Et si on se posait avec un bon livre en abandonnant Facebook !

mercredi 28 février 2018

Et si on se posait avec un bon livre en abandonnant Facebook !

Aujourd’hui, mercredi 28 février, c'est la Journée mondiale sans Facebook. Les 2,13 milliards d'utilisateurs actifs sont invités à oublier ce réseau social et pourquoi pas tous leurs réseaux sociaux ! Le but de cette journée est de lutter contre la cyberdépendance. En effet, nous passons plus de 1h30 par jour sur les réseaux sociaux.

Et si nous consacrions ce temps à lire un bon livre ? Posez votre smartphone, éteignez votre ordinateur (lisez cet article jusqu'au bout quand même !) et ouvrez un livre.

Pour vous aider, nous vous avons concocté une liste des romans de la rentrée de janvier qui nous ont séduits.

 

  • Quand ces auteures qu’on aime tant nous émeuvent

    • Couverture du livre « Où passe l'aiguille » de Veronique Mougin aux éditions Flammarion

      Où passe l'aiguille de Veronique Mougin

      Avec Où passe l'aiguille, Véronique Mougin évoque la mort, les camps, la souffrance. Mais c'est pour mieux dire aussi tout ce qui est si beau après, la vie, l'espoir, la renaissance de ceux qui n'ont jamais perdu la foi en l'homme.
      Un immense roman d'optimisme et d’humanité.

    • Couverture du livre « Une longue impatience » de Gaelle Josse aux éditions Noir Sur Blanc

      Une longue impatience de Gaelle Josse

      Une histoire de femme, d'épouse, de mère. Une si longue absence, une si longue impatience, tant de douleur, mais la puissance d'une écriture ciselée comme un diamant.
      Gaëlle Josse sait trouver les mots juste pour écrire l'histoire de cette femme qui nous émeut, pour ce roman qui ne laisse pas indifférent.

  • Toujours aussi étonnant cet auteur !

    • Couverture du livre « Faire mouche » de Vincent Almendros aux éditions Minuit

      Faire mouche de Vincent Almendros

      Vincent Almendros, nous l'avions tant aimé avec Un été ce roman qui nous a fait vibrer bien au-delà d'un été.
      Il nous revient avec ce court roman d'un homme qui le temps d'un week-end retrouve sa famille, avec une amie qui devra jouer le rôle de sa compagne. Et si tout n'était qu'apparence ? Et si tout était beaucoup plus complexe qu'il n'y parait ?
      On aime le talent, la maitrise, d'un auteur qui sait nous mener au suspense et à une fin pas du tout annoncée.

  • Et si on allait voir du côté des premiers romans ?

    • Couverture du livre « Les déraisons » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

      Les déraisons de Odile D' Oultremont

      Adrien et Louise s'aiment, d'amour fou, de folie douce et de déraisons...
      Jusqu'au jour où Adrien, suite à une restructuration dans son entreprise, se retrouve placardisé au fond d'un couloir...
      Jusqu'au jour où Louise découvre qu'un cancer la ronge et peu à peu va lui ôter cette vie, cette folie, qu'elle partage avec son fol amour.
      A la façon d'un Olivier Bourdeault ou d'un Boris Vian, on aime ce brin de folie colorée qui émerge de ces lignes où la douleur et la folie cachent un profond chagrin et un si grand désespoir.

    • Couverture du livre « Éparse » de Lisa Balavoine aux éditions Lattes

      Éparse de Lisa Balavoine

      Ce premier roman-là, c'est Virginie, lectrice, qui vous en parle le mieux : "Un singulier et bouleversant roman où on trouve "la sueur, la moelle, le sang. Le beau et le sale. Ce qui brûle là, au-dedans, le vivant". J’ai aimé ce livre pour son originalité et sa folie. Je le conseille à tous ceux qui aiment être surpris et emportés par un style direct et franc."

      Avouez que c'est terriblement tentant, qu'en pensez-vous ?

    • Couverture du livre « Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman aux éditions Gallimard

      Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

      Violaine Huisman nous en parle avec les mots de l'amour, celui d'une fille pour sa mère. Une mère tellement belle et tellement désespérée, fantasque, aimante, folle et magnétique à la fois.
      Voilà un premier roman qui parle souffrance et folie, enfance et maturité, qui évoque à la fois sans pudeur et avec une grande retenue cette femme que la folie a rendue autant "Fugitive" que "Reine". Une découverte, et une auteure à suivre !

Et vous, que pensez-vous faire de votre journée sans Facebook ?

Mais dites-nous tout, quels livres avez-vous envie de nous conseiller ?

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Commentaires

  • Catherine Monneraye le 02/03/2018 à 13h29

    Pas de Facebook et pourtant j'aie moins de 40 ans. Ultra-connectée sur l'actualité du monde, de ce qui me passionne et me fait vibrée, cet outil semble être une vitrine géante de qui mieux mieux !!! Juste une vue de l'extérieur, ne me criez pas dessus !!! Echanger, discuter ... ces échanges sont plus riches et véritables en présence.. Bref, je lis, beaucoup, tous les jours, un peu ... Cette musique des mots me berce, m'enchante et m'emmène si vite dans sa douceur.

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Colette LORBAT le 01/03/2018 à 19h31

    Cinq petits-enfant à la maison et FB prend encore moins de place. Je confirme, Une longue attente de Gaëlle Josse est un superbe livre. Chronique à venir

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Claudia Charrier le 01/03/2018 à 13h02

    C'est vrai que j'y passe trop de temps, même si je lis beaucoup, cela prend une partie de mon temps libre. Mais grâce aux réseaux sociaux, nous pouvons échanger nos goûts littéraires mais aussi établir des listes de romans à lire, connaitre, partager, discuter et participer...c'est un formidable atout, il faut juste bien l'employer. Cela ne remplacera jamais le bonheur de tenir un livre dans ses mains mais c'est une ouverture sur le monde, et notamment sur le monde du livre.

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Veronique Donard le 01/03/2018 à 11h35

    Facebook
    on devrait faire plusieurs jours de la semaine sans Facebook
    la seule utilité de Facebook, c'est la messagerie
    je suis en lien avec ma famille par ce biais
    c'est pratique et instantané
    pour le reste, c'est un vrai fatras qui n'apporte aucun intérêt

    thumb_up J'aime flag Signalez un abus
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Où trouver « Fugitive parce que reine » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com