Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Alicia Jaraba, pour "Celle qui parle" : « La Malinche était une survivante qui a utilisé le seul outil qu’elle avait. »

La jeune autrice espagnole nous raconte le parcours d'une femme qui a joué un rôle clé dans la conquête de l'Amérique

Alicia Jaraba, pour "Celle qui parle" : « La Malinche était une survivante qui a utilisé le seul outil qu’elle avait. »

Il suffit de parcourir les avis des lecteurs et lectrices de ce site sur Celle qui parle pour comprendre à quel point le premier roman graphique d’Alicia Jaraba est une réussite totale. L’autrice espagnole y raconte l’histoire de Malinalli, alias « la Malinche », fille d’un chef de clan d’Amérique centrale au XVIe siècle. La jeune femme, vendue comme esclave, deviendra finalement l’interprète du conquistador Hernán Cortés, jouant un rôle clé dans la conquête de l’Amérique. La dessinatrice et scénariste est parvenue à donner à cette femme au destin tragique une dimension que l’Histoire lui avait refusée, rendant la Malinche à la fois étonnante, complexe et humaine.

Nous avons eu la chance d’interviewer Alicia Jaraba lors de la toute dernière édition du festival Quai des Bulles à Saint-Malo. L’autrice a répondu à toutes nos questions, éclairant ainsi le parcours de son héroïne mais aussi la conquête et de la colonisation de l’Amérique.

 

Entretien avec Alicia Jaraba pour Celle qui parle : « La vie de la Malinche a été une malédiction »

- La Malinche a joué un rôle important dans la conquête espagnole d’une partie de l’Amérique. Comment vous êtes-vous lancée dans ce récit consacré à une personnalité relativement méconnue du public francophone ?

Je connaissais déjà un peu le personnage. J’aime l’Histoire et quand il y a une femme impliquée, cela attire particulièrement mon attention. A l’été 2019, j’ai acheté un livre d’occasion qui s’appelait justement Malinche et que j’ai lu lors d’un voyage effectué seule au Costa Rica. C’était l’endroit parfait pour découvrir toute l’histoire de la Malinche.

Ce qui m’a attirée chez elle, c’est que sa force était dans les langues. J’ai fait des études de langues et j’ai adoré ça : les langues, la communication face au conflit, à la guerre… Le personnage m’a aussi fascinée car elle est très polémique dans l’histoire du Mexique, étant considérée comme une traîtresse qui a collaboré avec les Espagnols. Mais en tant qu’autrice et même que lectrice, je me suis demandée à quel point elle avait eu le choix. C’était une survivante et elle a utilisé le seul outil qu’elle avait pour se sortir d’une situation qui n’était pas bonne. Elle avait été offerte aux conquistadors avec 19 autres femmes, comme esclaves… En tant que femme, j’ai pu m’identifier à elle et me demander comment j’aurais réagi à sa place.

 

- Vous venez d’aborder cet aspect ambivalent, puisque certains la considèrent effectivement comme une traîtresse. Dans votre roman graphique, on s’attache à elle car – même si elle est brillante et courageuse – on comprend qu’elle n’a pas choisi son destin et qu’elle est prisonnière d’une situation et d’une époque. En quoi sa figure nous parle-t-elle autant ?

Il y a d’abord le fait que ce soit une femme qui, jusqu’à un certain point, a un rôle politique. Au 16e siècle, c’est particulier, et c’est quelque chose que je voulais aussi mettre en valeur. Sa modernité pourrait être là. Mais en réalité j’ai essayé de ne pas en faire une histoire moderne - même si je suis une femme du 21e siècle et que c’est sans doute ma perspective. Je ne voulais pas en faire un personnage féministe car cela n’existait pas au 16e siècle et cela aurait été absurde.

Ce qu’elle avait, c’était un outil. La plupart des femmes de cette époque n’en avaient pas et ne pouvaient rien utiliser à part leur condition de femmes, pour se mettre avec un homme. Bien sûr, la Malinche a eu besoin du conquistador Hernán Cortés, mais lui aussi avait besoin d’elle. La relation était donc un peu moins verticale, mais si elle le restait.

 

- Est-ce parce qu’elle était une femme que son rôle a été minoré ?

Elle a peut-être été un peu ignorée du côté de l’historiographie espagnole parce que c’était une femme. Même Hernán Cortés, pour qui elle a été extrêmement utile, ne la mentionne qu’une fois dans ses lettres au Roi d’Espagne, alors que l’ouvrage est conséquent.

 

- Vous êtes passionnée par les langues et la linguistique. On dit parfois que « traduire, c’est trahir », qu’en pensez-vous ?

J’ai étudié le français et l’espagnol à l’université, ainsi que la littérature, et bien sûr, le traducteur peut s’emparer du message. Mais je préfère le voir de façon positive et me dire que traduire ou interpréter ne se limite pas aux mots. Il faut comprendre le message qui est derrière ces mots, qui est la personne qui émet le message et ce qu’il ou elle a dans la tête, à qui on s’adresse.

D’après ce que j’ai entendu lors de conférences de l’Université du Mexique, Malinalli savait comment s’adresser aux gens. Lorsqu’elle parlait à un cacique [NDLR : un chien indien d’Amérique Centrale], elle savait quel niveau de respect lui accorder. Elle avait été élevée dans une famille noble donc elle connaissait le vocabulaire adéquat. Avec les conquistadors espagnols, on raconte même qu’elle faisait des blagues, ce qui l’a aidée aussi. Je pense qu’elle avait une intelligence communicative très développée.

La Malinche connaissait bien le milieu indigène, les gens qui étaient sur place. Si Hernán Cortés avait eu un interprète d’origine espagnole mais qui parlait nahuatl [NDLR : la langue des Aztèques], la connaissance des gens auxquels il s’adressait n’aurait pas du tout été la même.

 

- Avec le recul, diriez-vous que cette maîtrise des langues était une bénédiction ou une malédiction pour la Malinche ?

Je pense que sa vie a été une malédiction. Elle est née dans une famille noble, mais les Mexicas conquéraient tout de façon très violente alors Malinalli a été donnée comme esclave alors qu’elle n’était même pas adolescente. Elle s’est donc retrouvée très jeune esclave des Mayas, dont elle ne parlait pas la langue. Et après, on l’a donnée aux Conquistadors…

Donc oui, on pourrait se dire que la connaissance des langues a été une sorte de bénédiction car elle lui a permis de survivre et de dépasser sa condition d’esclave, mais sa vie n’a vraiment pas été facile. Je n’aurais pas aimé être à sa place !

Malgré tout ce que j’ai lu et appris sur la Conquête et sur son rôle, je ne suis pas pour autant historienne et je ne me sens pas prête à donner un avis définitif. Mais je pense que c’était avant tout une survivante. Sur sa vie avant les conquistadors, il y a très peu de documents et donc beaucoup d’hypothèses.

Dans ce roman graphique, je raconte comment elle a été offerte aux Mayas parce que le nouveau mari de sa mère (son père était mort) voulait se débarrasser d’elle, qu’ils avaient un nouveau bébé qui était un garçon. C’est un point qu’un chroniqueur espagnol nous raconte parce que la Malinche le lui aurait dit. Il y a donc une base historique mais de nombreux historiens contestent cette version et estiment qu’elle pourrait être romancée.

 

- Au niveau graphique, vous jouez sur toute une gamme de tons qui varient au long du récit (ocre, rouge, couleurs sombres…) mais il y a aussi un très grand réalisme des personnages et des lieux. Comment s’est déroulé votre travail de recherche graphique ?

Si on veut représenter une époque particulière, il faut savoir comment les gens étaient habillés, à quoi pouvait ressembler un campement espagnol sur la côte… Il faut donc se documenter, mais il a aussi fallu que j'invente un peu. J’ai pu voir des vêtements de caciques dans les musées, et il y aussi une série Malinche qui est très juste et fidèle. Je me suis inspirée de tout cela, car bien évidemment les vêtements d’un cacique, d’un esclave ou d’un guerrier n’ont rien à voir. Les Mayas, les Aztèques ou les Mexicas ne s’habillent pas de la même façon et chez les Espagnols, la problématique est la même : un noble n’a rien à voir avec un valet. J’ai aussi beaucoup observé une BD qui s’appelle Le serpent et la lance. Hub y a réalisé une superbe recréation graphique de Tenochtitlan [NDLR : la capitale de l’Empire aztèque].

En ce qui concerne la palette graphique, j’ai essayé de faire en sorte qu’à chaque fois, la palette retransmette les émotions dont la scène a besoin. Il y a des scènes très rouges et très sanguinaires, alors que d’autres sont plus tranquilles et agréables. Les ocres, quant à eux, vont plutôt illustrer la sécheresse…

 

- Justement, avez-vous d’autres lectures à conseiller, ou qui vous ont inspirée ?

Graphiquement, j’ai beaucoup aimé Phoolan Devi, de Claire Fauvel, dont je me suis inspirée. Elle y raconte le parcours d’une figure féminine de l’histoire de l’Inde. J’ai adoré ce livre donc j’ai essayé de faire quelque chose d’un peu similaire.

Pour en savoir plus sur Malinche, il y a un livre qui s’appelle Malintzin, de Camilla Townsend [NDLR : non-traduit en français, uniquement disponible en anglais ou en espagnol]. Ce sont des recherches sur sa vie à elle, et pas sur les conquistadors. On trouve énormément de choses sur Hernán Cortés et la Conquête - et bien sûr j’en avais aussi besoin, mais je voulais plus d’informations sur la Malinche et ce n’était pas toujours évident d’en trouver. Enfin, il y a cette série mexicaine que j’ai mentionnée, Malinche, qui est disponible en espagnol sur YouTube.

 

« Il y a une vraie dualité

dans la façon de voir la Conquête en Espagne »

 

- Votre roman graphique est très riche mais la lecture resteextrêmement fluide et accessible, y compris sans doute pour un public adolescent. Etait-ce votre volonté dès le départ ?

Non, pas vraiment, je ne voulais pas faire une BD jeunesse et d’ailleurs il y a quelques scènes dures. Quand des parents me demandent, j’ai tendance à dire qu’on peut la lire à partir de 14 ans mais pas avant, car il y a notamment des viols. Donc je voulais éviter ce côté mais je crois que mon dessin reste « jeunesse », car j’ai fait de la BD jeunesse avant, comme dessinatrice. En fait, je reste incroyablement surprise en voyant l’éventail d’âges des lecteurs qui achètent ma BD. Il y a des lecteurs très jeunes, d’autres très âgés, des femmes comme des hommes… C’est une énorme satisfaction et je ne m’y attendais pas du tout !

Je voudrais aussi vous parler de quelque chose. A Madrid, il y a un chanteur très connu depuis les années 80 [NDLR : Nacho Cano, ancien du groupe Mecano], qui lance une comédie musicale qui s’appelle Malinche. Je n’aime pas du tout son discours. On y voit Malinche et Hernán Cortés qui sont très amoureux, très sexy, qui passent leur temps torses nus… Les chansons n’ont strictement aucune influence pré-hispanique : il n’y a rien de mexicain, ce n’est que de la pop actuelle. L’idée est de présenter la Malinche et Hernán Cortés comme les « parents du Nouveau Monde ».

Cela me fait de la peine car beaucoup de gens vont aller voir ce spectacle alors que pour moi, ce discours est tout simplement pro-colonial.

Il y a une vraie dualité dans la façon de voir la Conquête en Espagne, qui vient des blessures de la Guerre Civile et de la polarisation entre droite et gauche. Cela aboutit à des discours très opposés, et celui de cette comédie musicale est vraiment très à droite.

 

- Pouvez-vous nous parler de vos projets à venir ? On a vraiment hâte de découvrir ce que vous allez faire maintenant…

Celle qui parle m’a pris presque deux ans. La période de recherches a été particulièrement longue donc j’ai besoin de faire quelque chose de plus léger et de plus court. Cela n’aura rien à voir et c’est un roman graphique qui s’appellera Loin. C’est un road-movie sur la crise de couple, qui abordera le thème de la peur en liant cela à la métaphore de la plongée… Cela se passe à notre époque, donc pas de recherches à faire, à part sur les tenues de plongées, mais ça ira ! Ce sera plus court aussi, une centaine de planches.

 

- Rendez-vous en 2023 pour le découvrir ?

J’espère… mais alors plutôt en fin d’année !

Propos recueillis par Nicolas Zwirn

 

On aime, on vous fait gagner des exemplaires de Celle qui parle, d’Alicia Jaraba !

Tentez votre chance pour gagner des exemplaires de Celle qui parle, d’Alicia Jaraba, publié aux éditions Grand Angle.

Pour participer, dites-nous ce qui dans l'interview ci-dessus vous donne envie de découvrir cette bande dessinée !

N’oubliez pas que pour participer et poster votre commentaire, vous devez être connecté avec votre profil, et l'avoir complété avec au moins vos 10 livres préférés et quelques avis sur vos lectures. Attention, pensez à vérifier que vos coordonnées (nom, prénom, adresse) sont bien inscrites dans votre profil.

Vous avez jusqu'au 25 décembre.

 

Bravo aux gagnants ! Vous recevrez votre livre dans les prochains jours :

EdwigeL ; Sweetcactus

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Interviews"

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires (58)

  • diane_letel le 29/01/2023 à 19h57

    Bonjour, je participe à ce concours.
    J’ai vu l’autrice au festival de la BD.
    Cette BD m’intéresse et j’aimerais beaucoup gagné !
    Merci d’avance

    thumb_up J'aime
  • Evelyne Lucas le 22/12/2022 à 10h46

    Bonjour, je suis très curieuse de lire ce roman graphique, cet interview me donne envie d'en savoir beaucoup plus je participe avec plaisir

    thumb_up J'aime
  • DUPREZ le 21/12/2022 à 09h59

    bonjour, vient de lire l interview , je pense que mes ados vont apprécier ce roman graphique, , l histoire me parait fluide, et comme isa , l histoire de cette femme m attire comme un aimant, merci d a vance si la chance frappe a notre porte de bretagne, emmanuel et benjamin vous en remrcie par d avance, on crois les doigts bonnes fetes a toute l équipe de lecteurs;com KENAVO frederic

    thumb_up J'aime
  • Sophie Guérineau le 21/12/2022 à 07h52

    Prof d'histoire-géo et de lettres, je suis très intriguée par cet ouvrage qui me parle... Egalement sensible à ces femmes invisibilisées de l'histoire, j'ai très envie de découvrir ce roman graphique, qui a l'air magnifique graphiquement! Je croise les doigts! Bonnes fêtes de fin d'année à tous :)

    thumb_up J'aime
  • Sophie Guérineau le 21/12/2022 à 07h52

    Prof d'histoire-géo et de lettres, je suis très intriguée par cet ouvrage qui me parle... Egalement sensible à ces femmes invisibilisées de l'histoire, j'ai très envie de découvrir ce roman graphique, qui a l'air magnifique graphiquement! Je croise les doigts! Bonnes fêtes de fin d'année à tous :)

    thumb_up J'aime
  • Jetem le 19/12/2022 à 19h32

    J'adorerai lire cette BD pour l'histoire de ce personnage méconnu.
    Merci pour cette offre.

    thumb_up J'aime
  • VALERIE G le 16/12/2022 à 11h35

    Je ne connais pas cette auteure, le sujet m'intéresse et les images sont belles. Je tente ma chance

    thumb_up J'aime
  • EdwigeL le 14/12/2022 à 20h33

    Sans tomber dans le mélo, cette histoire semble retracer une partie du passé volontairement (ou non d'ailleurs) oubliée et le rôle que les femmes ont souvent du assumer, même contre leur gré.
    Le travail de recherches de la scénariste semble extrêmement abouti et doit permettre d'apporter une dimension presque réelle à cet album.
    J'ai hâte de découvrir ce roman graphique et j'espère faire partie des privilégiés qui le recevront dans leur boîte aux lettres !

    thumb_up J'aime
  • Azilis31 le 14/12/2022 à 15h38

    Je tente ma chance ! Ce qui me plaît c'est ce coté graphique très jeunesse ! Qui sera très contrasté avec les thèmes abordés qui peuvent être dur comme le viol d'après l'interview. J'aime ce coté rond, jeune en dessin sans que ça tombe dans le côté pré ado !

    thumb_up J'aime
  • Franco le 14/12/2022 à 13h49

    Je suis très curieux de découvrir le destin de cette femme qui a du faire preuve d'une incroyable adaptabilité....Je trouve le dessin également très beau.

    thumb_up J'aime
  • Gez78 le 13/12/2022 à 15h40

    Je participe ! une histoire captivante que j'aimerais faire découvrir à mon fils adolescent pour lui ouvrir l'esprit et le gout de l'aventure

    thumb_up J'aime
  • Lili Kro le 12/12/2022 à 23h09

    Je participe car j aime connaître les vies de femmes fortes

    thumb_up J'aime
  • BERNARD DOMINIQUE le 12/12/2022 à 17h35

    Bonjour , j'ai lu avec intérêt l'interview de Alicia Jaraba. J'avoue que ce qui éveille ma curiosité c'est encore l'idée qu'une femme se batte pour ses idées , pour un peuple . Et la rencontre de l'autrice avec l'histoire de la Malinche comme si cette histoire était sur son chemin pour qu'elle imagine de son coup de crayon l'histoire de Malinalli et toutes ses peurs et ses secrets . Belles fêtes . Prenez soin de vous

    thumb_up J'aime
  • Mélanie Araté le 12/12/2022 à 17h11

    les dessins ont l'air superbes et ce serait une belle découverte pour ma fille de 18 ans

    thumb_up J'aime
  • Alexandra Olivier le 12/12/2022 à 14h28

    Bonjour,

    Merci pour cette belle découverte, je participe volontiers. Le rôle des femmes n'est pas a prendre a la légère. Hâte de voir la destiné de Malinche

    thumb_up J'aime
  • Natach34 le 12/12/2022 à 11h49

    oh magnifique merci pour ce concours, j'adore les romans graphique alors cette histoire de la Malinche et la découverte de son histoire incroyable ça me parle beaucoup

    thumb_up J'aime
  • Florence 1 le 12/12/2022 à 10h43

    Bonjour,

    Une nouvelle autrice à découvrier,je tente ma chance pour gagner ce roman graphique sur le destin d'une femme.

    thumb_up J'aime
  • Miss Wonder le 12/12/2022 à 10h31

    Je tente ma chance ! J'aimerais en apprendre plus sur le destin de cette femme survivante qui a utilisé son don pour les langues pour survivre. Je n'avais jamais entendu parler d'elle auparavant. Cette histoire m'intrigue beaucoup.

    thumb_up J'aime
  • Lire_est_une_aventure le 11/12/2022 à 18h05

    Une histoire de femme, un roman graphique deux raisons d'avoir envie de découvrir ce roman !

    thumb_up J'aime
  • Pilly le 11/12/2022 à 16h50

    Le sujet historique très fort m'intéresse beaucoup.

    thumb_up J'aime
  • Mma Ramotswe le 11/12/2022 à 15h58

    L'interview de l'autrice donne vraiment envie de connaître ce personnage, de se forger sa propre opinion. La période, le fait que le personnage principal soit une femme dont l'histoire est décriée m'intéresse aussi. Merci pour cette découverte.

    thumb_up J'aime
  • Dany La le 11/12/2022 à 12h20

    Je ne connais pas l’auteure et j’aimerai la découvrir et ses dessins sont très inspirants

    thumb_up J'aime
  • nane38 le 11/12/2022 à 12h14

    Bonjour, je vous remercie pour ce concours , la présentation de cette bd par l'auteure donne vraiment envie de le découvrir, surtout que l'histoire de l'Amérique du Sud n'est pas tant que cela utilisée comme trame de roman.L'histoire de cette femme forte ,son destin , ses choix tout doit être un sacré cas de conscience pour nous toutes : qu'aurions-nous fait à sa place ? Belles lectures à tous et par avance passez de bonnes fêtes de fin d'année

    thumb_up J'aime
  • Jean François Alcazar le 11/12/2022 à 11h26

    L interview d Alicia Jarana ma compatriote, m incite à tenter ma chance pour découvrir son travail.
    Merci de me permettre de participer.
    Cordialement

    thumb_up J'aime
  • CHRISTOPHE ZWICK le 10/12/2022 à 21h50

    Tout me tente : la description d'une époque lors de laquelle la vie était rude, le destin d'une femme exceptionnelle et la personnalité de l'autrice/ Mais aussi le dessin qui me semble être également particulièrement réussi. Je serais donc parfaitement ravi d'être choisi.

    thumb_up J'aime
  • Manika le 10/12/2022 à 16h53

    Bonjour et merci pour ce concours, j'aime ces histoire qui redonne la vraie place dans femmes dans l'histoire. bonne chance à tous

    thumb_up J'aime
  • Laudeaj le 10/12/2022 à 14h30

    Le sujet m’intéresse et j’aimerais découvrir un roman graphique ! Merci pour ce concours et joyeuses fêtes de fin d’année à tous !

    thumb_up J'aime
  • ANGELLOZ le 10/12/2022 à 13h25

    Bonjour et merci pour ce jeu.
    La lecture de l'interview d' Alicia Jaraba, me donne très envie de découvrir ce roman graphique. le style et les illustrations de la page de couverture de "Celle qui parle" sont très attirants d'autant plus que cette BD va me faire voyager dans le passé historique de l' Amérique Latine.
    Bonne journée à tous.

    thumb_up J'aime
  • Morgane Maelou le 10/12/2022 à 09h49

    Bonjour
    Un concours qui se termine le jour de Noël !! Il faut que je tente ma chance. De plus cette BD en Amérique me séduit d'avance. Merci pour ce concours.
    Joyeux Noël
    Morgane

    thumb_up J'aime
  • toubi le 10/12/2022 à 09h00

    Curieuse de découvrir cette histoire, les dessins ont l'air splendides

    thumb_up J'aime
  • LORALS le 10/12/2022 à 08h26

    l'histoire semble passionnante ... je participe

    thumb_up J'aime
  • Mizdema le 09/12/2022 à 21h40

    Ce livre semble destiné à un éventail très large d'âge, notamment des ados.
    Ça m'intéresse.

    thumb_up J'aime
  • Catherine L le 09/12/2022 à 19h41

    Merci pour cette proposition, l'aspect historique et surtout le thème des langues m'intéresseraient énormément !

    thumb_up J'aime
  • Fanny C. le 09/12/2022 à 19h39

    Bonjour, ce point de vue sur la conquête de l’Amérique du Sud m’intéresse.

    thumb_up J'aime
  • Sweetcactus le 09/12/2022 à 19h23

    Je ne connais pas grand chose , l’aspect historique m’intéresse beaucoup. Et ça passe toujours plus facilement avec un roman graphique :)

    thumb_up J'aime
  • MALF le 09/12/2022 à 19h22

    Superbe histoire... et les illustrations ont l'air magnifiques !

    thumb_up J'aime
  • Corinne J le 09/12/2022 à 19h13

    Bonsoir, le surnom du personnage m'a interpellée. J'aimerais découvrir l'histoire de cette femme vendue aux Mayas.

    thumb_up J'aime
  • Mimi9 le 09/12/2022 à 18h29

    Je participe avec plaisir pour connaître l'histoire de ''La Mallinche'' dans l'histoire de la conquête de l'Amérique.

    thumb_up J'aime
  • calypso le 09/12/2022 à 17h20

    La couverture est sublime, ça me semble une bonne raison !

    thumb_up J'aime
  • ziggy le 09/12/2022 à 15h18

    Bonjour,
    Je participe à ce jeu afin de tenter gagner "Celle qui parle" d'Alicia Jabara car il est légitime de faire découvrir cette femme qui fût injustement mise au ban de la société car considérée comme traitresse alors qu'elle était une femme forte et déterminée à survivre après avoir été offerte comme esclave avec 18 de ses congénères.
    Ce roman graphique est un hommage au courage de Malinche et participe à sa réhabilitation.
    Bonnes chance à toutes et à tous.

    thumb_up J'aime
  • Ellexa le 09/12/2022 à 12h37

    Je participe avec plaisir, ce roman graphique a l’air superbe. L’histoire d’une survivante me donne vraiment envie de découvrir cette femme hors du commun.

    thumb_up J'aime
  • CDRIAH le 09/12/2022 à 09h35

    Ce qui me donne envie de le découvrir, c'est le travail de recherches réalisées par l'autrice.
    De plus, cette histoire semble réellement passionnante !

    thumb_up J'aime
  • JOUANNEAU le 08/12/2022 à 12h01

    Ce roman graphique a l'air génial, Je croise les doigts pour avoir la chance de pouvoir lire ce livre ! Merci

    thumb_up J'aime
  • Eireval le 08/12/2022 à 11h27

    beaucoup de curiosité à l’encontre de ce personnage comme du travail d’Alicia Jaraba.

    thumb_up J'aime
  • Alonzo le 07/12/2022 à 20h04

    Bonjour.
    S'il vous plait, je souhaite participer.
    Merci.

    'histoire de cette femme hors du commun a l'air passionnante.

    thumb_up J'aime
  • Cazoocazoo le 07/12/2022 à 18h32

    J'aime bien que ce soit le profil d'une femme trop souvent oubliées par l'Histoire.
    Merci pour le concours.

    thumb_up J'aime
  • Kamiyu-chan le 07/12/2022 à 18h28

    Ce roman graphique a l'air génial, d'autant que les livres d'histoire s'attardent assez peu sur la Malinche. Je croise les doigts pour avoir la chance de pouvoir lire ce livre ! Merci

    thumb_up J'aime
  • armelle leroy le 07/12/2022 à 16h36

    J'ai fait des études de langue , ai voyagé au Pérou et lu de nombreux auteurs latino ou espagnols Et puis c'est une histoire de femme , alors j'aimerai la découvrir ;
    merci !

    thumb_up J'aime
  • Bleuchocolat le 07/12/2022 à 11h28

    J'avais bien entendu parler de ce roman graphique durant l'année, mais je ne l'ai pas encore lu. J'ai découvert ce personnage de la Malinche dans mes cours d'espagnol en terminale il y a 25 ans et déjà elle m'avait fait une forte impression. Lors de ma préparation d'un voyage en Amérique latine avant les années covid, c'est une figure qui a également été évoquée et c'est là qu'elle m'est revenue en mémoire. Je participe en espérant découvrir ce roman qui va la faire connaître au grand public.

    thumb_up J'aime
  • MLC le 07/12/2022 à 09h10

    Le plaisir de découvrir une figure féminine forte! (et la beauté des dessins, bien sûr!). Je le lirais donc volontiers!

    thumb_up J'aime
  • Amelielit le 07/12/2022 à 08h42

    Bonjour.
    Je participe dans l'espoir de découvrir ce roman graphique qui permet de découvrir une figure féminine ignorée de l'histoire.
    Ce qui a le plus éveillé ma curiosité dans l'interview est le parti pris de nous offrir une image "humaine " de celle qui est considérée comme une traîtresse, permettant de la percevoir selon un autre point de vue.

    thumb_up J'aime
  • Johanna Karniewicz le 07/12/2022 à 08h33

    Bonjour et merci pour ce concours ! Je tente ma chance pour remporter cette BD qui remporte un franc succès ! L'autrice a l'air passionnante et passionnée et le dessin superbe !

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 07/12/2022 à 08h06

    Bonjour, cet album a l'air surprenant, fascinant, magnifique !
    Je suis impressionné par cette histoire et j'adore les couleurs utilisées !
    Celle qui parle et celle qui dessine et celle qui écrit !

    thumb_up J'aime
  • Souris78 le 07/12/2022 à 07h13

    Bonjour, le sujet me tente vraiment, la période, l'héroïne, le décor, le lieu ...
    J'aimerais gagner cet ouvrage :)

    thumb_up J'aime
  • Christine M le 07/12/2022 à 00h29

    Bonsoir et merci pour ce concours.
    J'adore le monde hispanique et encore plus le amérique latine. La Malinche est pour moi, un des personnages forts de la conquête de l'Amérique par l'Espagne. Et j'ai toujours associé Marinché des cités d'or à la Malinche ^^

    Je croise les doigts !

    thumb_up J'aime
  • Romain Ambrosini le 06/12/2022 à 18h59

    Oh oui, oh oui, oh oui !!!
    Magnifique album. Intéressant du point de vue historique, somptueux graphiquement, et merveilleusement structuré.

    Allez-y les yeux fermés.
    Je ne participe pas, je l'ai déjà.
    Mais je tiens à crier / hurler que j'ai adoré cet album !!!

    thumb_up J'aime
  • Adrielle le 06/12/2022 à 15h40

    Bonjour, J'ai eu l'occasion de lire cet ouvrage-témoignage. Beau graphisme, bon déroulé. Histoire étonnante d'une femme peu respectée puisque vendue comme esclave, puisque prise pour une traîtresse alors qu'elle n'a guère eu le choix mais qui va faire "sa place" au fil du temps grâce à son don pour les langues et ue certaine empathie pour les gens avec qui elle doit vivre.

    thumb_up J'aime
  • Isa Pouteau le 06/12/2022 à 13h26

    L'histoire de cette femme hors du commun a l'air passionnante et je participe avec plaisir.

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com