Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

"Brillant comme une larme", une histoire passionnante…

mercredi 30 septembre 2020

A la découverte de Raymond Radiguet et du Paris artistiques des années 20

"Brillant comme une larme", une histoire passionnante…

Fiz, un des membres du cercle livresque a chroniqué pour nous Brillant comme une larme de Jessica Nelson (Albin Michel).

 

Ce roman est celui de la vie courte et singulière de Raymond Radiguet, écrivain français du début du 20eme siècle. Jessica Nelson nous entraîne dans la période de l’après 1ère guerre mondiale et nous décrit les bouillonnants quartiers artistiques parisiens.

Avec une écriture limpide et très vivante, l’auteure nous livre une histoire passionnante en faisant intervenir nombre d’artistes, écrivains, musiciens, tout le Paris artistique de l’époque.

 

On imagine bien que dans ces années 20, au sortir de quatre années épouvantables de guerre, le « lâcher-prise » était répandu, que les fêtes se réinventaient, les intellectuels renaissaient. C’est ainsi qu’est né le « dadaïsme ». En peinture, on défendait déjà le « cubisme », tel que le faisait André Salmon., poète, journaliste, romancier et critique d’art.

Dans ce roman, on trouve aussi Modigliani, sa vie de couple tumultueuse et Picasso, ici portraitiste. Ce dernier était curieux de découvrir ce qui se cachait derrière Raymond Radiguet dont tout Paris parlait, certain(e)s avec enthousiasme, d’autres très critiques. On imagine bien qu’un jeune homme ambitieux, qui ne manque pas d’audace, et qui se targue de devenir écrivain à moins de vingt ans ne fait pas l’unanimité dans le milieu intellectuel / artistique. Ce livre est un rappel de ce qu’a pu être Paris dans les années 20.

 

Je crois aussi qu’on ne pouvait pas écrire un roman sur Raymond Radiguet sans parler de Jean Cocteau, qui fut son ami, son mentor, celui qui, avec sa grande sensibilité a contribué à la naissance de cet écrivain, et qui, sans doute, s’en est voulu de son inefficacité à l’empêcher de sombrer dans l’alcool et l’opium.

Ce roman nous conte admirablement la vie d’un personnage hors du commun, écrivain éphémère qui a atteint son objectif, celui d’être passé à la postérité.

 

Merci à Lecteurs.com de m’avoir permis de découvrir ce livre magnifique.

 

© Fiz

Vous avez aimé cette chronique qui vous a donné envie de lire Brillant comme une larme ?

N’hésitez pas à suivre ce membre du Cercle livresque, pour découvrir de nouvelles lectures.

Retrouvez, aussi, toutes les chroniques du Cercle livresque dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque"

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Commentaires (2)