Il paraît que… Les jeunes n’aiment pas lire ?

mardi 18 septembre 2018

Attention aux idées reçues, voici des chiffres qui font réfléchir !

Il paraît que… Les jeunes n’aiment pas lire ?

On entend souvent dire que les jeunes n’aiment pas (ou plus) lire, que seuls les écrans les intéressent, qu’ils ne prennent plus le temps...

Sur quoi s’appuient ces affirmations ?

Pas grand-chose à vrai dire, une impression, un ouï-dire, parfois un constat personnel mais dont on sent bien qu’il ressemble à une généralisation hâtive.

 

La vérité dans tout ça ?

Elle est bien plus complexe et riche d’enseignements dès lors qu’on s’intéresse dans le détail à l'étude Ipsos consacrée à ce vaste sujet.

Dans l’animation ci-dessous, nous vous proposons de découvrir des chiffres-clés qui vont certainement remettre en cause certains préjugés, et pourraient même diffuser une certaine dose d’optimisme !

 

Source : Ipsos

 

Bien sûr, il faut en permanence veiller à préserver et développer ce précieux temps de lecture, alors partagez avec nous vos conseils pour inciter les plus jeunes à lire... et faites-nous part de vos découvertes pour tous les âges !

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Il paraît que"

Commentaires

  • tatibibibi le 28/09/2018 à 13h16

    Partant du principe qu'il est difficile de faire abstraction des lectures imposées à l'école, je dois avouer que celles-ci m'ont permis de découvrir certains auteurs, que je n'ai pas fprcément recherchés par la suite, mais dont je peux au moins parler aujourd'hui en (petite) connaissance de cause, sans me cantonner au "j'aime" ou "j'aime pas" non étayé ! J'ai lu Proust, Balzac..... qui n'ont pas été pour moi une révélation, même si l'on est obligé, en toute objectivité de reconnaître leur immense talent ... Au programme collège de ma fille, il y a de cela plusieurs années, on trouvait Amélie Nothomb et Mary Higgings Clark !!! Bon..... !!!??!...Les jeunes seraient-ils incapables de viser...un peu plus haut ??? J'ai été élevée au Lagarde et Michard, on étudiait des extraits d'oeuvres de différentes époques et l'on s'ouvrait à des tas d'auteurs... propulsion vers des choix personnels ensuite....
    Essentielle aussi me semble-t-il, la lecture faite aux enfants dès le plus jeune âge..... approche cooconing de la lecture !! ....et ça marche !!
    en résumé, je ne pense pas que les jeunes soient hermétiques à la lecture ! une bonne panne de smartphone et tout rentrerait dans...l'ordre !!.....

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Sophie Wag le 21/09/2018 à 22h50

    Lisons des livres à haute voix à nos enfants, la magie opère toujours!

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Fanfan La Tulipe le 21/09/2018 à 22h16

    Et bien moi, j'ai adoré lire grâce à l'école qui m'a fait découvrir de beaux textes!

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Vinie DUPUIS le 21/09/2018 à 19h29

    Mon fils de 11 ans est un grand lecteur !
    Mais il déteste qu'on lui impose des lectures donc forcément les livres qu'il doit lire pour le collège l'ennui... Et pourtant à la maison, il est toujours un livre à la main :)
    Je pense que c'est comme tout : ils marchent à l'exemple. Son père et moi lisons beaucoup et donc il reproduit. Et quel plaisir pour lui que nous ayons parfois les mêmes lectures (par exemple Harry Potter ou Eragon) pour pouvoir en discuter ensemble :)
    C'est important de faire de la lecture un partage :)

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Océane Dumartin le 21/09/2018 à 17h52

    Je crois que ce qui dessert grandement la lecture auprès des jeunes, c'est le nombre astronomique de lectures obligatoires que l'on nous force à ingérer puis à décortiquer du primaire au supérieur ! Je suis tombée dans le bain de la lecture très, très jeune (en fin d'école élémentaire !), et j'ai beau lire entre un et sept (la marge est grande !) romans par mois, j'ai toujours été (et je suis encore aujourd'hui en vérité) du genre à bouder les lectures obligatoires pour les cours... les bouquins à lire pour les cours que j'ai réellement lus doivent se compter sur les doigts d'une main, sachant que j'ai passé un bac littéraire et que je suis en licence de littérature étrangère... Bref, autant dire que la plupart sont à tout jamais restés non-lus dans mes bibliothèques ahah. Malheureusement, on donne beaucoup de choses à lire mais on le transforme en corvée, il faut lire puis expliquer à la façon de "ici, avec cette [figure de style], l'auteur a voulu dire que [explication quelconque bien souvent tirée par les cheveux]", ça en devient presque risible ! La lecture prend tout de suite des airs de devoir et non plus de plaisir, et comme tout ce qui est trop studieux est trop intello, bah forcément... "J'aime pas lire", "Lire c'est ennuyant"... Même si tout compte fait, je dirais que la lecture, c'est comme en amour : il faut attendre la grande rencontre... Et rien n'empêche quelque Cupidon de s'en mêler ! ;)

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Perle P le 21/09/2018 à 14h45

    Personnellement j'ai détesté lire pendant très longtemps à cause de l'école et des lectures imposées. C'est seulement quand je n'ai plus eu cette constante obligation de lire des choses qui ne m'intéressaient absolument pas que je me suis moi même intéressée à la lecture.
    Je pense qu'il faut prendre la peine d'apprendre à connaître ce que chaque personne aime comme sujet ou thématique avant de lui proposer des livres qui pourraient leur plaire.

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Forum

Afficher plus de discussions