Essais, récits, docs, du rire et du sérieux : La non-fiction sous le sapin

jeudi 19 décembre 2019

Les 10 essais de l'année qui vont pimenter vos cadeaux de Noël

Essais, récits, docs, du rire et du sérieux : La non-fiction sous le sapin

Et si on offrait des essais ?

D’abord, c’est souvent le cadeau qui plaira aux pères, amis et maris alentour, ensuite ce serait dommage de passer à côté des excellentes publications, sorties en cette fin d’année, et qui vont secouer le sapin, on vous le garantit.

Il y en a pour tous les goûts ou presque, de l’essai politique au petit livre poétique en passant par la philo, l’humour grinçant ou l’enquête.

A suivre, dix ouvrages dont vous parlerez, débattrez et que vous partagerez en famille et entre amis, on en prend les paris.

  • Parodique

    • add_box
      Couverture du livre « Game of trolls ; une parodie l'odieux connard » de L'Odieux Connard aux éditions Bragelonne

      Game of trolls ; une parodie l'odieux connard de L'Odieux Connard

      On connaît les posts et vidéos férocement drôles et créatives de l’Odieux connard sur internet. A ce talent, Julien Hervieux, qui doit être le pseudonyme de l’Odieux, ajoute celui d’expert en parodies de films.
      Ici, c’est la première saison de Game of Thrones qui est passée à la moulinette de sa causticité et d’un esprit de synthèse très désinhibé.
      Voilà le livre à offrir aux plus récalcitrants de la lecture, qui ont aimé ou détesté la série Game of Thrones.

  • Déjanté

    • add_box
      Couverture du livre « Manuel d'education punk - la magie de noel » de Elia aux éditions Flammarion

      Manuel d'education punk - la magie de noel de Elia

      Un concentré complètement barré du consumérisme et des dérives communautaires présenté comme un livre pour enfant : cet opuscule propose des images naïves d’une famille qui s’apprête à fêter Noël puis à accompagner le père Noël dans ses pérégrinations.
      Le texte, lui, est lapidaire et brutal, flirtant avec l’absurde des situations contemporaines.
      C’est juste, excessif aussi, largement déjanté, mais ça fait mouche, immanquablement.

  • Solidaire

    • add_box
      Couverture du livre « La force d'une idée ; l'idée de justice sociale » de Alain Supiot et Alfred Fouillee aux éditions Les Liens Qui Liberent

      La force d'une idée ; l'idée de justice sociale de Alain Supiot - Alfred Fouillee

      Les temps appellent à réhabiliter Alfred Fouillée, qu’on surnomme sans doute un peu vite le Nietzsche français, et qui a théorisé l’élitisme républicain à la fin du XIXe siècle.
      La Force d’une idée est l’introduction d’Alain Supiot à L’Idée de justice sociale de Fouillée. Dans le long préambule de ce court livre, le juriste, titulaire de la chaire de droit au Collège de France, met en scène les différentes acceptions qui ressortissent de la justice sociale et les doctrines s’y opposant depuis deux siècles. Il invoque Hayek, Spencer, Rawls, Proudhon ou Walzer.
      C’est très éclairant, accessible et fondamental.

  • Historique

    • add_box
      Couverture du livre « Le projet ; la stratégie de conquête et d'infiltration des Frères musulmans en France et dans le monde » de Emmanuel Razavi et Alexandre Del Valle aux éditions L'artilleur

      Le projet ; la stratégie de conquête et d'infiltration des Frères musulmans en France et dans le monde de Emmanuel Razavi - Alexandre Del Valle

      Le salafisme, le wahhabisme et autres dérives sectaires de l’Islam sont empoignées à bras le corps par un duo qui connaît son affaire.
      A partir des enquêtes de terrain d’Emmanuel Razavi et la contextualisation historique d’Alexandre Del Valle, le livre, volumineux, brosse le portrait de la Confrérie, cette organisation qu’on nomme aussi les Frères musulmans ainsi que le dessein panislamique qui l’anime.
      Le Projet sort des frontières françaises pour s’intéresser à un mouvement global et politique qui correspond aussi à l’effondrement des idéaux après 1989.
      C’est extrêmement documenté, ça fait un peu peur, mais c’est passionnant.

  • Ambitieux

    • add_box
      Couverture du livre « Slow démocratie » de David Djaiz aux éditions Allary

      Slow démocratie de David Djaiz

      Reprendre le contrôle de nos démocraties européennes, flashées en plein excès de vitesse libéral, et pour cela, redéfinir l’idée et le contenu de ce qu’est une « nation », terme confisqué par les extrêmes, en recréant du lien et de la solidarité, telle est la proposition de David Djaïz, un haut fonctionnaire de 29 ans qui s’annonce déjà comme un surdoué de la politique.
      Slow démocratie est un essai audacieux et remarquable, « time to market », qui répond à l’archipélisation de la société décrite par Jérôme Fourquet.

  • Philosophique

    • add_box
      Couverture du livre « Plaidoyer pour l'universel » de Francis Wolff aux éditions Fayard

      Plaidoyer pour l'universel de Francis Wolff

      Plus accessible qu’il n’y paraît, cet essai du philosophe, professeur émérite à Normale Sup de Paris, est salutaire dans un monde où l’idée d’humanité et d’universalité recule, quand l’émergence des particularismes et des revendications communautaires de toutes sortes amène la défaite ou même l’impossibilité de tout débat démocratique.
      Ce Plaidoyer pour l’universel analyse les fondements de l’éthique humaniste et redonne sens à la notion de droits de l’homme, galvaudée, en replaçant la raison au centre du processus de pensée. Un livre irénique, particulièrement important et opportun.

  • Percutant

    • add_box
      Couverture du livre « Bloc contre bloc ; la dynamique du macronisme » de Jerome Sainte-Marie aux éditions Cerf

      Bloc contre bloc ; la dynamique du macronisme de Jerome Sainte-Marie

      C’est par le Marx du 18 brumaire de Louis Bonaparte, que le sondeur et théoricien Jérôme Sainte-Marie reprend les éléments de la situation sociale française pour en comprendre les enjeux. Et c’est brillant.
      Dans un texte passionné qui ne laisse la place à aucune interprétation ou approximation, il éclaircit la problématique d’une société française recomposée selon lui en deux blocs, le bloc élitaire et le bloc populaire.
      A lire pour comprendre ce qui se passe dans les rues depuis quelques mois, et envisager la suite.

  • Politique

    • add_box
      Couverture du livre « Recomposition » de Alexandre Devecchio aux éditions Cerf

      Recomposition de Alexandre Devecchio

      Les populismes sont-ils les fossoyeurs ou les sauveurs de la démocratie ?
      Alexandre Devecchio, responsable du FigaroVox, pose la question dans un essai qui fait un état des lieux impitoyable sur l’état des mégalopoles et la montée des populismes, qu’il ne stigmatise pas mais analyse dans un contexte historique, migratoire et économique.
      Un ouvrage qui démontre, sans conteste, qu’il ne sera pas possible d’imaginer une démocratie sans le peuple, sans une réconciliation entre la France d’en haut et la France d’en bas.

  • Mondain

  • Poétique

    • add_box
      Couverture du livre « J'ai du vous croiser dans Paris » de Fanny Saintenoy aux éditions Parole

      J'ai du vous croiser dans Paris de Fanny Saintenoy

      Le livre délicieux que voilà !
      Petit objet élégant, courtes histoires qui ont pour point central la vie, les parfums, les couleurs d’un Paris tendrement aimé par l’auteur. Des tranches de vie se succèdent, des histoires interrompues comme par un sourire. Derrière le « je » qui raconte, il y a un gardien de musée qui n’arrive pas à prendre sa retraite, une femme qui part accoucher seule, un papa poule angoissé, un enfant, ou encore un étudiant qui écoute une conversation.
      Fanny Saintenoy a creusé Paris jusque dans ses replis pour y faire naître le vertige fugace des moments de solitude, ces instants de bascule, le temps qui s’arrête dans un détail, des instantanés ordinaires qui figeront  la mémoire pour toujours.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Evénements et fêtes"

Commentaires

Forum

Afficher plus de discussions