Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Alexandre Lacroix, un regard fort sur la paternité - Rentrée littéraire 2020

mardi 15 septembre 2020

"La naissance d'un père" est un roman-récit inclassable et bouleversant

Alexandre Lacroix, un regard fort sur la paternité - Rentrée littéraire 2020

Des essais, des romans, jeunesse ou adultes, la direction de la rédaction de Philosophie magazine, et entre autres encore, une collection aux éditions Autrement : Alexandre Lacroix est un homme très occupé, qui est aussi un père de cinq enfants.
Dans La Naissance d’un père (Allary), roman-récit ambitieux, l’écrivain philosophe appuie un regard sur la paternité qui a enchanté Marie-Hélène Fasquel, membre des Explorateurs de la rentrée littéraire 2020.

Alexandre Lacroix a décidé d'écrire un livre centré sur la paternité, pas simplement un récit autobiographique et ce pari est réussi ! Ce roman, sous forme de chapitres courts, tous centrés sur un épisode particulier, m'a passionnée : l'auteur est de toute évidence sincère et nous livre aussi bien ses réussites que ses échecs, ses difficultés et errances.

Ce texte fort, ancré dans le réel, dans l'expérience, et non dans la connaissance ou la réflexion abstraite, m'a offert une vision extrêmement intéressante de la paternité.

En effet, en tant que maman, mes souvenirs sont, somme toute, centrés sur ce que j'ai ressenti en tant que femme et ce point de vue autre m'a enchantée.

Qui n'a un jour rêvé d'inverser les rôles, comme dans certains films par exemple, pour être dans la peau de l'autre et voir "comment ça fait" ?

"Comment ça fait" d'être père ? Bien sûr un père aimant, attentif, désireux de bien faire, même maladroitement, même timidement ? On dirait bien que ce n'est pas si différent que d'être une mère dans le même cas. Je me suis reconnue dans certaines décisions, réflexions, envies d'avenir pour mon fils.

Nos enfants partagent les gènes de leurs parents à parts égales, mais également les mêmes alarmes, soucis et joies. Les papas aussi veillent, saignent et s'émerveillent. Ils sont, comme nous, mamans, viscéralement attachés à leur nourrisson, puis à la personne qui se construit avec eux, contre eux, grâce à eux. Comme nous, ils sont les preux chevaliers de leur lignage, repoussant farouchement les dangers, aimant leurs petits de toutes leurs forces, pratiquant sur eux, finalement, une sorte d'adoubement de la vie, leur transmettant valeurs et amour de l'existence, jusqu'à l'inévitable fin.

Et ils ont aussi à composer avec le rôle qu'on attend d'eux, la place qu'on leur assigne.

Oui, une épopée, vraiment, un très beau rappel, voire une superbe découverte auxquels l'auteur nous convie.

Son texte se lit d'une traite, nous bouleverse, nous fait réfléchir et sourire, et nous aide à affiner le sens de notre présence sur Terre, qu'inlassablement nous cherchons à déchiffrer.

Un ouvrage inclassable (roman/autobiographie/document) et touchant, à dévorer sans hésiter.

 
Marie Hélène Fasquel
 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Explorateurs"

Commentaires (4)