

    Pendant qu' on en rêve, la vie passe.
    Les coulisses de la vie.

    thumb_up J'aime
  • Garance 29ac le 27/01/2023 à 20h08

    Parce que j’ai adoré Béatrice et que j’aime Kafka.

    thumb_up J'aime
  • dominique petrone le 27/01/2023 à 19h59

    Le silence est une chose qui fait partie de moi et j'adorerai découvrir Celui de François donc je participe
    Merci pour ce concours

    thumb_up J'aime
  • Dominique Sudre le 27/01/2023 à 19h58

    ce qui est écrit là : ils ont écrit au sujet de cette BD : « François est en permanence dans les coulisses de la vie ». et qui m'interpelle, tellement j'ai parfois eu cette impression avec ma propre vie, pas vous ?

    et découvrir un nouvel auteur de BD est toujours un plaisir !

    thumb_up J'aime
  • Ellexa le 27/01/2023 à 19h44

    Ce qui me donne envie de découvrir cette bande dessinée c’est qu’elle évoque des notions telles que le silence et la solitude, ce sont des notions fortes qui me parlent. Je tente ma chance pour découvrir cet auteur et son graphisme.

    thumb_up J'aime
  • Bamboo le 27/01/2023 à 19h39

    Je participe avec joie merci pour ce concours ,parsque la solitude je connais bien est j'aime ça, est je ne m'ennuie jamais grâce à la lecture, à mes instruments de musique, mes DVD de films des années 50,60et70, est la moto pour me balader, bonne soirée. Philippe

    thumb_up J'aime
  • Manika le 27/01/2023 à 19h24

    Bonsoir et merci pour ce concours j'ai envie de découvrir cette BD qui fait la part belle au silence. bonne chance à tous

    thumb_up J'aime
  • Aïkà De Lire Délire le 27/01/2023 à 19h23

    Bonsoir et merci pour cette interview qui nous en apprend davantage sur l'œuvre de Joris Mertens.
    J'ai eu la révélation lorsque l'auteur a dit: "Mes personnages ont quelque chose de moi, cette solitude et cette mélancolie. J’aime la mélancolie autour de personnages qui ne sont pas des héros mais des gens de tous les jours, qui ont des petits problèmes et s’agacent pour les petites choses de la vie."
    Pour le jeu, je tente ma chance et je croise les doigts. Mais quelqu'en soit le sort, je vais lire Nettoyage à sec car c'est un coup de cœur.

    thumb_up J'aime
  • Mimi9 le 27/01/2023 à 19h22

    Je tente ma chance avec plaisir pour cette BD. François qui est en permanence dans les coulisse de la vie m'intrigue.

    thumb_up J'aime
  • Orely le 27/01/2023 à 19h03

    Bonsoir,
    Une bd sur le sens de la vie, sujet au combien pertinent... Et si le sens de la vie c'était aussi de savoir se poser avec une bonne bd à lire un dimanche après midi ? Alors, oui, je participe :-)
    Bonne chance à tous

    thumb_up J'aime
  • J G le 27/01/2023 à 18h57

    Après avoir découvert la travail de l'artiste par cette interview, je serais ravi de découvrir l’œuvre.

    thumb_up J'aime
  • Cachou et ses curiosités le 27/01/2023 à 18h55

    Je tente... peut-être que cette bd me fera prendre conscience que je passe à côté de ma vie...

    thumb_up J'aime
  • Matatoune le 27/01/2023 à 18h53

    Très envie de découvrir cet album et ce qui va bouleverser la vue de François.
    Merci d'avance
    Bien cordialement

    thumb_up J'aime
  • Ganou89 le 27/01/2023 à 18h50

    Je ne connais pas du tout Joris Mertens mais j'ai très envie de découvrir François et sa ville pluvieuse et surtout "Alain qui n'est pas très malin" :-)

    thumb_up J'aime
  • gilles tailliandier le 27/01/2023 à 18h50

    j'ai lu les 2 premières BD de cet auteur et j'ai adoré, j'ai donc hâte de découvrir la nouvelle
    je suis ravi de participer et j'espère être tiré au sort

    thumb_up J'aime
  • Corinne Verry le 27/01/2023 à 18h49

    Je suis enthousiasmée par cet interview ! Les références à Kafka, mais aussi à Gibrat (que j'adore), au cinéma des années 70... Le discours, la forme graphique, le sujet (un homme "dans les coulisses de la vie") tout me plaira, j'en suis sûre, dans cet album. Je tente ma chance !

    thumb_up J'aime
  • Martine Cordion le 27/01/2023 à 18h46

    Bonjour je suis très intriguée par la sensibilité et la pudeur de cet écrivain BD
    Martine

    thumb_up J'aime
  • Amelielit le 27/01/2023 à 18h38

    Bonjour. Je participe car la place laissée au silence dans le livre m'interpelle et attise ma curiosité.

    thumb_up J'aime
  • Sophie Scuto le 27/01/2023 à 18h30

    J’aimerais beaucoup découvrir ses îles de dialogues et sa mer d’images…

    thumb_up J'aime
  • jubier le 27/01/2023 à 18h30

    hate de découvrir dans cette Bd Nettoyage a sec de Joris MERTENS ou la vie dans la ville est pleine d imprevus pour Francois ; merci si je suis tiré au sort !!!

    thumb_up J'aime
  • Isa Pouteau le 26/01/2023 à 19h21

    Je participe avec plaisir car j'avais adoré Béatrice et j'ai très envie de me replonger dans l'univers de Joris Mertens que je trouve passionnant.
    Merci pour cette belle opportunité.

    thumb_up J'aime
  • anne lise loubiere le 26/01/2023 à 10h55

    Bonjour, j'ai très envie de découvrir cet album car il me fait penser au roman l'enquête de Philippe Claudel que j'ai adoré.

    thumb_up J'aime
  • LivréeAElleMême le 26/01/2023 à 10h38

    Contrairement à l'artiste, je n’aime pas la mélancolie, mais découvrir comment il peint des gens de tous les jours, qui s’agacent pour les petites choses de la vie... Oui, je le veux. Envie de découvrir son travail vu qu'il vient du monde du cinéma et admirer comment il passe, pour reprendre ses mots, 'des « îles de dialogues » et une mer d’image'.

    thumb_up J'aime
  • catherine a le 26/01/2023 à 09h35

    Bonjour, la couverture m'attire beaucoup et cette phrase de l'entretien "A l’instar de la ville dans mes deux premières BD, je voudrais que ce contexte industriel détermine beaucoup les gens qui y travaillent.". Je tente donc ma chance même si je lui suis pas une grande lectrice de Bd. Une occasion d'essayer.

    thumb_up J'aime
  • Joker le 25/01/2023 à 21h58

    Bonjour, je tente ma chance pour le travail de cet auteur qui m'intriguait déjà pour sa première BD, tant pour son graphisme magnifique que pour les sujets abordés et sa manière de les traiter.

    thumb_up J'aime
  • EdwigeL le 25/01/2023 à 20h32

    Le graphisme de "nettoyage a sec" à l'air juste incroyable... Le sujet abordé, qui touche beaucoup d'entre nous, a l'air, d'après l'interview, de mener de front humour et réalité crue.
    Merci pour cette découverte, j'espère faire partie des chanceux qui recevront un exemplaire !

    thumb_up J'aime
  • La roulotte de Margotte le 25/01/2023 à 20h08

    Bonjour,

    J'aimerais beaucoup lire et chroniquer "Nettoyage à sec". Découvrir le travail de Joris Mertens me tente depuis longtemps car j'en ai entendu beaucoup de bien. Je suis attirée par les splendides illustrations de l'auteur mais aussi par le thème de la solitude.
    Merci beaucoup par avance !

    thumb_up J'aime
  • Cazoocazoo le 25/01/2023 à 18h20

    J'aime bien la BD quand elle ne se cantonne pas dans l'humour. Ça semble vraiment le cas dans cet album.
    Je tente ma chance.

    thumb_up J'aime
  • Pilly le 25/01/2023 à 18h11

    Je tente ma chance, car je suis très curieuse de savoir ce qu'il va se passer pour cet anti-héros, écrasé par le quotidien et la solitude. La vie qu'il avait rêvée va-t-elle enfin commencer ?

    thumb_up J'aime
  • Souris78 le 25/01/2023 à 11h39

    Bonjour, J'aimerais remporter cette BD qui me tente par le sujet fort exprimé à travers les vignettes, les planches de BD, qui touche énormément de personnes sur la planète !!

    thumb_up J'aime
  • ziggy le 25/01/2023 à 11h11

    Bonjour et merci pour ce nouveau jeu/concours,
    Je participe afin de tenter de gagner cette BD "Nettoyage à sec" de Joris Mertens.
    Ce qui me donne envie ,d'après cette interview, est tout d'abord le graphisme soigné et poussé dans le moindre détail et le fait que le personnage principal est "un monsieur tout le monde" qui évolue dans" les coulisses de la vie", comme bien d'autres.
    De plus , l'une de mes bonnes résolutions 2023 est de sortir de ma zone de confort et de lire de bonnes BD mais le choix est tellement vaste pour une néophyte que je vais faire confiance à Lecteurs.com pour me guider.
    Belles lectures à toutes et à tous et bonne chance.

    thumb_up J'aime
  • Fanny C. le 25/01/2023 à 09h50

    Le sujet de la BD me plait: le temps qui passe, l'attente et le rêve d'une vie meilleure alors qu'il faudrait saisir la vraie vie, réelle, présente.

    thumb_up J'aime
  • MLC le 25/01/2023 à 08h26

    Je participe volontiers pour cette BD dont le sujet me semble prometteur: un homme au quotidien morne dont il rêve de s'échapper... Un sujet assez universel finalement pour ceux qui sont liés par les contraintes du travail et de la vie moderne!

    thumb_up J'aime
  • JuanGarciaMadero le 25/01/2023 à 06h54

    Excellente interview ! Entre les influences cinématographiques et la splendide couverture de sa BD, je retiens notamment la belle phrase de Joris Mertens : "Mais pendant qu’on en rêve, la vie passe". Rien que pour elle j'ai envie de tenter ma chance et de découvrir ce "Nettoyage à sec" !

    thumb_up J'aime
  • danielle Cubertafon le 24/01/2023 à 22h39

    J ai bien envie de découvrir cette BD que du plaisir le thème est très interessant

    thumb_up J'aime
  • Romain Ambrosini le 24/01/2023 à 22h27

    Merci pour l'interview très intéressante qui a relevé mon intérêt pour cet album.

    À vrai dire, je n'avais pas trop adhéré à "Béatrice". Peut-être en effet son côté court métrage - muet qui m'avait laissé un goût de "tout ça pour ça"...
    Je jetterai un oeil curieux sur l'album en librairie, histoire d'en savoir plus sur mon envie.
    Pour le moment, je reste encore sur la réserve, et je ne vais donc pas participer à ce concours.
    Et dans quelques jours, quand je serai en librairie, j'en viendrai probablement à regretter ce choix !?
    Mais il faut de la conviction, et j'avoue je n'en ai pas assez pour le moment...

    thumb_up J'aime
  • Maitre_Bruce le 24/01/2023 à 17h55

    Une bien belle interview. Et c'est surtout pour son côté graphique que j'aimerai découvrir cette œuvre. Et voir ses personnages parler! :) Je ne suis pas un grand fan des bd muettes, ouf!

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 24/01/2023 à 16h53

    Bonsoir, cette bande dessinée a l'air magnifique, émouvante cinématographique originale ! ...j'aime beaucoup l'entretien qui m'a très envie de découvrir cet auteur aux multiples talents et son univers incroyable !

    thumb_up J'aime
  • Regine Zephirine le 24/01/2023 à 16h49

    J'ai bien envie de découvrir le monde illustré de Joris Mertens, faire la connaissance de son personnage François et découvrir ce qui va basculer dans sa vie terne. La couverture est super, on a envie de se plonger dans cette histoire et découvrir ce qu'il y a sous les pavés.

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com