Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

A la découverte des membres du jury du Prix Orange du Livre 2021

Qui sont les lecteurs jurés de cette 13e édition ?

A la découverte des membres du jury du Prix Orange du Livre 2021

Après une édition 2020 un peu chahutée, décalée et vraiment particulière mais tout de même très réussie... le Prix Orange du Livre revient pour une 13e édition.

Toujours sous la présidence de Jean-Christophe Rufin, écrivain et membre de l’Académie française, les 15 membres du jury devront, dans un premier temps, sélectionner 20 romans français parmi tous ceux parus entre le 1er janvier et le 31 mars 2021, puis 5 romans finalistes qui seront soumis aux votes des internautes.


Comme chaque année, le jury est composé de 6 auteurs, 2 libraires et 7 lecteurs sélectionnés sur candidature.

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les 7 lecteurs qui auront la lourde et intéressante tâche de nous dénicher nos prochaines lectures.

Alors, pour faire connaissance avec les lecteurs membres du jury, nous leur avons posé à toutes et à tous quelques petites questions…

Nous vous présenterons prochainement les auteurs et libraires qui complètent ce jury.

 

Portraits littéraires des 7 lecteurs jurés du Prix Orange du Livre 2021  

Patrice Gourmel

Qui suis-je ?

Père de 3 enfants, à qui j’ai longtemps lu des histoires chaque soir, j’aime l’évasion, les découvertes, les idées et les gens. Lire m’est nécessaire, chaque jour. Si l’on est attentif, lire, comme voyager, nous change de l’intérieur, nous rend meilleurs, plus présents aux autres et au monde, plus disponibles, plus ouverts.

Si j’étais un livre…

Je serais un roman, un livre qui happe, subjugue et transforme ses lecteurs ; un livre inoubliable qu’on garde auprès de soi. Je serais par exemple « Les mémoires d’Hadrien » de Marguerite Yourcenar pour son ambition historique, sa prose limpide et sa richesse philosophique intemporelle.

Si j’étais un auteur…

Je serais Jorge Luis Borges, qui imaginait le paradis comme une sorte de bibliothèque et les livres comme des relations. En 4ème de couverture de l’édition de poche de « Fictions », on peut lire : « Après l’avoir approché, nous ne sommes plus les mêmes. Notre vision des êtres et des choses a changé. Nous sommes plus intelligents. Sans doute même avons-nous plus de cœur. »

Si j’étais un personnage…

Je serais Merlin, mais pas n’importe lequel, celui de Barjavel ; plus moderne et léger que son image mythique, plus nonchalant mais aussi puissant, tout à fait enchanteur mais d’abord humain, œuvrant pour le bien dans une somptueuse nature bretonne.

 

Marie Jouvin

Qui suis-je ?

Marie, parisienne d’adoption, journaliste le jour, blogueuse littéraire la nuit. Un tantinet rat de bibliothèque, la lecture est une passion que j’entretiens depuis mon plus jeune âge. J’aime jongler entre classiques et contemporains tant que cela me procure la plus belle chose qui soit : des émotions !

Si j’étais un livre…

Je serais Les Essais de Michel de Montaigne. Nombreuses sont les pensées mises en lumière dans les chapitres, on y trouve des comparaisons, des jugements, de l’humour, des peurs… En somme, cette œuvre est une belle métaphore de l’humain, imparfait et passionné.

Si j’étais un auteur…

Je serais George Sand pour son avant-gardisme, son féminisme déguisé, son éternelle âme d’enfant, son amour de la nature, et ce don absolu à vivre la passion amoureuse aussi excentriquement que sincèrement.

Si j’étais un personnage…

Lisbeth Salander de la série de romans policiers Millénium par l’écrivain Stieg Larsson ! Elle représente tout ce que je ne suis pas et me fascine totalement. Introvertie, dotée d’une mémoire photographique impressionnante, hackeuse et enquêtrice prisée, ce personnage est très secret.

 

Caroline Noël

Qui suis-je ?

Dévoreuse de livres, je tiens le blog Carobookine depuis 5 ans. J’aime lire pour m’évader, vivre d’autres vies que la mienne et vibrer d’émotion. Je partage mes lectures avec d’autres passionnés en bibliothèques, librairies ou lors d’apéros-littéraires (en vrai ou en visio !). Mon plus grand plaisir est de d’aller en Salons littéraires à la rencontre des auteurs que j’admire, ce que je nous souhaite à tous de pouvoir revivre en 2021 !

Si j’étais un livre…

Je serais le Journal d’un vampire en pyjama de Mathias Malzieu (fondateur du Groupe Dionysos), car c’est le livre que j’offre le plus. Journal autobiographique d’un homme atteint d’une aplasie médullaire, ce livre est malgré tout lumineux. Cerise sur le gâteau : dans sa version poche, l’auteur a ajouté son carnet de bord d’un tour de l’Islande en skateboard, c’est plein d’espoir, dépaysant et passionnant !

Si j’étais un auteur…

J’aimerais être Sandrine Collette. Une romancière que j’admire pour son style inimitable. Fortement ancrés dans la nature (et la nature humaine aussi), ses romans sont écrits à l’instinct et suscitent en moi une multitude d’émotions. J’aime son calme apparent, sa capacité à imaginer des fictions originales et ses fins stupéfiantes.

Si j’étais un personnage…

J’aimerais être Harvey girl dans Territoires de Tess Sharpe. Une héroïne comme j’en ai rarement vues dans les romans. Un petit côté bad girl, mais une jeune fille avec ses valeurs et ses principes. Elevée par son père dans la dure réalité de la vie, elle a les épaules solides, une volonté de fer et une exigence inébranlable.

 

Cécile Sarabia

Qui suis-je ?

Cécile, parisienne d'adoption, lectrice compulsive et éclectique. J'aime aussi le cinéma, la photographie, les voyages, flâner dans les expositions, même si je dois avouer que je suis plutôt frustrée de ce côté-là depuis quelques mois.

Si j’étais un livre…

Je serais Le Grand Nulle Part de James Ellroy. Ce roman aux mille intrigues, profond et sombre, torturé et complexe, recèle entre ses pages l'un des plus beaux personnages de fiction à mes yeux, Danny Upshaw.

Si j’étais un auteur…

Je serais Emily Brontë, je lui voue une immense admiration. Cette jeune femme solitaire qui n'a quasiment jamais quitté son presbytère du Yorkshire, qui est morte à 30 ans après une vie quasi-monastique, a écrit un unique roman d'une intensité à couper le souffle.

Si j’étais un personnage…

Je serais Hercule Poirot, sans hésitation ! J'aime sa confiance en lui, sa capacité à faire fonctionner à plein régime ses petites cellules grises, ses facultés d'observation et de déduction. Et pour une fois, je trouverais le coupable dans une enquête !

 

Laurent Thomas

Qui suis-je ?

Historien de formation, informaticien de métier, lecteur compulsif le reste du temps : touche-à-tout de la fiction à l’essai, de l’Antiquité à la rentrée littéraire.

Si j’étais un livre…

Un roman-fleuve à dévorer avidement comme « Le Comte de Monte-Cristo » de Dumas, ou un texte sobre et percutant dans la lignée du « Mythe de Sisyphe » de Camus.

Si j’étais un auteur…

Un de ces auteurs comme les définit Camus, « artistes incertains de l’être, mais sûrs de ne pas être autre chose ».

Si j’étais un personnage…

Zarathoustra, dans sa version nietzschéenne : à jouer les ours dans sa caverne, entouré de son aigle et de son serpent, à réfléchir sur l’état du monde avant d’aller le parcourir par intermittence.

 

Chantal Yvenou

Qui suis-je ?

Naguère pédiatre et passionnée par mon métier, j’ai délaissé la blouse blanche pour me consacrer à ma deuxième passion, aussi ancienne que la première : la lecture et tout ce qui gravite autour : bibliothèque, cercles de lectures et même en charge de la culture au sein du conseil municipal de ma petite ville.

Si j’étais un livre…

Le grand Meaulnes. Malgré les dizaines d’année qui me séparent de la première lecture, la magie est toujours la même, pour ce roman dont l’ambiance romantico-onirique me séduit encore et toujours

Si j’étais un auteur…

Carole Martinez, pour le don qu’elle a de marier poésie et légendes pour des récits aux confins de l’onirisme

Si j’étais un personnage…

Modesta, dans l‘Art de la joie (Goliarda Sapienza) : l’incarnation de la résilience, la preuve que rien n’est jamais écrit d’avance, et un merveilleux personnage de femme forte et insubmersible.

 

Sophie Wagret

Qui suis-je ?

Je suis une lectrice passionnée par les livres depuis toute petite. Je suis d’ailleurs devenue enseignante pour faire aimer la lecture aux enfants car je suis persuadée que l’on peut améliorer le monde grâce aux livres. J’œuvre chaque jour depuis toujours pour que mon entourage lise et je suis fière de leur faire découvrir les livres qui pourraient leur plaire. Lire c’est partager, alors, vous pensez bien que faire partie du jury du Prix Orange du Livre était un de mes rêves ! Et il faut toujours croire en ses rêves !

Si j’étais un livre…

Je crois que je serais Rivage de la colère de Caroline Laurent, un de mes livres coup de cœur de l’année 2020. Déjà parce qu’il débute en 1967 comme moi. Et également parce que j’ai été bouleversée par la lutte de ce peuple contre le gouvernement britannique, un combat pour la justice et la liberté qui me touche particulièrement.

Si j’étais un auteur…

Marcel Proust car c’est lui qui m’a donné envie de lire. J’adore La recherche du temps perdu dont je relis de temps à autre certains tomes avec toujours le même plaisir notamment Du côté de chez Swann et A l’ombre des jeunes filles en fleurs, mes préférés. Et également parce qu’avoir consacré sa vie à écrire un chef d’œuvre c’est sublime !

Si j’étais un personnage...

Hermione Granger tout d’abord parce que c’est elle la véritable héroïne d’Harry Potter ! Comme moi, elle passe une grande partie de sa vie dans les livres, comme moi elle est déterminée et prête à tout lorsqu’elle pense qu’elle a raison ou pour défendre ceux qu’elle aime !

 

Nous leur souhaitons de belles lectures et de nous dénicher de belles pépites.

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Prix Orange du Livre"

Commentaires (10)