Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

A la découverte de la rentrée littéraire en compagnie des Explorateurs - Episode 1

Premières chroniques, premiers avis, et déjà des auteurs et des autrices à suivre...

A la découverte de la rentrée littéraire en compagnie des Explorateurs - Episode 1

Ils étaient 50 à lire les meilleures découvertes de cette rentrée 2021.

Après avoir passé l’été à bouquiner, chroniquer, échanger autour des livres, nos pionniers des rentrées nous proposent un premier parcours de lecture.

Suivons-les dans leurs recommandations, avec un premier épisode aujourd'hui et le suivant dès la semaine prochaine !

  • Des romans chroniqués et aimés par les Explorateurs de la rentrée littéraire

    • add_box
      Couverture du livre « Et ils dansaient le dimanche » de Paola Pigani aux éditions Liana Levi

      Et ils dansaient le dimanche de Paola Pigani

      " J’ai tout de suite ressenti une profonde sympathie pour cette héroïne ordinaire qui m’a de prime abord fait penser à la Denise de Zola dans Au bonheur des dames débarquant de sa campagne pour affronter la grande ville. (…)
      Du Front Populaire du gouvernement de Léon Blum dans les livres d’histoire je ne retiens généralement que les congés payés, ce livre retrace toute l’histoire en filigrane, ces ouvriers français mais aussi les émigrés, qui, aux risques de tout perdre pour eux et pour leur famille, n’ont pas hésité et n’ont « rien lâché ».
      Paola Pigani rend ici un vibrant hommage à ces hommes et à ces femmes avec ce très beau roman sur l’entraide et la solidarité." Pallas Quint.

    • add_box
      Couverture du livre « True story » de Kate Reed Petty aux éditions Gallmeister

      True story de Kate Reed Petty

      "Le premier roman de Kate Reed Petty a toutes les qualités d’un vrai page turner à l’américaine.
      Le narrateur plonge son lecteur dans l’intimité d’un petit lycée et de ses fêtes entre copains à la fin des années 1990, des premiers flirts mais aussi les excès et les drames que cela engendre parfois. Roman à plusieurs voix, True Story nous lance dans une rumeur, l’accident d’Alice, raconté par plusieurs protagonistes et l’impact que cet évènement a eu sur leur vie.
      Avec brio, l’auteure y dénonce les faux-semblants, les mensonges et les actes que l’oubli ne connaît pas." Marie Jouvin.

    • add_box
      Couverture du livre « L'unique goutte de sang » de Rozan Arnaud aux éditions Plon

      L'unique goutte de sang de Rozan Arnaud

      "J’ai admiré la force de ce roman. On connait, on comprend tous, ce qu’est le racisme, sa dureté, sa profonde injustice, ce que sont les phénomènes de foule, qui peuvent provoquer la sauvagerie, la barbarie, le traumatisme souvent irréversible des victimes.
      Dans ce roman, on le comprend aussi avec son cœur, avec ses tripes (…). Un roman dense et fécond qui suscite les questions, les réflexions.
      Impossible de le résumer en quelques lignes. Lisez et relisez-le !" Domi Mots.

    • add_box
      Couverture du livre « Black sunday » de Tola Rotimi Abraham aux éditions Autrement

      Black sunday de Tola Rotimi Abraham

      "J'aime beaucoup le procédé utilisé par Tola Rotimi Abraham pour dénoncer les travers de la société nigériane, à savoir l’utilisation du vécu et du ressenti de chacun des enfants pour dire ce que les plus faibles, et plus particulièrement les femmes subissent dans une société patriarcale.
      Un très bon premier roman sociétal que je recommande sur le désir d’émancipation des femmes." Nathalie.

    • add_box
      Couverture du livre « Ceci est ma chair » de Marc Villemain aux éditions Les Peregrines

      Ceci est ma chair de Marc Villemain

      "A mes yeux, un quasi sans-faute stylistique, qui donne de la chair à l'œuvre, la charpente et lui donne du corps. Je pense notamment aux tableaux 14 et 16, qui nous font quitter le ton jusqu’ici ironique de l'œuvre pour s’épanouir dans de belles descriptions poétiques. (…) Ensuite, il nous propose une œuvre hybride, à cheval entre le roman et la pièce de théâtre, sans jamais tomber dans le vil vaudeville, et qui étonnamment fonctionne très bien (…).
      Une œuvre guillerette et déroutante, qui rejoint immédiatement mon top des meilleurs livres qui parle de nourriture, aux côtés du Maître des Chrecques de Walter Moers et de Gargantua de Rabelais." Raphaël Trujillo.

    • add_box
      Couverture du livre « Blizzard » de Vingtras Marie aux éditions Editions De L'olivier

      Blizzard de Vingtras Marie

      "Un roman très bien construit, dont les personnages ont un rôle fort, ils s’imbriquent dans une mécanique parfaite.
      A coup de décisions impulsives, de rencontres plus ou moins bonnes, le lecteur découvre les différentes tours que la vie peut jouer et les réponses à ses questions se profilent. Une issue qui mérite son nom, je l’ai particulièrement appréciée, le rythme s’accélère, l’auteure est parvenue à détourner mon regard afin de me surprendre totalement durant les derniers instants, grâce cette plume séduisante qui pousse à tendre l’oreille.
      Une lecture d’à peine plus de 180 pages, qui tient toutes ses promesses, un premier roman de grande qualité que je ne manquerai pas de conseiller autour de moi." Livresque78.

En attendant le prochain épisode, retrouvez la liste complète des 50 romans de la rentrée littéraire lus par les Explorateurs !

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Rentrées littéraires"

Commentaires (3)