Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

"Dans la rue de l'école", un roman sur la mixité sociale...

Un roman dans lequel l'empathie s'active dès les premières pages

"Dans la rue de l'école", un roman sur la mixité sociale...

Dans la rue de l'école d’Anouk F (Cherche Midi), Violaine Belouard, un des membres du Cercle livresque nous livre sa chronique pour vous faire découvrir ce très beau roman.

 

Dans la rue de l'école pourrait être un roman facile à lire, facile à imaginer. Pour la plupart d'entre nous, on vit dans un logement avec des voisins, des gens un peu plus loin. On parle, on est poli, ou pas. Mais l'humain reste là. Alors dans ce roman, c'est ce lien qui est disséqué. Ce sont les différentes façons de vivre qui sont explorées et qui amènent à réfléchir. Entre ceux qui vivent dans leur maison de "riche" avec tout le confort et ainsi le luxe de pouvoir regarder de haut ceux qui vivent dans l'immeuble d'à-côté, c'est tout un pan de la société que l'auteure évoque.

On s'attache aux différents personnages car ils sont tous remplis d'une volonté de vivre, de ne pas rester seuls. Alors même que certains s'isolent volontairement, d'autres cherchent juste à nouer des liens. J'ai trouvé ce roman bien écrit et très parlant, il s'adapte à toutes les situations et ne laisse personne au bord du chemin. Il met en avant les petites habitudes créées et qui permettent de s'intégrer, de s'ancrer dans un lieu. 

 

Il est difficile de s'extraire de son quotidien et parfois ce sont ceux qui sont autour qui arrivent à nous faire prendre de la distance, à imaginer que d'autres univers sont possibles et compatibles avec la vie quotidienne. Et puis il y a les malheurs qu'on essaie de cacher et qui finissent par transpirer par les murs. Difficile de rester insensible aux enfants présents dans l'histoire. On sent qu'ils sont l'âme des lieux pour la plupart et surtout ils ont l'innocence de l'enfance pour nous faire comprendre que les barrières que nous avons envers les autres ne sont que du fait des adultes. 

Un roman utile et dans lequel l'empathie s'active dès les premières pages.".

 

© Violaine Belouard

 

Vous avez aimé cette chronique qui vous a donné envie de lire Dans la rue de l'école ?

N’hésitez pas à suivre ce membre du Cercle livresque, pour découvrir de nouvelles lectures.

Retrouvez, aussi, toutes les chroniques du Cercle livresque dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires (2)